+ Toutes les playlists

CINÉMANIA: 10 films à ne pas manquer pendant le festival

Crédit photo : Courtoisie
CINÉMANIA: 10 films à ne pas manquer pendant le festival
Du 2 au 12 novembre prochain se tiendra la 23e édition du festival Cinémania, une grande célébration du 7e art francophone en provenance de Belgique, de France, de Tunisie et du Québec. 54 longs-métrages, dont 45 premières québécoises, seront projettés au cinéma Impérial, à la Cinémathèque québécoise et au cinéma du Parc. Avec le temps peu clément qui plane à l'horizon et une programmation de qualité aussi abondante que diversifiée, Cinémania est l'occasion idéale pour découvrir le cinéma d'ici et d'ailleurs. Pour te guider à travers son agenda filmique plutôt chargé, voici 10 recommendations pour savourer pleinement cette belle édition. Bon cinéma!


LE SENS DE LA FÊTE (Film d'ouverture)
France - Éric Toledano / Olivier Nakache
20:00 le 2 novembre au cinéma Impérial
13:15 le 3 novembre au cinéma Impérial

L’équipe de réalisateurs-scénaristes derrière l'incroyable succès Intouchables (2012) nous revient avec une comédie toute en légèreté au sujet d’un traiteur gérant un grandiose mariage qui, évidemment, ne se déroulera pas comme prévu. Sans jamais tomber dans la facilité ni la vulgarité, les cinéastes signent un film humain, habilement ficelé et truffé de bouffonneries soutenues par une brigade d’acteurs irrésistibles.


LE REDOUTABLE
France - Michel Hazanavicius
18:00 le 3 novembre au cinéma Impérial
15:10 le 4 novembre au cinéma Impérial

Peu de figures dans le monde du cinéma sont aussi énigmatiques que l'inclassable Jean-Luc Godard. L'un des monuments derrière la Nouvelle Vague nous est présenté lors de la sortie de son film militant La Chinoise (1967) jusqu'aux heurts de mai 68. Le biopic dévoile comment ce moment historique influença la vision politique de son art.


LE FIDÈLE
Belgique / France - Michael R. Roskam
20:30 le 3 novembre au cinéma Impérial
11:45 le 11 novembre au cinéma Impérial

Le cinéaste belge renoue avec Matthias Schoenaerts pour une quatrième fois dans un néo-noir aux élans romantiques. Originaires de classes sociales éloignées, un gangster et une pilote de course s'engouffrent dans une situation criminelle explosive. Une oeuvre sensible où l'on retrouve avec enthousiasme la révélation de La Vie d'Adèle (2012), Adèle Exarchopoulos.


BARBARA
France - Mathieu Amalric
19:30 le 4 novembre au cinéma Impérial
12:00 le 5 novembre au cinéma Impérial

La mise en abîme d'un film dans un film est utilisée ici pour rendre hommage à l'éternelle Barbara, auteure-compositrice-interprète française des années 60. Mathieu Almaric, aussi à la réalisation, incarne un cinéaste préparant un film sur la mélancolique chanteuse avec l'actrice Jeanne Balibar. Méta-oeuvre obsessionnelle sur la fragilité d'une icône, le long-métrage s'orchestre autour du mimétisme et de la représentation cinématographique, le tout enveloppé de la voix mythique de Barbara.


PLANETARIUM
France, Belgique - Rebecca Zlotowski
21:30 le 4 novembre au cinéma Impérial
13:10 le 12 novembre au cinéma Impérial

Deux jeunes médiums américaines, interprétées par Natalie Portman et Lily-Rose Depp, terminent leur tournée internationale dans le Paris de la fin des années 1930. Elles sont alors engagées par un ambitieux producteur de cinéma pour tourner un film sur leur fascinant don. Absorbées dans cette aventure où se mêlent expérimentations et rencontres amoureuses, elles ne seront pas en mesure de prédire le grand danger prêt à déferler sur l'Europe.


HAPPY END
France, Autriche, Allemagne - Michael Haneke
20:30 le 5 novembre au cinéma Impérial
16:00 le 10 novembre au cinéma Impérial

C'est avec fébrilité que nous retrouvons le cinéma glacial de Michael Haneke après l'époustouflant Amour (2012). L'Autrichien reprend sa charge contre la bourgeoisie dans un contexte d'actualité géopolitique. Le double palmé concentre à nouveau sa caméra sur la dépravation de la nature humaine en mettant en scène l'aveuglement d'une famille bourgeoise calaisienne devant l'important flux de migrants arrivant dans la région. On retrouve Jean-Louis Trintignant, Isabelle Huppert et Mathieu Kassovitz dans un film nécessaire ayant toutefois divisé la critique.



L'AMOUR DES HOMMES
Tunisie - Mehdi Ben Attia
17:00 le 8 novembre au cinéma du Parc

Installée à Tunis, une jeune photographe ayant perdu son mari retrouve goût à la vie en photographiant des hommes de la rue. En inversant les rôles de séduction d'une société patriarcale, la photographe tente dangereusement de s'émanciper en proposant une vision contemporaine de la femme. Le cinéaste tunisien Mehdi Ben Attia pose un regard lumineux sur certaines zones plus sombres de son pays.


CESSEZ-LE-FEU
France - Emmanuel Courcol
18:00 le 9 novembre au cinéma Impérial

Romain Duris incarne Georges, un héros de la Première Guerre mondiale ayant fui la France d'Après-Guerre pour s'exiler en Afrique. Quatre années plus tard, il revient au pays pour retrouver les blessures qu'il a tenté au loin de cicatriser. S'ensuit une tumultueuse relation avec l'enseignante de langue des signes chargée d'aider son frère devenu silencieux à la suite de la guerre. Un film sur la douleur des souvenirs et les difficultés à consommer l’amour quand le passé prend toute la place.


L'AMANT DOUBLE
France - Francois Ozon
18:10 le 10 novembre au cinéma Impérial
14:15 le 11 novembre au cinéma Impérial

Cinq ans après l'intriguant Dans la Maison (2012), François Ozon nous revient avec un thriller inspiré d’une nouvelle de Joyce Carol Oates aux soupçons de Dead Ringers (1988) de Cronenberg. Une délicate jeune femme un brin instable tombe en amour avec son psychothérapeute. Une fois le couple emménagé ensemble, le terrain glisse sous ses pieds lorsqu'elle découvre que son bel amant n'est pas celui qu'elle croyait.


AU REVOIR LÀ-HAUT (film de clôture)
France - Albert Dupontel
20:00 le 12 novembre au cinéma Impérial

Adaptation carnavalesque du Goncourt de 2013, ce film majestueux aux costumes hallucinés s'articule autour de deux anciens soldats arnaquant la France des années folle en vendant de faux monuments pour les morts. Pied de nez anti-guerre et politiquement incorrect, le dernier Dupontel est une oeuvre grinçante défiant l'actuel paysage cinématographique français.


***BONUS***

TOUT NOUS SÉPARE (présenté par NIGHTLIFE.CA)
France - Thierry Klifa
16h30 le 5 novembre au cinéma Impérial 
12h15 le 6 novembre au cinéma Impérial

Quand Deneuve, Kruger et le rappeur français Nekfeu se retrouvent dans un même film, NIGHTLIFE.CA ne peut pas rater l'occasion de présenter cedit film dans le cadre de CINÉMANIA. Long-métrage plutôt noir où deux mondes bien différents se rencontrent et se confrontent. La réalisation est signée par le brillant Thierry Klifa. À voir!