+ Toutes les playlists

Une soirée pour les passionnés d’art et de bons cocktails aura bientôt lieu à Montréal!

Crédit photo : Courtoisie
Une soirée pour les passionnés d’art et de bons cocktails aura bientôt lieu à Montréal!
Tu aimes l’art autant que les bons cocktails? Alors on a un événement à te faire découvrir qui est littéralement fait pour toi, et qui aura lieu très bientôt à Montréal!

L’événement dont on te parle, c’est Bombay Sapphire Artisan Series, une compétition d’art visuel qui permet aux artistes émergents de présenter leurs œuvres d’art sur une plateforme internationale. Dans le cadre de cette compétition, des juges ont à déterminer le meilleur talent parmi des milliers de candidats en Amérique du Nord.
 
Source: Courtoisie

À Montréal, plus de 5000 artistes ont soumis leur pièce en ligne et seulement 27 d’entre eux ont été sélectionnés. Le 5 septembre prochain, de 19h00 à 21h00, tu es invité à découvrir les œuvres de ces tops artistes émergents avec des cocktails créatifs de Bombay ainsi que des bouchées délectables au Centre Phi de Montréal! Pour réserver tes billets, c’est par ici!

Cette année, Matthew Israel, à la fois conservateur en chef chez Artsy, historien de l’art et écrivain, sera à Montréal pour participer à l’événement et explorer les talents montréalais. Également, Hugues Charbonneau, fondateur et directeur de la galerie du même nom à Montréal, fait partie du jury du Bombay Sapphire Artisan Series cette année. Nous l’avons convoqué en entrevue afin d’en savoir plus sur lui et son implication dans l’événement Bombay Sapphire Artisan.
 
Source: Courtoisie
  • Quel type d’art retrouve-t-on dans votre galerie située à Montréal?
La galerie présente uniquement des œuvres créées par des artistes qui sont toujours vivants. Nous privilégions le travail d’artistes novateurs qui sont actifs sur la scène internationale, et nous exposons toutes les formes d’art contemporain, de la peinture à l’art numérique. Nous prenons une grande fierté à donner leur juste place aux femmes artistes – c’est très important dans un marché de l’art encore dominé par les hommes. La galerie est à l’image de Montréal, dynamique, multiculturelle, toujours prête à questionner notre problématique époque et à accueillir la nouveauté.
  • Comment avez-vous été sélectionné pour faire partie du jury Bombay Sapphire Artisan Series?
J’ai bâti ma réputation dans le milieu des arts visuels en découvrant des jeunes artistes que j’ai aidé à se démarquer sur la scène nationale ainsi que dans plus d’une douzaines de pays. On m’a dit à postériori que c’était le genre de profil que recherchait l’équipe de Bombay Sapphire.
  • À Montréal, plus de 5000 artistes ont soumis leur pièce en ligne, et seulement 27 ont été choisis par l’équipe de Artsy pour participer à la finale de Montréal qui se tiendra le 5 septembre. Quels ont été les critères du jury et les vôtres pour choisir les finalistes?
Artsy et les juges utilisent des critères précis afin d’identifier les finalistes puis les gagnants. Certains de ces critères sont basés sur des éléments esthétiques tels que la composition, la maitrise du dessin et des contrastes, la maitrise du médium employé par l’artiste, le niveau de difficulté technique, etc. Cependant, des critères se situant au niveau des idées entrent également en compte. Ainsi, nous analysons l’originalité du processus créatif et la capacité qu’a l’artiste à synthétiser ses idées lors de la création de l’œuvre. Afin de vérifier nos intuitions, nous prenons toujours le temps de lire les textes de démarches fournis par les artistes.
  • Pouvez-vous nous expliquer le partenariat entre Bombay et l’art visuel?
Je crois que c’est un partenariat gagnant pour tous. Bombay Sapphire possède des ressources et un réseau international de rêve pour les artistes, et ces derniers permettent à Bombay de travailler avec des communautés créatives locales, tout en affirmant l’aspect créatif de la marque.

Pour son concourt annuel, Bombay Sapphire s’est donné comme mandat de découvrir les prochains grands noms en arts visuels. En dix ans, ils ont définitivement mis de l’avant plusieurs individus talentueux aux démarches artistiques uniques. La force du concours de Bombay Sapphire est sa capacité à fournir aux artistes émergents l’opportunité de bonifier leur profil international. Il faut savoir que les gagnants auront la chance d’exposer à Miami pendant la semaine des grandes foires d’arts actuels. Ceci leur donnera une opportunité de choix pour se faire connaître de galeries, commissaires d’exposition et collectionneurs venant de partout sur la planète.
  • Quelles sont vos œuvres d’art favorites parmi la sélection finale?
J’ai étudié des images numériques des œuvres, mais je change toujours d’avis lorsque je vois finalement les œuvres « en personne ». C’est toute la beauté de mon domaine; l’œuvre prend tout son sens et sa force lorsqu’on la côtoie. Cette expérience est toujours enivrante. C’est donc une fois les œuvres des finalistes rassemblées au Centre Phi que nous choisirons le gagnant ou la gagnante. Nous en reparlerons donc autour d’un bon verre de gin lors de la soirée de remise du prix!

Bombay Sapphire Artisan Series
5 septembre de 19 h à 21 h
Centre Phi