+ Toutes les playlists

7 choses que tu ne savais peut-être pas sur le métier de relationniste de presse

Crédit photo : page Facebook AgendaPR
7 choses que tu ne savais peut-être pas sur le métier de relationniste de presse
Des emplois, il en existe une tonne de nos jours! C’est donc parfois difficile de se décider lorsque vient le temps de choisir sa vocation ou encore son domaine d’études. Nous, chez NIGHTLIFE.CA, on a décidé de se lancer dans le grand monde des communications, plus précisément dans la rédaction.

Notre travail nous amène à travailler avec tout plein de joueurs de l’industrie des communications, dont les relationnistes de presse. C’est de ces derniers qu’on a décidé de te parler aujourd’hui! C’est en discutant avec les relationnistes de Thara Communications (entre deux courriels professionnels), qu’on a réalisé que c’était une branche du domaine des relations publiques que les gens connaissent moins, ou encore que les gens sont curieux d'en comprendre le fonctionnement.

En résumé, les relations de presse servent à renforcer l’image d’une entreprise, d’une marque ou d’un individu auprès des médias. Contrairement aux relations publiques traditionnelles, les relations de presse se concentrent principalement à propager un message à travers différentes plate-formes de diffusion telles que : les journaux, les magazines, la télévision, la radio, les médias sociaux et les blogues. Les médias ont besoin des relationnistes de presse, car ces derniers sont en quelque sorte leur « pusher » d’informations pertinentes pour leur plate-forme. Tu trouves que NIGHTLIFE.CA est souvent dans des 5 à 7 et des lancements de produits? Eh bien, c’est de la faute des relationnistes ;) Ce sont eux qui organisent toutes ces belles soirées, qui envoient des échantillons aux différents médias, etc.

T’es curieux d’en apprendre encore plus sur ce métier? Les filles de chez Thara Communications nous ont partagé 7 faits à savoir sur le métier de relationniste de presse. Aussi, une première journée de conférences AgendaPR aura lieu de 25 octobre prochain! Ce sera l’occasion idéale pour rencontrer des gens du domaine et apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le métier! Notre chef de pupitre Kelly-Ann Neeley sera justement en conférence pour donner des trucs aux professionnels du domaine sur comment intéresser les médias!
 
  • Pour être relationniste de presse, il faut aimer les gens, car ta job c’est d’avoir des relations, et sans sourire ça part un peu mal. PS : Nous ne sommes pas « en général » bitch comme Samantha dans Sex and the City.

     
  • Les relationnistes de presse sont comme des entremetteuses, mais pas dans l’optique de « matcher » deux personnes, mais plutôt de faire tomber en amour un média avec un produit d’un client.  #TinderPR  Le travail du relationniste de presse est de présenter des nouveautés et de faire vivre une expérience complète aux médias, afin que ceux-ci puissent découvrir les produits présentés.
     
  • Il y a beaucoup plus de relationnistes de presse que de journalistes. Les médias peuvent recevoir jusqu’à 150 courriels par jour de relationnistes comme nous, donc la compétition est forte. Plus les relationnistes sont à l’avance, préparés et font des pitchs personnalisés, meilleure sera la couverture pour le client.

     
  • Notre téléphone cellulaire est notre BFF.  En événement, le cauchemar d’une relationniste est de briser son cellulaire OU de manquer de batterie. Les médias ont souvent des demandes rush et c’est notre devoir de leur répondre rapidement.

     
  • Les relationnistes de presse ne font pas que boire des bulles et jaser avec les médias, elles font aussi le montage et démontage de la salle de l’événement en souliers plats et en toque. (On ne met pas de photos de ces parties de soirée, c’est tout ahah)
     
  • Lorsque des PRgirls envoient des produits à des blogueurs, c’est parce que ça devient un outil de travail pour lui permettre d’en parler s’ils ont aimé, ce n’est pas un « cadeau ».  Arrêtez de demander s’il reste des extras sous des publications si vous n’êtes pas un média, voilà c’est dit.

     
  • Pour être relationniste de presse, il existe des baccalauréats en relations publiques.  Comme c’est une carrière plutôt convoitée, c’est un beau plus d’aller suivre la formation.

Journée de conférences AgendaPR
25 octobre au Artgang Montréal