+ Toutes les playlists

Speakeasy Montréal : voici les bars cachés les plus populaires à Montréal!

Crédit photo : Pamela Lajeunesse
Speakeasy Montréal : voici les bars cachés les plus populaires à Montréal!
Tu l'as probablement remarqué: les bars de type « speakeasy » ont vraiment la cote depuis un petit bout de temps et ce, tant à l’international qu’au Québec. Inspirés des bars américains dans le temps de la Prohibition, ce sont des établissements cachés, passant inaperçus de l’extérieur. Une fois à l’intérieur, on retrouve cet esprit rétro et clandestin des années 1920!

Voici nos préférés à Montréal!

1. Cloakroom Bar

Page Facebook du Cloakroom Bar

Le Cloakroom est une boutique de vêtements pour hommes qui nous vient tout droit d'Australie. En 2014, la compagnie a ouvert sa première succursale à l’international ici même, à Montréal. On y retrouve des tissus de luxe, des tailleurs haut de gamme et une expérience personnalisée.

Pourtant, derrière la porte en bois entrouverte en face de la porte d’entrée principale, on retrouve le Cloakroom Bar. C’est un secret bien gardé de Montréal, car même si l’adresse est connue, contrairement aux « vrais » bars de type « speakeasy », il reste qu’il faut tout de même trouver l’adresse, et ce n’est pas une tâche facile.

En effet, de l’extérieur, le bâtiment n’offre aucune indication de ce qui se retrouve à l’intérieur. Pourtant, une fois à l’intérieur, on se trouve vraiment dans une ambiance lounge très feutrée, grâce aux draps noirs, à la prédominance du bois, ainsi qu’aux portraits en noir et blanc qui prennent place sur les murs. En plus, l’endroit est ce qu’on pourrait qualifier de très intime, car le bar ne peut accueillir qu’une vingtaine de personnes.

Ce qui fait aussi le succès de l’endroit, c’est sans contredit les connaissances des barmen. Il n’y a pas de menu ! Plutôt, ton barman te demandera tes préférences afin de te préparer TON drink sur mesure, selon tes goûts et tes alcools de prédilection. Sinon, si tu feel aventurier, tu peux également lui donner carte blanche et le laisser te surprendre... ce qui est une bonne alternative aussi. En passant, même la GLACE est coupée sur mesure, pour fitter selon ton type de verre. Fou !
 

2. Le Speakeasy

Page Facebook de Le Speakeasy

Le Speakeasy se différencie des autres endroits de notre liste sur plusieurs points. D’abord, à la différence des autres bars du genre, on y offre des plats qu’on peut déguster sur place ou pour emporter.

À l’avant du restaurant, on retrouve une crèmerie se nommant Freeze Brothers, parfaite pour qui veut s’installer dans le parc du Square-Victoria, à deux pas, pour déguster une glace. Sur le mur du fond de cet étroit local, une porte de frigo… qui n’en n’est pas une ! C’est là un autre aspect de l’endroit qui fait en sorte que Le Speakeasy se différencie : pour y accéder, il faut passer par la « porte de frigo » qui sur le resto-bar clandestin. Lorsqu’une lumière rouge s’illumine à l’extérieur ou près de la porte du « frigo » à l’intérieur, c’est le signal que le restaurant est ouvert. 

On pénètre ainsi dans un espace partagé entre un bar, une cuisine à notre droite, et des tables disposées à gauche et dans le fond près des fenêtres. Évidemment, un speakeasy ne serait pas un vrai speakeasy sans ses drinks offerts. Ici, on se fait un honneur de vous servir les meilleurs cocktails classiques avec une petite twist maison. Les favoris sont certainement les mai taï, daiquiris et old fashionned. Une grande sélection de cocktails est offerte, tous plus délicieux les uns que les autres et à prix aussi très raisonnables. 

Le Speakeasy 
120, rue McGill

3. Clandestino

Page Facebook du Clandestino

Le Clandestino est le plus récent bar de type « speakeasy » a avoir ouvert ses portes à Montréal. Son ouverture remonte à décembre 2017, donc l’endroit est tout nouveau, tout beau ! Le Clandestino a quelque chose de très particulier : il s’agit d’un bar secret ouvert… dans un autre bar secret ! Eh oui !

C’est au sous-sol du Boho, un bar aux allures tropicales, qu’on retrouve désormais le Clandestino. Son nom un peu exotique t’a peut-être mis la puce à l’oreille, mais l’endroit te transporte directement au Mexique. En effet, l’établissement du Vieux-Montréal se spécialise dans le mezcal et la tequila. On parle de plus de 100 variétés, avec principalement des importations privées. Celles-ci sont offertes évidemment en cocktails (car le Clandestino propose plusieurs cocktails originaux faits à base de ces alcools, les prix variant entre 8$ et 12$), mais aussi en plateau de dégustation, à l'once ou en bouteilles.

Pour ce qui est du décor, c’est tout à l’inverse du Boho, dans lequel il se trouve. Alors que le Boho a des imprimés floraux et des néons, le Clandestino, lui, est plus « sombre » avec son décor un peu baroque, ses tapis, ses sofas en velours, ses chandeliers et ses antiquités.

CLANDESTINO MTL 
436, Saint Francois Xavier
(514) 285-4037

4. Henden

Paméla Lajeunesse pour NIGHTLIFE.CA

L’année 2017 a vu naître bon nombre de bars de type « speakeasy » à Montréal. Un autre sur la liste ? Le Henden, ouvert depuis février 2017. Alors que les autres établissements de ce genre à Montréal ont une ambiance rappelant les années de la Prohibition, au début du 20e siècle, le Henden a, pour sa part, une atmosphère et un esprit qui nous plonge directement dans le Marco des années 70.

Situé au sous-sol du restaurant le Bird Bar, le Henden nous fait penser à un lounge avec une ambiance un peu sensuelle : murs de pierres, canapés en velours orange et grand tapis coloré à motifs orientaux au sol.

Une aura de mystère plane autour de l’endroit, car c’est par une petite porte cachée dans une ruelle derrière le restaurant de la rue Notre-Dame qu’on peut accéder au bar. Il faut aussi mentionner que le Henden est très petit et se trouve dans un local pouvant accueillir au maximum une quarantaine de personnes. On parle d’un endroit assez intime.

Sur place, on peut déguster les mêmes cocktails, vins et bulles qui sont disponibles au Bird Bar, à l’étage supérieur. Certains items à manger du restaurant sont également disponibles aux clients du Henden. 

HENDEN 
1800, Notre-Dame Ouest

5. Le Royal

Paméla Lajeunesse pour NIGHTLIFE.CA

Le Royal est un des nombreux établissements de type « speakeasy » qui a ouvert ses portes dans la dernière année à Montréal. En effet, l’ouverture officielle de l’endroit a eu lieu à la fin février 2017. On s’y était d’ailleurs rendus en photos.

Derrière le projet, on retrouve les deux propriétaires du tout aussi populaire bar à vin le Rouge Gorge. Le Royal se retrouve d’ailleurs au sous-sol du bar à vin, et il faut entrer par une porte extérieure adjacente à celui-ci. Elle est facilement visible de l'extérieur, mais le fait que le bar soit au sous-sol donne l'aspect secret et mystérieux.

Lorsqu’on y entre, on se retrouve dans un décor feutré et raffiné. Comptoir de marbre, lumières tamisées, murs en pierre, bar en miroir, banquettes et tabourets en velours : les éléments du décor s’additionnent pour donner un résultat des plus chic qui rappelle sans difficulté les années 20, avec tout de même une touche de modernité. Sur place, on peut déguster des cocktails créés et élaborés avec minutie et passion par les mixologues. On y retrouve aussi une grande sélection de mousseux et de champagnes. Il est situé sur le Plateau Mont-Royal, donc c’est vraiment une belle addition au quartier ! 

LE ROYAL 
1232, Mont-Royal Est

6. Gokudo

Paméla Lajeunesse pour NIGHTLIFE.CA

Le Gokudo est également tout récent dans le paysage montréalais. C’est en novembre 2017 que l’établissement a ouvert ses portes. Le Gokudo est un bar à cocktails japonais, situé dans le centre-ville de la métropole, sur la rue Cathcart, tout près du Square Phillips. Il s’agit du nouveau projet des propriétaires de deux autres endroits bien aimés en ville, soit les deux succursales d’Escondite et le Biiru.

Pour accéder au Gokudo, il faut d’abord entrer dans le restaurant Ryoshi, un petit comptoir à snacks asiatiques. Il faut ensuite passer un rideau noir et c’est là qu’on peut mettre les pieds dans l’intrigant bar secret. Un endroit sombre, feutré et mystérieux.

Le décor est magnifique : banquettes, chandelles, néons, lumières tamisées et, surtout, une immense murale de tigre et des dizaines d’objets exposés rappelant le Japon. Ce qu’on sert, au Gokudo ? Une belle variété de cocktails fortement influencés par la culture japonaise. 

GOKUDO 
630, rue Cathcart

7. Le 4e Mur

Crédit: Page Facebook de Le 4e Mur
Dans notre liste, il s’agit sans aucun doute du seul « vrai » speakeasy. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit du seul, parmi tous les établissements montréalais, qui ne fournit pas son adresse.

En effet, pour connaître la location (et, ultimement, pouvoir y entrer), tu dois t’inscrire à l’infolettre et devenir membre de cette communauté secrète. Ensuite, tu pourras découvrir cet endroit mythique de Montréal ! Crois-nous, ça vaut vraiment le coup et en plus, le décor est feutré et il y a maintenant une terrasse quatre saisons.

Parfois, il y a des représentations de danseuses burlesque ou bien de groupes de musique qui viennent ajouter un peu d’ambiance. On y déguste des cocktails vraiment délicieux, confectionnés avec minutie par des barmans qualifiés. D’ailleurs, on apprécie le service personnalisé et l’unicité de l’endroit ! À toi d'aller découvrir le tout ! 

LE 4E MUR 
Adresse sur demande

8. Atwater Cocktail Club

Page Facebook de Atwater Cocktail Club

Véritable petite mine d'or du quartier Saint-Henri, l’Atwater Cocktail Club est vraiment ce qu'on appelle un bar caché. Niché juste derrière le Foiegwa, un populaire restaurant du quartier, aucune enseigne n'annonce son entrée. Les clients doivent donc emprunter la ruelle un peu glauque de derrière pour accéder à ce lieu chic et original, dont les banquettes fuchsia, le plancher de bois et les plafonds en miroir en font un contraste éclaté. L'endroit est très intime.

Les cocktails délicieux sont signés par le propriétaire Christophe Beaudoin. On en retrouve une dizaine sur le menu. Sur place, il est possible de déguster le menu du Foiegwa, comme le tartare et les burgers. 

ATWATER COCKTAIL CLUB 
512, Atwater

9. L'Orangerie

Crédit>: Instagram du Soubois

De tous les établissements dont on te parle ici, c’est sans aucun doute le mystérieux. Non pas pour son emplacement ou son concept, mais bien parce qu’on retrouve très peu d’informations à propos de l’endroit.

L’Orangerie est cachée dans le Soubois, un resto-speakeasy déjà bien établi du centre-ville. C’est une petite salle privée qui a ouvert ses portes en août 2016, un an après l’ouverture du Soubois. Pour accéder à L’Orangerie, il faut passer par la ruelle en empruntant un ascenseur activé manuellement.

L’établissement est ouvert seulement les mardis et mercredis. Vraiment peu de photos sont également disponibles afin de donner une idée de ce qu’on retrouve sur place. Par contre, de ce qu’on peut voir, on aime le comptoir métallique, les luminaires et les tabourets. À toi d’aller découvrir L’Orangerie! 

L'ORANGERIE 
1106, boulevard Maisonneuve

10. Big In Japan - Bar

Page Facebook de Big In Japan Bar

S'il est l'un des plus beaux bars cachés de Montréal, le Big in Japan Bar a rapidement conquis le coeur des Montréalais dès son ouverture en 2011. Caractérisé par sa petite porte rouge de la rue Saint-Laurent (à l'angle de Rachel), c'est l'endroit idéal pour faire de nouvelles rencontres.

Reconnu pour son bar en labyrinthe recouvert de centaines de chandelles, l'endroit souffle la romance en plus d'offrir une belle carte des cocktails de la maison ainsi qu'une carte des vins très intéressante. Et que dire du lobby boy au noeud papillon qui t'attend à la porte pour t'escorter soigneusement à ta place ! 

BIG IN JAPAN – BAR 
4175, Saint-Laurent

11. Bord'elle

Paméla Lajeunesse pour NIGHTLIFE.CA

Ici, on se permet de mettre un ou deux extras, car le Bord’Elle n’est pas un « vrai » speakeasy. En fait, l'endroit n’est pas caché, mais ça a le look et l’ambiance d’un bar de type speakeasy et des années 1920.

En effet, à ce bar, tout est fortement inspiré des années folles et l'effet est franchement réussi! On ressent tout le côté à la fois élégant, décadent et grivois des années 20. Ce qui frappe d'abord, en entrant, c'est la grandeur de l'endroit, tant au sens propre que figuré.

Le premier étage est immense et le décor est absolument magnifique, dans les tons de bleu royal et doré, avec plein de cadres sur les murs. La salle est divisée en trois sections: un coin champagne, un coin whisky (les deux ayant chacun leur propre balcon) et un coin gin, au premier étage. Les gens sur place ont pu déguster les délicieux cocktails de l'établissement, servis par des employés classy, mais aussi assister à une performance burlesque ainsi qu'une performance d'acrobatie sur une balançoire accrochée au plafond. 

BORD’ELLE 
390, Saint-Jacques

12. Velvet - Auberge Saint-Gabriel

Page Facebook du Velvet - Auberge Saint-Gabriel

Ici aussi, c’est un petit extra, car ce n’est plus vraiment un « speakeasy » caché, tant il est connu. Le Velvet est une véritable institution montréalaise et un des sous-sols les plus cool en ville. Sa réputation du Velvet n'est plus à prouver depuis plusieurs années déjà.

Au sous-sol de l'Auberge Saint-Gabriel, monument historique datant de 1688, existe une grande pièce aux murs de pierre où l'on doit être escorté par un portier pour s'y rendre. On longe d'abord un long couloir sous-terrain éclairé de cierges pour se retrouver dans un autre univers rappelant l'atmosphère des tripots clandestins européens. De quoi figer le temps l'instant d'une nuit. 

VELVET 
426, Saint-Gabriel