+ Toutes les playlists

Heirloom : ça y est, il y a une bonne pizzéria dans Hochelaga-Maisonneuve

Crédit photo : Sophie Ginoux
Heirloom : ça y est, il y a une bonne pizzéria dans Hochelaga-Maisonneuve
Même si le quartier d’Hochelaga-Maisonneuve s’est enrichi, au cours des dernières années, de bonnes tables qui méritent d’être connues, le secteur de la pizza n’était pas encore à la hauteur. Les cantines, petits restos familiaux et chaînes du coin qui proposaient des choix de pizza sur leur carte n’avaient rien d’affriolant, encore moins de qualité. C’est donc avec un vrai bonheur que nous avons appris qu’un projet mené par les propriétaires du très recommandable État-Major allait ouvrir juste à côté de cet établissement et proposerait (enfin) de la pizza dans les règles de l’art.
Crédit photo Sophie Ginoux
 
Pour bien faire les choses, Dominic Laflamme et Vincent Chatelais ont confié le soin à la compagnie Labrie Design de confectionner le décor de leur nouvelle adresse. Ils ont aussi importé un four biénergie de Milan, se sont fournis en bons produits et ont monté leur carte de vins et de cocktails avec Lawrence Picard. Bref, ils n’ont pas ménagé leurs efforts pour que le Heirloom, dont le nom est tiré d’une ancienne variété de tomates, tranche de ce que nous connaissions jusque-là des restos qui proposent de la pizza dans le quartier. Ont-ils réussi leur pari? Eh bien, cela en a tout l’air si l’on se fie à la salle à manger pleine dans laquelle je me suis retrouvée lors de ma visite sur place, alors que la température ressentie ce soir-là était de l’ordre de -40 degrés Celsius.
Dominic Laflamme devant le four à pizza du Heirloom
Crédit photo Sophie Ginoux

De l’aveu même de ses propriétaires, le Heirloom n’a pas l’objectif de réinventer la roue. Mais il a vraiment du charme. Son décor, à la fois sobre et accueillant, mise sur le blanc, le bois clair et une touche carrelée de couleur au niveau du comptoir de la cuisine ouverte, au centre de laquelle trône le four à pizza. La même sobriété se retrouve sur les tables avec de simples verres et couverts. Quant à l’accueil, il est digne de mention. On se sent tout de suite à l’aise, bien accompagné du début à la fin du repas, et avec le sourire même si le resto est plein.
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
 
C’est par conséquent aussi avec le sourire aux lèvres que je m’intéresse à la carte des vins et cocktails, tout d’abord, en remarquant une belle liste d’étiquettes, dont des vins nature pour les amateurs. Le menu, pour sa part, est assez traditionnel et réconfortant. On y découvre une douzaine de pizzas, des pâtes fraîches, des entrées typiquement italiennes et un tout petit choix de desserts (pizza dessert ou milkshake). Ce ne sont donc pas pour le moment les dents sucrées qui seront les plus heureuses au Heirloom, mais comme on va avant tout dans une pizzéria pour sa pizza, cela n’a rien de choquant.
 
Je commande deux plats en format entrée pour me faire une idée du savoir-faire de l’endroit en matière de cuisine italienne. Des polpettes, tout d’abord, ces boulettes de veau servies avec une sauce tomate que chaque mama italienne se doit de faire à ses rejetons. Elles s’avèrent tendres et juteuses, même si leur goût peut sembler un brin neutre comparé à la magnifique sauce tomate rustique qui les accompagne, dont les morceaux fondent sous la dent et titillent les papilles avec un soupçon d’épice. Pour ne pas en perdre une seule goutte, je commande d’ailleurs un morceau de bonne focaccia pour saucer allègrement l’assiette.
 Crédit photo Sophie Ginoux

Suit une assiette de gnocchis à la ricotta. Plus légers que ceux à la pomme de terre, ils peuvent être aériens en bouche. Mais ici, peut-être en raison de leur cuisson, ils sont un peu plus pâteux que ce à quoi je m’attendais. Qu’importe, ils sont tout de même honnêtes et eux aussi servis avec une délicieuse sauce tomate.
 Crédit photo Sophie Ginoux
 
Le clou du repas arrive bientôt avec une pizza aux quatre fromages (gorgonzola, fontina, fior du latte et chèvre), à laquelle j’ai demandé de greffer du prosciutto. De bonne taille, avec une croûte à la romaine assez épaisse, elle répond parfaitement à mes attentes. La pâte à pizza est superbe, à la fois bien cuite et assaisonnée. Quant aux ingrédients, ils sont généreux, de qualité, et ils se marient magnifiquement les uns avec les autres. Un vrai régal! Et si j’en juge au visage des convives qui occupent les tables alentour, ils ont de toute évidence le même plaisir que moi. Voici d’ailleurs des clichés de leurs propres pizzas, plus invitantes les unes que les autres.
Ma pizza aux quatre fromages et prosciutto
Crédit photo Sophie Ginoux
 Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Mission donc accomplie pour le Heirloom, qui constitue un bel ajout aux bonnes tables du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Nous ne doutons pas un instant de leur succès à venir et vous conseillons de réserver avant de vous y présenter, car il y a fort à parier qu’il y aura souvent beaucoup de monde sur place. Chouette!

 
Heirloom
3991, rue Ontario E, Montréal
(514) 905-8211