+ Toutes les playlists

Je me suis déconnecté des réseaux sociaux pendant une semaine

Crédit photo : Site Web de Exit Chalet
Je me suis déconnecté des réseaux sociaux pendant une semaine
Jamais je n’aurais cru cette déconnexion si difficile. Vivre sans téléphone et sans ordinateur est un défi plus grand et plus ardu que je le pensais. C’est que, jour après jour, on devient dépendant de ces petits appareils. Il se crée une habitude. On regarde son téléphone à chaque vibration, au moindre bruit et pour toutes les notifications reçues. Qu’il s’agisse de Twitter, Pinterest ou plus généralement Instagram et Facebook, on est accro.

Enfin, je suis accro. Très accro.

C’est sûr que dans le cadre de mon travail, je dois constamment rester connecté… sur l’actualité, les nouvelles, les images, les évènements, les informations, tout! C’est du moins ce que j’en viens à me dire, et j’arrive à me convaincre.
 
Boréale m’a mis au défi de me déconnecter des réseaux sociaux pendant cinq jours.

Plus facile à dire qu’à faire, mais ne reculant devant rien, j’ai accepté.
 
J’ai dû perdre quelques habitudes, comme regarder mon Facebook à mon réveil et à mon coucher. Un rituel plutôt malsain, en fait. J’ai gardé pour moi certaines réflexions sans les partager. J’ai aussi dû trouver d’autres sources d’information. Par exemple, lorsqu’il m’est arrivé de parler d’artistes et de créateurs visuels, j’ai dû réfréner mon réflexe de montrer leur travail par le biais d’Instagram.
 
Toutefois, ma déconnexion a eu du positif.
 
J’avais plus de temps pour moi et j’en perdais moins à regarder ce qui se passait dans mon petit écran noir. J’ai fait mes impôts et du ménage, j’ai préparé la terrasse pour le printemps et dépoussiéré quelques vinyles. J’ai fait une promenade jusqu’au marché et même ouvert un livre que j’avais laissé de côté depuis des mois. Des choses anodines qui, étrangement, me manquaient. J’ai aussi célébré Pâques en famille sans regarder une seule fois mon téléphone, au grand bonheur de ma copine qui me reproche parfois le temps passé sur mon appareil.
 
 
La Grande Déconnexion
 
Cinq jours, ce n’est pas impossible et ça représente un beau défi pour mettre les choses en perspective. C’est justement ce que Boréale vous incite à faire: profiter d'un retour aux sources, en plein air.
 
En effet, Boréale lance le concours « La Grande Déconnexion », grâce auquel un grand gagnant pourra passer cinq jours avec cinq de ses amis dans un chalet au cœur des Laurentides, complètement déconnecté de tout et sans WiFi. Évidemment, comme c'est un concours organisé par Boréale, tu peux t'attendre à ce que le chalet contienne un éventail de bonnes bières froides.

Pour participer, il suffit de t’inscrire en accédant au site Web du concours. Auparavant, n’oublie pas de partager l’information sur ton profil Facebook pour prévenir tes amis et, pourquoi pas, les inciter à participer. Il ne te reste plus qu’à te déconnecter complètement de Facebook pour cinq jours consécutifs!

Tu as jusqu’au 8 avril 2018 pour participer au concours.
Alors, dépêche-toi de te déconnecter, il ne te reste plus beaucoup de temps !

Bonne chance!

Participe au concours sur Boréale.com