+ Toutes les playlists

Farine: le Mile-End, comme on l'aime

Crédit photo : Christine Plante
Farine: le Mile-End, comme on l'aime
Ouvert il y a maintenant quelques mois, le Farine a repris le projet où l'avaient laissé les gens du Bacon & Mason, qui n'a pas fait long feu dans ce petit Local du Mile End. Avant ça, il y avait une vieille boulangerie italienne qui vendait des pizzas froides datant de l'époque pré-hipster mile-endoise, vous souvenez-vous? Pour les nostalgiques, sachez que la nouvelle vocation de ce resto-boulangerie-épicerie-traiteur-sur-mesure, enfin vous voyez le genre d'entreprise, la nouvelle vocation, dis-je, est merveilleuse. 


On y vend toujours des pizzas carrées, mais elles ont subi une cure de jouvence des plus réussies et sont aujourd'hui entourées de tout plein de petits délices tout aussi dignes de votre détour ici. Petites assiettes de pâtes fraîches, sandwichs, plats du jour, soupes, salades et desserts inspirés s'offrent à qui veut se sustenter de choses bien faites. 


On est en plein cœur du Mile-End, à quelques pas de son épicentre (la terrasse du café Olympico, évidemment!) et je vous conseille vivement de vous asseoir au bar qui donne sur l'extérieur, permettant de manger goulûment tout en faisant un peu de lèche-passants. Ils sont colorés ici. Il y a les indigènes, juifs, hipsters, artistes, et puis les touristes qui viennent au Mile-End pour s'imprégner de Montréal à son meilleur. Toute cette faune défile devant la belle église portugaise qui trône sur le quartier comme une reine toute en rondeurs.



À l'intérieur, les assiettes se succèdent comme autant de petits délices. Tout ceci est servi dans un joli service de vaisselle vintage, ce qui contribue au charme de l'endroit et séduit nos papilles avant même qu'elles ne goûtent les plats délicats. 

Toutes les fois que je suis venue ici, j'en suis ressortie repue et charmée. 


La salade de choux de Bruxelles est croquante, rien à voir avec le cliché amer et péteux de ces choux mal-aimés. Ils sont déposés ici dans une joyeuse crème à l'orange et accompagnés de ribambelles de céleri tout aussi festives. 

 
La salade de betteraves, bien que classique, est un ravissement pour les yeux. Regardez-moi ces couleurs. 



Les pizzas sont originales et proposent des saveurs ultra-locales, ultra-saisonnières. Nordicité oblige, on a donc droit à une belle pizza bianca aux patates et lardons, et puis une autre aux copeaux de charcuterie bien salée et de feuilles de basilic fraîches. La croûte est un peu raide à mon goût - je la préfère plus alvéolée, craquante - mais l'ensemble fait très belle figure. 



Le plat d'agnoletti est parfait pour les froides journées d'hiver, avec son beurre à la sauge enrobant et le craquant de chapelure grillée. Un délice.



Pour terminer, j'ai succombé à la couleur magnifique de ce cake fondant au chocolat et à la betterave, qui résume parfaitement l'ambiance de ce petit coin de Montréal que l'on voudrait tous au coin de sa rue:

c'est beau tout autant que c'est bon. 




Farine
102 Rue Saint Viateur O.
(514) 439-9223

LUN-VEN    8h-18h
SAM-DIM    11h-16h


Photos Christine Plante