+ Toutes les playlists

20 adresses pour bruncher avec maman pour la fête des Mères à Montréal

Crédit photo : Régine Café
20 adresses pour bruncher avec maman pour la fête des Mères à Montréal
Le 13 mai, nos mamans seront à l’honneur. Une excuse de plus pour bruncher dans les meilleures adresses en ville et pour en découvrir de nouvelles! Nous en avons répertorié 20 juste pour vous!


Les classiques
Ils sont incontournables et connus pour certains depuis une éternité. Il s’agit par exemple des brunchs du Leméac, du Renoir, du Beautys et du Byblos. Un de nos favoris dans cette gamme est le Régine Café, devenu une telle institution du brunch qu’on y fait tout le temps la file. Un joli décor qui plaira à maman, un service agréable et, surtout, de belles assiettes copieuses, gourmandes et créatives comme le duo œuf et bœuf (joue de bœuf à la mélasse mijotée durant 8h, oeuf Panko, foccacia grillée). Attention, le restaurant ne prendra pas de réservation le 13 mai prochain, alors soyez-y tôt!
 
Crédit photo La Fabrique
 
Bon à savoir : La Fabrique, bien connue des bruncheurs du Plateau, a déménagé il y a deux mois ses pénates dans le local de l’ancien Chambre à part d’à côté, des mêmes propriétaires. Il s’est refait du même coup une beauté et propose un menu de 4 services pour la fête des mères avec des suggestions aussi alléchantes qu’une assiette de cannelloni maison de jambon d’épaule, œuf à 63°, sarrasin, érable, céleri-rave, féta, basilic, sumac, bretzel et ketchup d’artichaut. Connaissant le talent du chef Jean-Baptiste Marchand, le simple fait de lire cet intitulé donne déjà faim!

Pour renouveler un peu l’expérience dans cette catégorie, le restaurant espagnol Meson, dirigé par Marie-Fleur St-Pierre, ensoleille également les weekends avec des tortillas, du cassoulet au chorizo et, bien sûr, leurs succulent churros au dulce de leche.
 
Crédit photo Su
 
Envie de voyager? Le restaurant Su propose une cuisine turque de qualité avec des spécialités typiques comme le Borek (feuilleté farci au feta, bette à carde, fines herbes), ainsi que des assiettes de brunch colorées comme celle qui mêle boulettes d’agneau, pois chiches épicés, œufs pochés et yogourt.


Les populaires
Ces restaurants n’ont pas encore acquis la réputation de classiques pour le brunch, mais ils en ont toutes les caractéristiques. Pensons par exemple au Lili.co, dont NIGHTLIFE.CA a déjà encensé le brunch dans cette critique.
 
Crédit photo Le gras dur
 
Pensons aussi au Gras dur. Les champions du camion de bouffe et de la poutine proposent des buffets à volonté les weekends de leurs meilleures créations. Copieux, cochon et très bon enfant. De plus, toutes les mamans recevront un verre de mimosa le 13 mai.

Pour les bons appétits également, le Méchant Bœuf Bar et Brasserie offre de gargantuesques brunchs semble-t-il très convaincants. L’assiette de poulet et gaufres et le steak and eggs (avec du steak vieilli, qui plus est) sauront ravir les amatrices de protéines. Parce que non, les femmes ne mangent pas que de la salade!

Un autre établissement s’est vraiment démarqué depuis son ouverture dans cette catégorie : La récolte Espace local. L’attrait sur place n’est pas le décor, mais ce qu’on retrouve dans l’assiette, réalisé avec des produits locaux et biologiques, et avec beaucoup de dextérité en cuisine. Il n’est pas étonnant que ce restaurant soit toujours bondé.
Crédit photo Hoogan et Beaufort
 
Le Hoogan et Beaufort, avec à sa tête le chef Marc-André Jetté, est aussi bien apprécié des bruncheurs. Sa cuisine raffinée et créative attire les dents salées comme sucrées les dimanches avec des propositions franchement invitantes et évolutives comme la crêpe de pomme de terre accompagnée de boudin maison, de marmelade de tomate et d’un œuf poché.

Impossible de terminer cette catégorie sans citer le Arthurs Nosh Bar, car on s’y délecte aussi bien en semaine (voir critique) que le weekend. Ses spécialités juives goûteuses, sa délicieuse challah (pain typique) et son incroyable babka (une sorte de brioche addictive au chocolat ou à la cannelle) feront craquer votre maman, c’est sûr.


Les p’tits nouveaux
Nous avons la grande chance à Montréal de voir chaque année naître (et parfois mourir, c’est vrai) de nouvelles tables qui valent le déplacement. Lorsqu’en plus, elles proposent un bon brunch, il ne faut pas manquer l’occasion de leur rendre visite.
Brunch du Miel. Crédit photo Sophie Ginoux
 
C’est le cas du Miel, du réputé Hakim Chajar. Il lancera le jour même de la Fête des mères un nouveau menu de brunch qui devrait séduire tous les palais, même les plus exigeants. Avec pour ligne de conduite sa propre curiosité pour les différentes cuisines du monde qui l’entourent dans le West End, ainsi que son immense talent naturel, il a conçu un menu qui proposera aussi bien une tartelette de smoked meat de porcelet, que des pancakes au miel barraté au gras du bacon (un délice!) ou du steak and eggs avec des patates hash brown à tomber par terre. Mention spéciale à sa version de la Chakchouka marocaine, réconfortante et gourmande à souhait avec son agneau confit, ses merguez et ses légumes longuement mijotés. À découvrir.

Autre brunch à essayer, cette fois-ci plus au nord de la ville au Rosie. Les anciens propriétaires de La Famille et de l’adulé Ma’tine nous ont déjà impressionnés lors de notre visite à l’automne dernier, mais proposent maintenant aussi des brunchs avec le même degré de qualité du produit et de recherche qu’on leur connaît déjà. Le menu change tout le temps au fil des arrivages, mais attendez-vous à vous y régaler.
 
Licence IV. Crédit photo Sophie Ginoux
 
Ouvert depuis un an, le très coquet Licence IV (quel beau décor!) propose également des brunchs qui n’ont pas l’ambition de renouveler le genre, mais qui sont tout à fait honnêtes et résolument inspirés de la cuisine française, comme la Cassolette royale avec de la saucisse de canard, des pommes de terre, des lardons (des vrais!), des champignons et du fromage suisse. À noter: le 10 mai, le Licence IV fêtera officiellement ses 1 an et ouvrira sa terrasse pour l'occasion, avec en prime de la musique live, des bouchées et des cocktails.

C’est de son côté la cuisine du marché et les arrivages qui guident les propositions du tout nouveau Crème fraîche, avec par exemple une bénédictine avec du cerf et des champignons. Pourquoi pas?

Autre adresse à tester : le Well. Ouvert au cours de l’été 2017, ce petit mais très accueillant resto de Verdun fait énoooormément parler de lui pour ses brunchs offerts sept jours sur sept. Mais il faut le dire, ici, on ne plaisante pas avec l’art du brunch. Les portions sont très généreuses et les assiettes délicieuses, comme la pancake de bacon et ricotta, le plat d’os à la moelle avec poêlée de champignons et œuf, ou encore la tartine de gravlax de saumon et fèves édamame.
 
Crédit photo Restaurant Les beaux-arts
 
En terminant, si maman aime les beaux-arts, pourquoi ne pas l’inviter au restaurant du Musée des beaux-arts de Montréal? Le chef Aymeric Halbmeyer, arrivé récemment à sa tête, a concocté pour la Fête des mères un menu de 5 services à moins de 30 dollars (oui, oui), avec notamment un nid de chocolat et violette sur un sablé à l’orange.

Si avec l’ensemble de ces suggestions, vous ne trouvez pas chaussure à votre pied (ou plutôt sandale au pied de votre maman), c’est que vous l’aurez fait exprès. Bon appétit et bonne fête aux mamans!

À LIRE AUSSI: