+ Toutes les playlists

Good vibes en pleine forêt à la première édition de La Grosse Lanterne

Crédit photo : Marine Gaultier
Good vibes en pleine forêt à la première édition de La Grosse Lanterne
Au Québec et à Montréal, l'été est coloré de festivals. Cette année, la ville de Béthanie a accueilli pour la première fois le festival La Grosse LanternePromenons-nous dans les bois... Non, allons plutôt faire le party dans les bois! Comme nous vous l'avons dit ici, La Grosse Lanterne est un festival en pleine forêt. Le concept est simple: une forêt - une nuit - des bands & des DJs.  

Cette année, de nombreux artistes se sont donnés sur scène: The Muscadettes, Le Trouble, Solids, SUUNS, Dead Obies, Alaclair Ensemble, Boogat, Radio Radio, Pierre Kwenders et The Posterz.

Le site était divisé en trois parties: les festivaliers ont pu aller se rassasier au Village grâce à la vente de produits locaux et à la présence d'un barbecue, pour aller ensuite se dégourdir les jambes devant les shows à la Prairie. Les plus motivés ont continué le party de 23h à 3h, à l'Auberge avec des DJs Sets, et un merveilleux jeu de lumières entre les arbres et les cabanes. Les participants avaient aussi la possibilité de camper sur place, au bord d'une rivière à la belle étoile.
Crédit photo: Marine Gaultier

NIGHTLIFE.ca s'est rendu sur place et a eu l'occasion de discuter avec quelques-uns des artistes présents.

Les belles sœurs jumelles The Muscadettes ont ouvert les festivités à 14h avec leur musique surf-pop-punk-garage et ont apprécié performer en pleine nature. « C’est l’fun de chanter en campagne l’été! », nous affirment-elles.
Crédit photo: Marine Gaultier

Alaclair Ensemble (dont on a déjà eu la chance de rencontrer) ont accepté de chanter dans les bois, car ils aiment relever de nouveaux défis, et essayer de nouveaux festivals. Chanter en pleine forêt est une grande première, et offre, selon eux, « une périphérie visuelle plus intéressante. » La forêt est d'ailleurs un endroit à dimension mystérieuse et c'est bien pour cela que « ce qui se passe en forêt reste en forêt. »
Crédit photo: Marine Gaultier

Le groupe Radio Radio pense même que chanter en pleine nature est une belle opportunité. « C'est une tout autre ambiance. L'état des gens est plus avancé. », nous confient-ils. À noter que les deux artistes se rendront prochainement à plusieurs festivals afin de faire découvrir de nouvelles régions telles que celle de Madawaska le 15 août, et ainsi, rencontrer de nouvelles personnes. 
Crédit photo: Marine Gaultier

Une grande famille était donc réunie dans les bois, pour une fin de semaine à la campagne, en musique! Ce festival risque d'en épater plus d'un d'année en année. Certains s'empressent même de prendre leurs billets pour la deuxième édition.