+ Toutes les playlists

La Nuit blanche à Montréal déclinée en 10 essentiels!

Crédit photo : Shutterstock
La Nuit blanche à Montréal déclinée en 10 essentiels!
Pour ceux qui ne sont pas retranchés dans leur bunker anti hivernal — occupés à concocter des moyens d’accélérer le réchauffement planétaire —, pour vous, les braves qui acceptent encore de mettre le nez dehors, c’est samedi qu’a lieu la 12e édition de la Nuit blanche à Montréal. Avec plus de 200 activités au menu, se créer un itinéraire s’apparente un peu au casse-tête. NIGHTLIFE vous propose 10 activités qui pourront égayer votre nuit, avec une emphase particulière sur l’art et la fiesta.
 
1. Le Festival du nouveau cinéma propose une soirée de ciné-concerts qui marie musique et 7e art. Vous pourrez y voir et entendre l’ensemble Eta Kooram Nah Smech! qui interprète une pièce inspirée du film The Holy Mountain d’Alejandro Jodorowsky. Ce n’est que le premier acte d’une fête «cinématomusicale» qui se terminera aux petites heures du matin. (Page Facebook)

2. La Société des arts technologiques se fait plaisir en invitant certains de ses artistes fétiches pour la soirée Empreinte Kinétique. Cette synthèse parfaite du rythme, de la lumière et du corps se tient dans l’espace SAT et (surtout) dans la magnifique Satosphère. Si vous n’avez jamais fait l’expérience de cette salle de projection immersive, vous vous devez de faire un petit détour sur la Main. (Site Web)

3. Pour braver la froideur hivernale, la Fonderie Darling a décidé de «jouer avec le feu». Les artistes Ernesto Bautista, Minibloc, Fernando Garcia et Trent KS sortent sur la place publique afin d’explorer le thème du feu, dans ce qu’il a de ludique, de rituel et de risqué. À l’intérieur, il sera possible de visiter l’exposition Unground de Gast Bouschet & Nadine Hilbert, jusqu’à minuit. (Site Web)

4. Les amateurs de photo ne sont pas en reste lors de cette soirée. En effet, la Nuit blanche propose plusieurs expositions de virtuoses de la caméra. Clément Valla expose les bizarreries de Google EarthGuillermo Trejo étudie la censure avec Protesta, et Isabelle Hayeur explore notre relation à l’environnement avec Sommeil (ou les séjours sous terre). Vous trouverez la liste de toutes les expositions photo ici.
Clément Valla, Postcards from Google Earth​ 
5. Pour les amateurs de rock festif, le musicien Frédérick Gravel présente Cabaret Gravel. Cet événement se tient à l’Usine C et regroupe musiciens, danseurs, chanteurs et comédiens dans une performance multidisciplinaire survoltée. Une soirée dansante sous le signe de la bonne humeur et de la chaleur humaine, afin de nous faire oublier les rigueurs du climat. (Site Web)

6. Le Centre Phi, lieu phare de la culture émergente à Montréal, propose la Nuit Tribe: une soirée éclectique regroupant musique, arts visuels, cinéma et gastronomie. Les DJs/producteurs d’A Tribe Called Red seront aux commandes des platines, afin de s’assurer que la nuit soit engloutie dans les bonnes vibes. (Site Web)
 
7. Le groupe québécois Le Couleur profite de la Nuit blanche pour lancer son plus récent EP, Dolce Désir. Le band phare de Lisbon Lux Records sera accompagné de ses complices du label: les DJs Heidy P. et Fonkynson. Un party qui exige que tu amènes tes «dancing shoes». (Page Facebook)
 
8. Le festival Art Souterrain s’associe à la Nuit blanche et propose une ribambelle d’ateliers pour les explorateurs du Montréal underground. Vous pourrez, par exemple, découvrir les sons de l’envers du décor avec les professionnels du bruitage de l’activité Du bruit la nuit, en collaboration avec les Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Vous pouvez consulter toutes les activités proposées ici.
 
9. Depuis 6 ans déjà, le Karnival organisé par Poirier, au Club Soda, est un incontournable de la Nuit Blanche. Accompagné de Face-T, son complice de toujours, le producteur montréalais nous présentera aussi les textures électro-world du talentueux Pierre Kwenders. #Turnup X 1000. (Page Facebook)
Photo par Philippe Sawicki
10. Finalement, pour les vrais de vrais adeptes du party, la Red Bull Music Academy et Mutek unissent leurs forces pour nous présenter un lineup de fou à l’Espace Réunion. Ce sont les piliers de la scène techno de Detroit, Kevin Saunderson et Kenny Larkin, qui auront pour mission de vous faire danser jusqu’à 6h du matin. La présence est obligatoire pour tous les fans de basses grondantes. (Page Facebook)
Kevin Saunderson (Credit: musicradar.com)