+ Toutes les playlists
Dans le cadre de SOIR 2017 Rosemont-La Petite-Patrie

19h : Gélatine (1ère représentation)
19h30 : Corps à décorer (1ère représentation)
20h : Gélatine (2ième représentation)
20h30 : Corps à décorer (2ième représentation)

Entrée libre.

------------------------------------------------------------------
││Gélatine││
Une création d'Alice Blanchet-Gavouyère
Arrangements musicaux de Jacob Cooper.

"Gélatine se présente comme un court projet chorégraphique aux allures rebondissantes, colorées, aux contours imprécis, informels et aux intentions bornées.
C’est au travers du croisement entre la danse et le théâtre que Gélatine prend forme, sens, énergie et vigueur. Gélatine s’intéresse aux frontières de l’espace scénique ainsi qu’aux limites et pouvoirs du divertissement. Gélatine est proche de nous, proche de vous et de nos fantasmes, choses que les interprètes Maude Archambault-Wakil, Penélope Desjardins, Juliette Le Foll, Olivier Rousseau et Kali Trudel rendent avec beaucoup de sensibilité et d’intensité. En assistant à Gélatine, on entre dans une bulle, dans un délire, on y adhère, on s’y colle et on y reste accrochés, gelés."

││Corps à décorer││

Un collectif regroupant Kimberly Bittner, Frédérique Rodier et Andréanne Martel.
Création musicale de Charles C-Bedford.

"Leur recherche performative puise son inspiration dans la rencontre de l’autre. Là où la frontière est poreuse. Dans les malaises, l’ambiguïté, et l’invisible. Dès qu’il y a deux corps dans l’espace, il y a une relation qui se crée d’elle-même. Elles jouent à questionner la distance entre elles : Comment l’espace invisible entre les corps affecte leur état? Et si elles entrent dans l’intimité de l’autre? Si les centimètres entre ces corps s’amoindrissent? 

Elles sont grandement intéressées par le mélange des médiums artistiques. L'artiste visuelle y accroît l'expérience sensorielle avec un contenu visuel rythmé et des installations immersives. 
S’immiscer dans la douceur d’un tissu, la texture de la peau, le flou d’une image, le dessin d’une forme, la courbe d'un corps. Une collaboration comme un terrain de jeu abstrait, ludique et tendre."