+ Toutes les playlists

Notre «Cœur de slush» fond pour le nouveau livre de Sarah-Maude Beauchesne

Crédit photo : Sarah-Maude Beauchesne
Notre «Cœur de slush» fond pour le nouveau livre de Sarah-Maude Beauchesne
Sarah-Maude Beauchesne aime flatter les chiens à l’entrée de l’épicerie Laurier, les garçons en skinny jeans et le mot anémone. C’est la description qu’on peut lire sur son blogue Les Fourchettes, où l’on retrouve des histoires «soft-sexu» qui obtiennent un beau succès sur le Web, avec plus de 15 000 visiteurs par mois. Co-scénariste de la websérie Les Presqu’Histoires (voir bande-annonce ci-dessous) dont le tournage vient de se terminer, on peut également lire sa jolie plume sur le Gros Blogue de Vidéotron. Nightlife.ca s’est entretenu avec cette jeune auteure à quelques jours de la sortie de son tout premier roman pour ados, Cœur de slush.

C’est autour d’un bon latte au SoupeSoup du Vieux-Port que j’ai retrouvé une Sarah-Maude rayonnante et tout excitée de me parler de son roman. Dès le premier regard, je ne peux m’empêcher de constater la ressemblance avec le personnage de Billie, une rouquine aux yeux verts et aux jambes longilignes.

Cœur de slush se déroule l’été avant la rentrée au Cégep de Billie, qui implore Madame La Vie de lui donner un peu de magie… et de prince(s) charmant(s). Elle voudrait ressembler un peu plus à Annette, sa sœur aînée bikini-paillettes qui est tellement cool parce qu’elle fume des Marlboros à la menthe et qu’elle french des garçons. Mais Billie n’est pas Annette. Elle a la peau rouge-homard-d’Ogunquit au soleil, les cheveux au vent plein-de-mottons-dedans et du lipsyl à la rootbeer. Le vœu de Billie est enfin exaucé lorsqu’elle croise le chemin de Pierre. Avec son nom plus qu’ordinaire, ses beaux yeux bleus, ses cheveux blonds et son physique de cycliste, le cœur de Billie ne s’en peut plus, fondant comme une slush au soleil…
Crédit: Ariane BL
Alors, ce fameux Pierre, existe-t-il en vrai? «En tout cas, il est inspiré d’une certaine réalité. Je tripais sur un gars qui avait un nom tellement bizarre… Je trouvais ça ridicule que son nom soit tellement laid et que moi, je le trouvais tellement beau!», s’esclaffe Sarah-Maude. Le titre Cœur de slush venait de soi: «Ça représente bien comment je me sentais à cet âge-là; le cœur fragile, prêt à fondre au soleil.» De nos jours, la slush à la framboise bleue lui tombe sur le cœur, mais elle en boit encore à l’occasion avec un petit shot de vodka dedans…

Cœur de slush s’inscrit dans un nouveau courant rafraîchissant et prometteur pour la littérature jeunesse. «Je trouve qu’il n’y a pas assez de choses qui se font pour les ados. On les infantilise trop», précise-t-elle. Cœur de slush s’adresse aux adolescentes de 12 à 17 ans avec beaucoup de slush bleue, de rêves de petite fille qui veut devenir femme, de jambes musclées de cycliste et de lipsyl aux saveurs inusitées.

Le lancement aura lieu le 15 octobre à 17h à la Brasserie Lorbeer 
Au menu: livres en vente, slush à profusion et lecture livrée par la comédienne Juliette Gosselin. Cœur de Slush est publié aux éditions Hurtubise.