+ Toutes les playlists

Dr. Mobilo Aquafest : 5 spectacles d'humour alternatif à voir en avril

Crédit photo : Page Facebook des artistes
Dr. Mobilo Aquafest : 5 spectacles d'humour alternatif à voir en avril
C’est en plein dégel printanier que le Dr. Mobilo Aquafest entreprend sa descente annuelle dans les fonds marins de l’humour! Du 6 au 14 avril, une panoplie d’artistes grimperont sur diverses scènes du Mile-End afin de présenter du matériel inédit qu’ils ont fignolé au cours des derniers mois. Ensemble, ces artistes forment un tout regroupé dans un festival sous-marin qui cherche à éviter le tourbillon des conventions et les torpilles de la facilité. Mettons.

Pour les non-initié(e)s, le Dr. Mobilo Aquafest est une coopérative lancée en 2016 par des humoristes établis dans le circuit québécois (Guillaume WagnerSèxe IllégalVirginie Fortin et Adib Alkhalidey) ayant un désir de présenter une programmation alternative de spectacles par rapport à ce qui nous est habituellement proposé dans les évènements dits mainstream. C’est un festival qui se veut comme un doigt d’honneur aux formules humoristiques préfabriquées et qui cherche à offrir une palette culturelle diversifiée misant sur la liberté personnelle des artistes présentés. Devenu un incontournable de la sphère humoristique montréalaise, le festival nous plonge dans un monde sans numéros prévisibles sur le camping, les différences hommes/femmes et la nourriture dans les avions. Bref, le but du Dr. Mobilo Aquafest est d’offrir un lot de spectacles détonants et de plonger dans l’inconnu pour voir ce qui se trame lorsqu’on quitte la surface!

Pour cette troisième édition, le sous-marin prend de l’expansion et présente une programmation pratiquement doublée par rapport à celle de l’année dernière. En 2018, ce sont près d’une vingtaine de spectacles dont deux galas qui se dérouleront aux théâtres Outremont, Rialto et Fairmount. Dans cette vaste sélection qui tire un peu partout, on s’est permis de piger dans la programmation et vous présenter quelques spectacles qui valent le détour et qui pourraient changer vos vies (sait-on jamais).
 
Guillaume Wagner (7 et 9 avril)
Certains spectacles d’humour sont faits pour nous aider à oublier une dure semaine au travail, les troublantes manchettes de l’actualité et le monde en décrépitude autour de nous. Ce n’est précisément pas le cas lorsqu’on prend place dans une salle de Guillaume Wagner! Devenu un maître incontesté du cynisme, le président du Dr. Mobilo arrive avec une nouvelle heure de stand-up qui risque de pointer du doigt une variété d’évènements sociaux et de phénomènes divers qui sont passés sous son radar lors de la dernière année. Avec la finesse humoristique qu’on lui connait, il saura prendre ton enthousiasme et ton optimisme pour les envoyer directement chez Alfred Dallaire. De l’humour cynique et blasé à son meilleur! Pour y assister, c'est le 7 ou 9 avril au Théâtre Fairmount.
 

Maude Landry – Subtile (9 avril)
 

Présente dans les soirées d’humour un peu partout en province depuis quelques années, Maude Landry s’est taillé une place de choix parmi les étoiles montantes de la relève humoristique locale grâce à son personnage de scène candide et quelque peu malaisant sur les bords. Après avoir présenté une première heure solo l’été dernier à Zoofest, elle se lance une nouvelle fois avec Subtile, une heure de stand-up classique (dans la mesure du possible) parsemée d’observations agréablement futiles et de réflexions existentielles. Il faut le vivre pour comprendre. C’est le 9 avril au Théâtre Rialto dès 19h30 que ça se passe.
 

Charles Beauchesne parle de la peste noire pendant 60 minutes (10 avril)

Reconnu pour son style glauque qui flirte souvent avec la dérision, l’humoriste Charles Beauchesne rajoute une couche de sinistre avec son spectacle ayant comme thème central la peste noire du XIVe siècle. Le spectacle se veut comme une espèce d’exposé humoristique portant sur cette fameuse tranche d’histoire médiévale où les rats infectés, les pustules noires et la mort imminente de masse faisaient partie du quotidien (douce nostalgie, quand tu nous tiens). C’est une soirée où l’auditoire replonge dans la peste noire, mais chacun revient à la maison sans avoir vomi une seule goutte de sang. Bref, pour en connaître davantage, le rendez-vous est fixé au 10 avril au Rialto Hall dès 19h30.


Coco Belliveau – L’étrange vie de Coco Belliveau (11 avril)
 

Si certains sujets plus sensibles de la sphère sociale doivent être adressés avec délicatesse et diplomatie, l’humoriste acadienne Coco Belliveau n’a pas reçu le courriel! C’est du moins ce qu’elle a démontré par le passé en abordant avec aplomb et pertinence les agressions sexuelles lors d’un précédent numéro inspiré d’une anecdote personnelle qu’elle a vécu avec un chauffeur de taxi louche pour qui le refus est aussi indéchiffrable que le clingon. Munie d'un style très « in your face » et d'une écriture sans détours, Coco arrive cette fois-ci avec une nouvelle heure d’humour corrosif à travers laquelle elle aborde les tragédies de sa vie, notamment le décès de son père. Certes, un spectacle qui s’annonce tout en légèreté. C’est le 11 avril au Rialto Hall aux coups de 19h30 que ça se déroule.
 

Rosalie Vaillancourt – Le petit monstre de l’humour (13 avril)

Graduée l’ENH en 2015, Rosalie Vaillancourt a depuis fait beaucoup de bruit dans le circuit humoristique et dans les médias grâce à son personnage et son approche scénique qui mélange une douce naïveté à un côté trash bien assumé. C’est comme assister à un croisement entre Cendrillon et Massacre à la tronçonneuse, d’une certaine façon. À l’occasion de son passage au Dr. Mobilo Aquafest, elle en profite pour en mettre plein la vue à son public (et possiblement en traumatiser quelques-uns au passage) en présentant son spectacle Le petit monstre de l’humour qui se veut une espèce de rétrospection à travers laquelle elle revisite son passé pour expliquer pourquoi certains de ses proches (amis, famille, ancien copains, victimes variées, etc.) ont des convulsions quand ils la croisent. Le spectacle est présenté le 13 avril à 19h30 au Théâtre Fairmount.


À notre sélection personnelle s’ajoute bien sûr un paquet d’autres spectacles solo dont ceux d’Adib Alkhalidey, Sèxe Illégal, Roman Frayssinet, Anas Hassouna, Jo Cormier, Yannick de Martino et autres qui valent tous autant le détour. En plus de ce fin bassin d'humour, le festival a ajouté une certaine dimension musicale : les galas d’ouverture et de fermeture compteront des performances de Klô PelgagSafia NolinLes Deuxluxes et Les Hôtesses d'Hilaire. Pour rajouter au plaisir multisensoriel, tu pourras même te rincer le gosier avec la bière Mobilo (une session IPA) faite en collaboration avec la microbrasserie québécoise Les Grands Bois. Tsé quand le party est pris dans place!

Pour plus de plus amples informations, tu peux consulter la page Facebook officielle du festival ou encore le site web.