+ Toutes les playlists

Les MEILLEURES adresses du Mile-End

Crédit photo : Christine Plante
Les MEILLEURES adresses du Mile-End
Aaaaah le Mile-End !
 
Quel coin magnifique. Perso, j’ai eu le bonheur d’y habiter durant quelques années et encore à ce jour, ça reste un de mes quartiers favoris de Montréal.
 
Les villes évoluent, c’est organique. Les quartiers aussi, grandissent et prennent de l’âge, déclinent et renaissent parfois.
 
Il y a 20 ans, c’était le Plateau qui était dans la fleur de l’âge, pimpant et plein de vie de jour comme de nuit, comme un adolescent dégoulinant de coolitude et de charme. Aujourd’hui, le Plateau est un peu croupissant. Plein de nids de poule, plein de sens uniques qui se regardent et qui bloquent, des restaurants attrapes-touristes et autres « apportez votre vin » qui font que d’autres quartier prennent le relais, comme une nouvelle génération qui voit les choses autrement. Villeray, le Mile-EX, HOMA, St-Henri ou Pointe St-Charles font partie de cette nouvelle vague qui bourgeonne de merveilles comme au printemps.
 
Il y a environ 10 ans, le Mile-End a magistralement pris le relais au rayon des quartiers branchés de Montréal, place qu’il honore encore à ce jour si l’on en croit ce palmarès du Howitravel publié au début de 2016.
 
Mais qu’il soit le plus COOL ou pas, voici tout un tas d’adresses à découvrir ou à revisiter, pour savourer ce quartier si fabuleux.
 
 
Les BAGELS
Commençons par les classiques. Il y a des écoles de pensées et des gué-guerres qui divisent les adeptes du Bagel St-Viateur ou du Fairmount Bagels. Personnellement, j’ai déjà fait un test à l’aveugle et verdict : je suis aux 2 ! Pfff... Laissons les gens se diviser entre eux, il y a des problèmes pires que ça dans le monde.
 

 
Pier 66
Par contre, avec une belle demi-douzaine de bagels un dimanche matin, il ne faut surtout pas manquer de passer au Pier 66, le magnifique petit resto de la rue Bernard qui sait prendre soin d’un saumon et de tout plein d'autres poissons. On commande pour emporter le MEILLEUR saumon fumé de tous les temps, léger comme un rêve et moelleux comme un nuage. Le chef a changé depuis ma critique de l’endroit, mais je suis repassée au comptoir à emporter et c’était toujours aussi merveilleux.
 

 
Boulangerie Cheskie
On parle ici d'une petite boulangerie très accueillante, où on nous laisse volontiers entrer et qui nous propose des croissants à toutes saveurs et un excellent babka. Pour les dents sucrées, c’est par ici que ça se passe. Attention toutefois, c’est fermé le samedi !
 
 
Barcola
Dès ma première visite au Barcola, alors que le resto avait à peine quelques jours et que les proprios avaient dans leurs bras une belle petite poulette toute aussi fraîchement sortie du four, ça a été un coup de cœur instantané. J’aime le Barcola d’amour, à cause de ses gens si attachants d'abord, mais surtout parce qu’on y sert une cuisine italienne toujours géniale. Inventive et simplissime, avec juste ce qu’il faut de grands classiques réconfortants et de surprises qui font voyager aux quatre coins de l’Italie.
 
Crédit photo NIGHTLIFE.CA
 
Wilensky
Parlant de grands classiques, le Mile-End ne serait pas le Mile-End sans le coolissime Wilensky et ses petits sandwichs au baloney-moutarde baseball qui n’ont pas changé depuis les années 30.
 

Farine
Le Farine a ouvert ses portes il y a à peine un an, et s’est rapidement taillé une place de choix dans le cœur des Milendopithèques, Et pour cause, c’est siiiiii mignon et siiiiii bon. Une belle petite adresse toute délicate, qui propose des bonheurs inspirés de l’Italie, mais faits avec des ingrédients d’ici.
 

 


Lawrence / Boucherie Lawrence / Larry’s
Voilà un trio qui fait bien les choses. 3 adresses issues des mêmes propriétaires que l’on visite selon son envie. Pour un sandwich ou une coupe de viande à emporter pour le souper, direction Boucherie Lawrence. Pour un brunch pimpant (on goûte aux œufs brouillés, un délice !) dans un cadre festif et bondé qui débute dès la file d’attente un dimanche matin, c’est chez Lawrence. Et pour un peu tout le reste, ouvert le dernier, Larrys offre des petits plats comme l’excellent sandwich déjeuner servi avec un œuf qui coule partout, ou encore les FABULEUX spaghettis à la pâte de tomates et d’anchois bien piquants qui valent un très, très grand détour.
 


Café Olympico / Club Social
Encore une grande question existentielle: Café Olympico ou Club Social? Pourquoi choisir quand on peut s’adonner à ces deux délicieux cafés de torréfaction italienne, servis avec terrasse où se prélasser au soleil en faisant un peu de lèche-passants. 
 

Thazard
Pour une petite virée dans le rues du Japon des temps modernes, passez par la MAIN. On mange chez Thazard de délicieux plats d’isakaya qui vont bien plus loin que les 2-3 classiques du genre ramen et gyoza. Le tartare tartare de bœuf avec jaune d'oeuf cuit à basse température, le maquereau saisi et les rouleaux de printemps à la pieuvre sont définitivement des stars de l’endroit.




 
OMMA
Toujours en Asie, mais un peu plus bas cette fois, on passe chez OMMA pour une première incursion dans l’univers culinaire de la Corée. Pays par excellence du kimchi, on peut aussi goûter ici aux fameux bols de pierre servis chauds et qui continuent la cuisson des aliments en cours de repas. Les puristes diront que cette cuisine corréenne est loin de l’originale, servie plutôt dans une interprétation à l’américaine des saveurs authentiques. J’avoue que je n’ai jamais été en Corée donc je ne peux pas trop juger… Mais juge du goût j’en connais un bout, et je vous assure que cette Corée-ci est délicieuse, alors pourquoi s’en priver!
 
 
La Tamalera
Et finalement, j’aimerais donner un peu de notoriété à ces DÉLICIEUX tacos, parmi mes favoris de Montréal, parce qu’à chaque fois que je viens ici l’endroit n’est pas bondé – à ma grande surprise vu l’excellence de sa cuisine. On essaie sans faute les tacos au poisson ou aux crevettes frites, OK ? 


 
Sauf indications contraires, photos Christine Plante