+ Toutes les playlists

Les sorties culturelles qui t’attendent en août à Montréal!

Crédit photo : Under Pressure (Crédit: Guzzo Desforges)
Les sorties culturelles qui t’attendent en août à Montréal!
On le constate toujours sur le tard, mais on ne peut jamais trop profiter du mois d’août. Il s’agit là du rare contexte où la mention d'un #YOLO s'avère appropriée. Permettez-vous un petit élan de carpe diem pour rayer quelques items de votre bucket list avant la fin du mois. Voici notre compilation des meilleures sorties culturelles du mois:
 
1. Festival Under Pressure
Guzzo Desforges
Bien avant que MURAL s’empare de la Main, il y avait Under Pressure, un festival international de graffiti qui célèbre cette année son 20e anniversaire. Cofondé par Sterling Downey, graffiteur-activiste devenu conseiller municipal à Verdun, ce rassemblement éclectique met de l’avant plusieurs poids lourds des milieux du skate, de la danse urbaine, du street art et du deejaying sur la rue Sainte-Catherine Est, fermée pour l’occasion entre les rues Saint-Élisabeth et Berger. Une tradition montréalaise de bloc party à ne pas manquer du 5 au 9 août.
 
2. Le Bike-In Krush Groove de Film Pop

Avec une projection 30e anniversaire de Krush Groove, le bike-in annuel de Film Pop nous replonge au cœur d’une période charnière du hip-hop américain. S’inspirant des débuts de l’étiquette Def Jam Records et de son fondateur Russell Simmons (ici «Russell Walker») pour en tirer un plaisir cinématographique purement guilty, les nostalgiques du hip-hop old school seront comblés. Revoir Run-DMC, LL Cool J, les Beastie Boys et Kurtis Blow avant qu’ils n’obtiennent le soutien si précieux d’MTV confère à ce périple rocambolesque le statut de capsule historique! (Au Marché des Possibles le 8 août)
 
3. Le 25e anniversaire de Sex Garage à Fierté Montréal
Crédit: Linda Dawn Hammond (Page Facebook Sex Garage)
Divers/Cité ayant déclaré faillite au printemps, la traditionnelle semaine de festivités entourant le défilé de la fierté devient désormais le point de ralliement pour la communauté LGBT. Un triste épisode que le festival compte souligner sera le 25e anniversaire de la descente policière survenue au party Sex Garage le 15 juillet 1990 – l’une des pierres angulaires du mouvement LGBT local, l'équivalent montréalais de Stonewall. Pour l’occasion, la photographe Linda Dawn Hammond exposera pour la première fois les images de brutalité policière qu’elle a captées et qui ont vite fait le tour des médias à l'époque. (Du 12 au 15 août à la Place Émilie-Gamelin)
 
4. La prog Mode & Cinéma du Festival Mode & Design

Beaucoup d’invités de haut calibre au Festival Mode et Design cette année, dont la styliste et designer Patricia Field (Sex and the City, The Devil Wears Prada) et le photojournaliste de mode Adam «This is not a fucking street style blog» Katz Sinding. Le festival s’associe également avec le Cinéma du Parc pour présenter 5 documentaires retraçant le parcours des plus grands designers et créateurs issus de la mode: le couple composé d’Yves St-Laurent et de Pierre Bergé (L’Amour Fou), le photographe du New York Times Bill Cunningham (Bill Cunningham NYC), la socialite de 93 ans Iris Apfel (Iris), le légendaire couturier italien Valentino (Valentino: The Last Emperor) et le designer belge Raf Simons (Dior et moi). (Du 14 au 16 août)
 
5. Peinture fraîche et nouvelle construction à Art Mûr
Christos Pantieras, Hey.Horny.grrr, 2015
Depuis maintenant 11 ans, les commissaires de la galerie Art Mûr démontrent l’étendue de leurs instincts subversifs dans le cadre de l’exposition estivale Peinture fraîche et nouvelle construction, qui nous présente la crème de la relève artistique canadienne. Quarante-cinq artistes émergents qui enfreignent un tas de règles et de codes non-écrits dans l’optique de nous surprendre, de nous faire réfléchir ou pouffer de rire avec leurs couleurs inattendues, matières variées et processus des plus décalés. Quatre nouvelles universités représentées cette année: University of Regina, l’Université du Québec à Trois Rivières, Greenfell Campus Memorial University of Newfoundland et Queen’s University. Ta chance de contempler ou d’être confronté à leurs premières œuvres avant que les collectionneurs ne se les arrachent. (Jusqu’au 29 août)
 
6. Sensory Stories au Centre Phi

En mars dernier, on te présentait quelques-uns des créateurs qui font de Montréal une capitale de la réalité virtuelle. Voilà qu’une exposition participative sur le sujet s’arrête à Montréal, après avoir été lancée en avril dernier au Festival Tribeca. Le Centre Phi présente donc cette sélection très variée de 16 œuvres narratives exploitant le plein potentiel des nouvelles technologies interactives. On a particulièrement hâte de découvrir Clouds Over Sidra, une commande de l’ONU dans laquelle une réfugiée syrienne de 12 ans nous fait visiter le camp Zaatari en Jordanie; et Birdly, une création de la Haute École d’art et de design de Zurich qui simule l’expérience (excitante? terrifiante?) d’un vol au-dessus de Manhattan, réagissant aux mouvements intuitifs de l’utilisateur. (Du 11 août au 27 septembre)
 
7. Festival des films du monde de Montréal (FFM)
Shutterstock
Nous sommes tout à fait conscients qu’à une certaine époque, ce rendez-vous du septième art faisait rayonner la ville, son industrie, ses artisans et la planète cinéma au grand complet. Gardons-nous toutefois une petite gêne quant aux 15 dernières éditions de l’événement… En 2015, les jeunes cinéphiles comptent plutôt sur le travail sans relâche des programmateurs de Fantasia, du FNC et des RIDM pour nous en mettre plein la vue. Cela étant dit, le FFM fait toujours partie de l’écosystème local, et mérite qu’on s’y attarde dans la mesure où seront présentés des centaines de films qu’on ne reverra plus jamais sur nos écrans. De plus, l’équipe directrice annonçait en mars dernier la nomination de Dany Laferrière à titre de président du Jury 2015. Un très grand coup. (Du 27 août au 7 septembre)
 
8. World Press Photo Montréal
Ami Vitale, États-Unis, National Geographic (2e prix, catégorie Nature, Photos)
Le succès fulgurant que connaît le World Press Photo à Montréal depuis quelques années n’a rien de surprenant, lorsqu’on constate la qualité des photos gagnantes (à peine une centaine d’élus pour près de 100 000 clichés soumis) et les sujets criants d’actualité qui sont évoqués. Quelques thématiques qui seront soulevées dans cette nouvelle mouture: des manifestions violentes qui éclatent à Kiev, un sauteur à skis norvégien en plein vol, et une école religieuse pour transgenres en Indonésie. La 10e édition du World Press Photo Montréal présentera également une exposition commandée par Oxfam-Québec abordant tout un lot d’inégalités sociales et économiques à l'échelle planétaire. (Du 26 août au 27 septembre)