+ Toutes les playlists

L'attentat en Nouvelle-Zélande fait ressortir les commentaires racistes sur les réseaux sociaux

Crédit photo : Dianne Manson / Intermittent / Getty
L'attentat en Nouvelle-Zélande fait ressortir les commentaires racistes sur les réseaux sociaux
On a vu ce phénomène de haine lors de l'incendie qui a emporté 7 enfants syrien d'une famille de réfugiée et ça continue avec l’attentat terroriste en Nouvelle-Zélande : les Québécois s'emparent des réseaux sociaux pour partager leurs commentaires racistes.

Le phénomène est très présent sur les publications Facebook du Journal de Montréal et de TVA (Quebecor). 

Dans un cri du coeur, la journaliste et chroniqueuse Manal Drissi dénonce la situation sur sa page Facebook. 

«Est-ce qu’on va la faire, maintenant, l’introspection québécoise au sujet de la haine rampante, que ces médias ont participé à nourrir au point où elle se tient maintenant fièrement debout sur ses deux jambes et se retourne contre lesdits médias???»

Voyez sa publication ici-bas.