+ Toutes les playlists

Street Monkeys : le nouveau resto cambodgien festif à ne pas manquer à Verdun

Crédit photo : Sophie Ginoux
Street Monkeys : le nouveau resto cambodgien festif à ne pas manquer à Verdun
Verdun a bien changé avec les années. Désormais, les restos et petites boutiques sympathiques y pullulent, au plus grand plaisir des résidents du quartier, qu’il s’agisse de famille ou de jeunes professionnels. Et #Verdunluv nous a réservé une belle surprise cet été avec l’ouverture d’un tout nouveau resto inspiré du street food cambodgien, le Street Monkeys. Mené par trois jeunes propriétaires, Tota Oung, William Kit et Sihour Kong, ce nouvel établissement, qui doit son nom aux nombreux singes errants que les trois amis ont croisés lors de leur voyage dans ce pays, est très rapidement devenu le spot de rassemblement des adeptes de bonne bouffe, de bons cocktails et de fêtes en tous genres.

Crédit photo Sophie Ginoux

Derrière sa façade sans prétention, le Street Monkeys, c’est tout d’abord une salle conçue toute en longueur avec une belle approche urbaine. Sur le côté gauche, de petites tables en bois pouvant être collées pour les groupes longent une grande murale de type graffiti asiatique. Et sur le côté droit, deux bars, le premier destiné aux barmans et le second aux cuisiniers évoluant en espace ouvert, ont aussi leur lot de curieux assis sur des tabourets hauts. L’ambiance sonore est, quant à elle, constituée d’un joyeux mélange de musique urbaine et de cacophonie des clients. Pour les repas intimes en tête en tête, ce n’est donc peut-être pas l’endroit idéal, mais le lieu est extrêmement convivial pour toutes les autres occasions.

Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

L’accueil du personnel est chaleureux, et nous sommes rapidement installés à une table, juste à côté d’un groupe de 20 personnes. L’ambiance est à la fête! Parfait, nous en profitons pour jeter un coup d’œil à la carte des vins – un brin ennuyeuse – et des cocktails originaux de la maison conçus par le mixologue Van Quillar et qui ont tous en commun un clin d’œil plus ou moins appuyé à l’Asie avec des ingrédients comme de la citronnelle, du thé, du basilic thaï et du saké. Comme on nous propose aussi ce soir-là des pina colada façon tiki, je ne peux résister, et me voici quelques minutes plus tard en face d’une noix de coco creusée en son centre et remplie de ce merveilleux mix bien balancé. Le voyage des papilles commence sur une très bonne note.

Crédit photo Sophie Ginoux

Le menu du Street Monkeys affiche une quinzaine de choix dont les prix varient de 6 à 18 dollars, et qui sont directement inspirés de la cuisine de rue et familiale cambodgienne. En lien avec le concept de l’endroit, ce sont de petites assiettes à partager, ce qui permet de tester plusieurs choses. Nous commençons donc par les rouleaux impériaux « à Mom », dont la recette vient de la mère d’un des propriétaires. Servis dans un adorable petit panier en osier, ces rouleaux frits au porc et au tarot qui ressemblent aux traditionnels nems vietnamiens sont absolument délicieux. Croustillants en surface, sans gras superflu, fondants dedans, ils méritent le détour pour les amateurs.

Crédit photo Sophie Ginoux

La dégustation se poursuit avec d’intrigantes ailes de poulet farcies de saucisse thaï et brossées d’une marinade de curcuma, de feuilles de kaffir et de citronnelle. Wow. Le résultat en bouche est à la fois surprenant et à tomber par terre. Une explosion de saveurs parfaitement dosée qui ne masque pas du tout celle des deux viandes. Rien que pour ce plat, je reviendrai sans hésitation dans ce restaurant.

Crédit photo Sophie Ginoux

La tension monte encore d’un cran avec le poisson amok, de petites tranches de poisson blanc très légèrement panées avec une sauce de cari rouge garni de lait de coco, surmontées de lanières de poivron rouge et servies avec des brindilles de tarot frit. Eh bien, même les personnes sensibles aux épices apprécieront ce plat, je peux en attester, puisqu’elles sont encore une fois bien dosées et viennent juste greffer un peu de peps au poisson délicat. C’est élégant, travaillé, débordant de saveur et bien marié avec le riz au jasmin commandé à côté.

Crédit photo Sophie Ginoux

Comme le Street Monkeys propose aussi des desserts, même si d’ordinaire ce n’est pas la spécialité des restaurants asiatiques, nous jetons notre dévolu sur des beignets de bananes réalisés avec de la panure de banane, arrosés d’un trait de sirop d’érable et servis avec une rose de crème fouettée à la menthe. Ils manquent un peu de croustillant, mais leur goût est savoureux et se mêle très bien à la crème fouettée maison.

Crédit photo Sophie Ginoux

À en juger par le sourire que j’affiche en sortant de ce resto, j’y reviendrai souvent! Et je vous invite chaudement à l’essayer!


Street Monkeys
3625, rue Wellington, Verdun
514 768-1818