+ Toutes les playlists

7 moments marquants du Gala Artis 2018

Crédit photo : Instagram @soireeartis / @jphilippedion
7 moments marquants du Gala Artis 2018
Hier soir avait lieu le 33e Gala Artis. Du côté du Théâtre Denise-Pelletier, les vedettes québécoises se sont rassemblés afin de fêter la télévision d'ici. Comme à chaque gala, on a eu droit à des belles robes, des discours touchants, des performances musicales et aussi plusieurs surprises. Voici, selon nous, les moments les plus marquants de la soirée d'hier.

- Le numéro d'ouverture

Certains l'ont trouvé too much et trop long, d'autres étaient d'avis que c'était exactement ce dont on avait besoin. Quoi qu'on en ait pensé, en tout cas, ça reste que c'était un numéro d'ouverture très marquant et surtout, très festif! La mission de répendre l'amour a été accomplie!


- Le trophée de Gino trempé dans le chocolat Déjà, l'introduction a la catégorie était très drôle, grâce à Élise Guilbeault et Fabien Cloutier et leur très drôle petit numéro. Ensuite, quand Gino a gagné, on a tout simplement hurlé de rire quand Maripier Morin et Jean-Philippe Dion sont arrivés avec chocolat et petits bonbons dans lesquels tremper le trophée. Mais, le meilleur moment, c'est définitivement quand le gagnant de la catégorie « Émissions de service » a liché son trophée. On gaspille pas ça, du bon chocolat!


- La prestation de Charlotte Cardin et Loud
On savait que Charlotte Cardin et Loud allaient performer au Gala Artis... mais on ne savait pas qu'ils allaient performer ensemble! Et quand deux de nos artistes québécois préférés partagent la scène, on ne peut que capoter! La belle Charlotte a entonné sa plus récente chanson California, avant d'être rejointe sur scène par le populaire rappeur, venu chanter sa pièce Toutes les femmes savent danser.

- Le discours de Ludivine Reding

On a eu droit à des bons discours, hier. Celui qui nous a le plus marqués (et touchés!), c'est sans aucun doute celui de Ludivine Reding, qui s'est méritée le prix du meilleur rôle féminin dans une série dramatique saisonnière. La jeune femme, pour qui c'était la première nomination, a livré un discours puissant et plein d'émotions mettant en lumière le fléau de la prostitution juvénile et la nécessité d’agir.


- Pierre Bruneau qui avoue triper sur Despacito... et qui avoue aussi que sa femme « l'allume encore beaucoup »
Source: Giphy

Tout est dit!


- Les lunettes de Guy Jodoin
 
Quelle ne fût pas notre surprise hier, alors qu'on a découvert un Guy Jodoin 2.0 avec un look très fashion: les pantalons rayés, la petite barbe et les lunettes de soleil. 

- La surprise de Magalie Lépine-Blondeau

Celle qui a marqué le Québec dans les derniers mois avec son rôle de Nadine Legrand a eu beaucoup de difficulté à cacher sa surprise, lorsqu'elle a gagné le premier trophée de la soirée pour la catégorie Rôle féminin – Séries dramatiques annuelles. Elle a livré un discours vibrant, visiblement émue d'avoir été choisie par le public. Mais ce qu'on a aimé par-dessus tout, c'est quand elle s'est mérité, en fin de soirée, la statuette de la personnalité féminine de l'année et que devant le micro, elle a lâché ceci: « Y'a deux choses qui m'irritent quand je regarde un gala: quand les gagnants ne sont pas préparés et qu'ils sont un petit peu chauds. Pis là, je suis les deux.» Excellent!

De ton côté, quels étaient les moments marquants, selon toi?