+ Toutes les playlists

Emilia, la délicieuse cantine portugaise de Villeray

Emilia, c’est le projet dont Pedro Medina a toujours rêvé. C’est pour lui un retour à ses origines, un honneur à sa famille et à sa tendre aimée maman, appelée Emilia. 
 
Celui qui a cofondé avec le chef Tony Alves la populaire rôtisserie portugaise du Plateau Ma Poule Mouillée en 2013 - et également co-propriétaire des restaurants à déjeuner L’Œufrier - a voulu remettre ses pieds dans le poulet portugais mais à sa manière.

Chez la cantine Emilia, on peut donc se régaler des classiques réconfortants portugais tels que le poulet grillé, les escalopes de porc ou chorizo. Mais ce n’est pas tout! Medina est très fière d’ajouter une touche d’innovation au menu, rendant sa cantine unique à Montréal. Ne soyez pas surpris de retrouver un hot dog portugais garni de fromage en grain et fromage Sao jorge, un grilled-cheese au poulet et chorizo sur pain de maïs avec mayonnaise au piri-piri, sa version du « chicken and waffles », ou encore le chouriço popcorn servi dans un cône en gaufre, avec parmesan. Ça, c’est sans oublier leurs fameux pastéis de natas (tartelettes portugaises) revisités au Oréo, nutella, ou Reese ! 

Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

Que l’on soit classique ou aventurier, une chose est certaine, c’est que la cuisine du Emilia est généreuse, réconfortante et faite avec beaucoup d’amour. 
 
Je vous conseille de ne pas faire comme moi en y allant seul et affamé… Ou attendez-vous de repartir avec un « doggy bag »!
 
C’est donc par un beau samedi ensoleillé, sur l’heure du lunch, que je me suis installé sur la mignonne terrasse pour vivre un réel festin portugais.
Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

D’abord, je devais absolument goûter à l’élément constituant la majorité des plats offerts chez Emilia ; le poulet. Je vous présente donc Georges Henriques (tel qu’énoncé sur le menu), à savoir un quart de poulet cuisse, servi avec frites, salade et la fameusesauce Emilia – épicée pour moi. Malgré un poulet un brin asséché (si je le compare aux autres poulets portugais de la ville), sa sauce qui le badigeonne est très savoureuse et oh combien piquante! J’ai adoré!
 
Le deuxième plat dont je ne voulais pas repartir sans l’avoir dégusté est un de mes plaisirs coupables ; la poutine portugaise, appelée Maria Emilia. En voyant la profusion de poulet, de chouriço et de fromage portugais Sao jorge qui surplombaient la montagne de frites et encore du fromage en grain, j’ai tout de suite su que mama Emilia était une dame généreuse, gourmande, qui aimait l’abondance et le partage ! La poutine, elle, a tout le potentiel pour faire compétition aux meilleures de Montréal. La frite est sucrée et son goût s’agence parfaitement aux autres ingrédients débordants de saveurs. En plus, elle reste ferme, malgré la quantité de garnitures et de sauce. 

Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

Enfin, question de balancer mon repas, un peu de verdures étaient de mise. La salade Jano — composée essentiellement des mêmes ingrédients que la poutine, inversant les frites et le fromage par du kale et un mélange de salade mixte — est généreuse, loin d’être plate et très satisfaisante. Par contre, je n’ai pas vraiment apprécié qu’elle baigne dans autant d’huile… J’ai bien compris qu’Emilia était une femme généreuse, mais parfois, less is more!

Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

Même si j’étais bien rond, je ne pouvais repartir sans quelques natas… Oréo, Reese, nutella et original. Tous aussi bons les uns que les autres, quoique j’ai préféré l’original pour son goût délicat, pas trop sucré et sa finale caramélisée.

Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

Ayant pignon sur rue dans le quartier Villeray, une simple visite m’a rapidement permis de voir qu’Emilia faisait déjà le bonheur des familles du quartier. Loin d’être surprenant, après avoir vécu le traitement familial de la maison. J’ai d’ailleurs très hâte de faire le détour pour découvrir quelques autres plats authentiques portugais, avec une « twist » local – comme ils annoncent fièrement sur leur site web!

Crédit : Tommy (Le Cuisinomane)

Cantine Emilia
7901 rue St-Dominique, Montréal