+ Toutes les playlists

Emeline & Annabelle

NDG
6050, avenue de Monkland Montreal QC H4A 1H2 ca
www.emelineandannabelle.com
514.439.4550

À notre époque, l'intérêt à fabriquer soi-même ses vêtements ne vient plus de la nécessité. C'est vrai, pourquoi se fabriquer une robe quand on peut en acheter une pour 10$ chez Forever21?

La couture est devenu un craft et la beauté de l'intérêt qu'on y porte, c'est qu'on est sensibilisé malgré soi à bien plus qu'un hobby. On apprend un savoir-faire qui découle d'une tradition, domestique certes, mais liée à l'histoire des femmes au Québec et ailleurs dans le monde.
 
Ce qui a été énnoncé plus haut semble bien pompeux, mais si vous visitez le studio-boutique Emeline & Annabelle, vous verrez que c'est en fait une expérience plus que sympathique.
 
Emeline et Annabelle se sont rencontrées dans un café et se sont vite aperçues de leur intérêt commun pour les textiles et l'art de la courtepointe. De fil en aiguille (ha!), elles ont fini par ouvrir un studio de couture au concept tout à fait sympathique.
 
Logé confortablement sur la jolie rue Monkland, au coeur de NDG, l'espace est rempli de lumière, avec des rangées de tissus aux couleurs vives et une série de tables de travail avec sur chacune une machine à coudre.
 
Le studio offre autant des ateliers pour les débutants que pour les expérimentés. En choisissant des projets simples et en limitant le nombre de cours au minimum, cela permet aux débutants de gagner tranquillement en confiance.
 
On peut aussi louer un espace au studio pour une ou plusieurs heures, si on souhaite travailler seul, mais supervisé, sur un projet personnel.
Bien qu'elles visaient une dynamique inter-générationnelle entre jeunes adultes et couturières plus vieilles et expérimentées, Emeline et Annabelle ont constaté avec étonnement un fort engouement de la part des enfants, ce qui a mené à la création d'un camp de jour de couture.
 
Puis sont venues des idées de style "à la carte", tels des party d'enterrement de vie de jeune fille où les demoiselles d'honneur et la fiancée confectionnent un ou des cadeaux pour les futurs mariés.
 
Les deux amies, toutes deux jeunes mamans, ont trouvé là le moyen de transmettre bien plus qu'un art domestique estompé et longuement considéré comme un symbole féminin de soumisson conjugale. En créant une mini-communauté créative et intéressée par ce savoir-faire, elles cherchent également à remettre au goût du jour la valeur de l'objet confectionné à la main.
 
 
Texte : Audrey PM