+ Toutes les playlists

Chez ta mère, dans le Mile End!

Crédit photo : Sophie Ginoux
Chez ta mère, dans le Mile End!
Crédit photo: Sophie Ginoux
 
On va-tu chez ta mère? Je suis certaine que vous avez tous entendu ou posé cette question à un moment donné de votre vie. Eh bien, Ramy Massarani et son complice, le chef Hamza Bousaidan, à la jolie feuille de route, l’ont transformée en un concept de sandwicherie depuis deux semaines.

Dire que toute cette histoire a commencé sous la forme d’une blague! Lors du dernier Super Bowl, plus précisément. Ce soir-là, Hamza avait commandé un long pain à sandwichs qui s’est empli d’ingrédients appétissants que tous les invités ont mangé goulument. « On adore les sandwichs depuis qu’on est tout jeunes, raconte Ramy en riant, alors on s’est dit : pourquoi on n’ouvrirait pas une sandwicherie? »

Et bam! quelques mois ont suffi pour passer de la parole aux actes. Nos deux compères peuvent maintenant poser fièrement (et sans se prendre trop au sérieux) avec un landau dans leur tout nouvel établissement en plein cœur du Mile End.

La soirée du Super Bowl qui a tout changé
Crédit photo Courtoisie

 
Crédit photo Sophie Ginoux

Au-delà de son nom intrigant, Chez ta mère fait à la fois simplement et bien les choses. L’espace n’est pas grand (une vingtaine de places assises), mais il est lumineux, coquet, centré sur un comptoir de bar derrière lequel se préparent les rafraichissements maison et les cafés gourmets.

Juste en face, un autre comptoir donnant sur une cuisine ouverte permet de voir le chef préparer le nécessaire à ses sandwiches, gazpachos et salades étudiés. Un petit coin salon charmant se situe en arrière, tandis qu’une banquette, un comptoir et de petites tables se trouvent en avant.

Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Mais le véritable cœur de l’endroit se trouve être ses deux propriétaires, vraiment sympathiques, qui nous accueillent sur place comme on le ferait avec un vieil ami. Ils sont heureux de nous recevoir et de nous faire découvrir leurs spécialités, ce qui transparaît complètement dans tout ce qu’ils proposent.

Alors, une sandwicherie, me direz-vous, il y en a partout. Oui, mais pas comme celle de Chez ta mère. Amateurs de sandwiches et des traditions culinaires du monde, Ramy et Hamza ont créé un menu qui fait voyager les papilles. On y retrouve cinq sandwiches aux influences latines, françaises, asiatiques, maghrébines et québécoises, ainsi qu’une déclinaison de trois gazpachos (potages à venir à l’automne) et de trois salades. Des cafés, des infusions (celle de verveine et érable est délicieuse) et des boissons fraîches complètent l’offre.
Crédit photo Sophie Ginoux
Été caniculaire oblige, j’ai sauté sur l’occasion de goûter un des gazpachos pour commencer mon repas. Celui-ci, est réalisé avec du choux frisé, des avocats, quelques épices et surmonté d’une petite touche de crème sûre et de quelques lamelles de carotte fraîche. Impeccable! C’est original, frais, gourmand, bien balancé, avec une belle texture et une couleur vitaminée.
Crédit photo Sophie Ginoux
 
Comme j’avais eu ouï dire qu’il ne fallait pas manquer le sandwich Maman Sylvie, une version éclatée de la traditionnelle assiette de smoked meat, je n’ai pas pu résister. Eh bien, ce mélange de viande fumée maison (absolument addictive, au passage), tendre et cuite juste ce qu’il faut, de frites de pommes de terre douces, de fromage cheddar, de moutarde, de cornichons et d’aneth fonctionne très bien! Les éléments du sandwich sont généreux et bien dosés, ce qui permet de ne pas avoir l’impression qu’on se bourre l’estomac, tout en mangeant à satiété même si l’on a un gros appétit.
 
Crédit photo Sophie Ginoux
 
Je me suis tout de même gardé une place pour un second sandwich, cela va de soi. Ce dernier, intitulé Yemma Fatima, est généreusement garni de merguez, de chekchouka (oui, oui, cette délicieuse préparation à base de tomates et d’oignons qu’on trouve au Maghreb), de menthe fraîche, d’une petite pointe de harissa et d’une sauce infusée au thé vert. Un seul mot : merveilleux.

Quand un sandwich nous fait directement voyager jusqu’en Algérie, en Tunisie ou au Maroc, on peut se dire que la mission du chef est accomplie. Un très bel équilibre des saveurs, des épices, des textures. Rien à redire, franchement.

C’est presque avec déception que j’ai appris que Chez ta mère ne proposait pas tout de suite des desserts maison. Mais ceux-ci devraient être intégrés au menu d’ici un mois, de même qu’une formule de brunch les weekends qui devrait valoir le déplacement. Une petite adresse vivement recommandée!

Chez ta mère
15, rue Fairmount Est, Montréal
(514) 360-2460