+ Toutes les playlists

Alaclair Ensemble nous présente leurs 5 spots pref’ à Mourial

Crédit photo : Robert Nelson
Alaclair Ensemble nous présente leurs 5 spots pref’ à Mourial
En 2010, une rencontre fortuite dans un lift allostop a conduit (pun intended) Maybe Watson, Vlooper, KenLo Craqnuques, Claude Bégin, Ogden, Eman et Mash à former Alaclair Ensemble. Baignant dans un univers qui leur est propre, la troupe de postrigodon bas-canadienne rafle plusieurs prix entre 2011 et 2013, dont ceux de l’Album Hip-Hop de l’année et Révélation de l’année au GAMIQ 2011. Le succès s’enchaîne et le septuor produit plusieurs spectacles et sortent trois opus officiels, tous disponibles gratuitement sur le Web – on peut également se les procurer sur contribution volontaire. 

Leur 3è album, Toute est impossible, lancé le 1er juillet dernier, se veut plus mature. Ogden, aussi connu sous Robert Nelson, affirme que c’est la première fois que le band a pris des décisions plus sages qu’émotives dans la construction des chansons. « La musique était le chef d’orchestre et non le groupe. On s’est laissé transporter par la musique et elle nous a amenés là où elle le voulait ».
 
Le groupe se donnera en spectacle à l’extérieur de Montréal cet été au festival de la Grosse Lanterne à Béthanie le 9 août et au café O’Soleil à Métabetchouan le 23 août. De nouvelles dates s’ajouteront dès septembre. Yé!
 
Comme les membres d’Alaclair Ensemble demeurent entre Québec et Montréal, NIGHTLIFE s’est entretenu avec trois d’entre eux, pour nous faire découvrir leurs coups de cœur. 
 
Lorsque Maybe Watson ne se coupe pas les cheveux à son barbershop favori au New York Cuts sur Castelneau, il est un adepte des cafés de Villeray, KenLo nous dévoile des perles culinaires à des-prix-plus-que-modiques et Ogden affectionne particulièrement sortir en plein jour.
 
Voici donc un mashup de leurs réponses.

Shakti Rock Gym | 175, rue St-Viateur Est

« J’ai découvert ça cette année, j’y vais plusieurs fois semaine. Ce n’est pas juste un gym où tout le monde va s’entraîner et ne parle à personne. C’est pour faire de l’escalade sur des blocs, sans équipement. C’est très communautaire. Ça construit une vision plus locale si on veut. T’as pas le goût d’aller là-bas juste pour faire du sport, t’as le goût d’aller là-bas pour ce que ça représente ». Ogden aime en autres les citations d’artistes qui sont appliquées sur les murs du gym.

Chand Palace | 989, rue Jean-Talon Ouest

Ayant déjà voyagé en Inde plus jeune, Ogden trouve qu’il est rare de trouver un bon restaurant indien représentatif de ses plats. « Ce petit restaurant sans flafla dans Parc-Ex réussit à capter ces saveurs-là ». 
 
La maison Kim Fung | 1111, rue St-Urbain

« Un spot que j’apprécie bien. Il y a de tout. Ça range entre 1,50 $ à 20,00 $. Si tu es broke, tu peux manger pour 3,00 $ ».  

Le Nil Bleu | 3706 St-Denis

« Pour un repas surprenant, je conseille le Nil Bleu. C’est un restaurant éthiopien et les repas sont faits pour être partagés. Je recommande cela aux jeunes couples. Il y a toujours un vieux jazzman qui joue sur le piano », explique KenLo, qui y est allé à quelques reprises avec son épouse.
 
Café Larue et Fils  | 405, rue Jarry Est (entre St-Denis et Jarry)

« Shout out aux baristas Guillaume et Danaé du nouveau Café Larue sur Jarry. Ils sont accueillants et servent du bon café dans une ambiance épurée. Les gens qui fréquentent cet endroit sont en général fort sympathiques ce qui ouvre la porte à de belles rencontres. Leur cortado est un must et que dire de l'enseigne et de l'adresse en feuille d’or réalisées par mon ami et collègue Philémon de la firme créative «Pepshot». Welcome to Villeray! »