+ Toutes les playlists

Deux étudiantes de l'Université Concordia auraient été droguées puis agressées

Crédit photo : Page Facebook de Concordia University
Deux étudiantes de l'Université Concordia auraient été droguées puis agressées
Triste et grave nouvelle qu'on apprend aujourd'hui. Selon ce que rapportent plusieurs médias, deux étudiantes de l'Université Concordia auraient été droguées puis agressées sexuellement.

Lorsque ces événements ont été rapportés l'université hier, celle-ci a envoyé une mise en garde par courriel à tous ses étudiants ainsi qu'à son personnel. Ce message est disponible sur le site Web de l'université. On peut y lire que l'université demande à ses étudiants d'être très vigilants et qu'elle n'a aucune tolérance en ce qui a trait à la violence sexuelle, désirant maintenir un environnement qui est sécuritaire pour tous. Elle les réfère aussi aux ressources disponibles. On peut également lire que la police a été mise au courant de ce qui s'est passé.

Ce qu'on comprend par la mise en garde, et ce qui est rapporté par le Montreal Gazette, qui s'est entretenu avec Mary-Jo Barr la porte-parole de l'université, c'est que les victimes ont été invitées à des soirées où on leur promettait « des opportunités de développement professionnel ». Ces invitations leur auraient été envoyées via Instagram. Or, lorsque les deux étudiantes se seraient présentées, elles auraient été droguées puis agressées sexuellement. Ces événements se seraient produits une fois l'hiver dernier puis à une deuxième reprise, il y a environ deux mois. 

Toujours selon Mary-Jo Barr, porte-parole de l'université, ce sont les deux seuls cas desquels Concordia est au courant en ce moment.

Tags: