+ Toutes les playlists

25 films à voir au cinéma en août

Crédit photo : Capture d'écran Youtube
25 films à voir au cinéma en août
Surprise, surprise, sans même se faire demander ou encore espérer, c'est un retour pour Brice de Nice  qui se battra, surf à la main, pour rester le Roi des vagues. Annabelle continue de vivre et semble en voie de devenir la Chucky des temps modernes, David F. Sandberg (Lights Out) la fait revivre de ses cendres dans Annabelle Création. Un genre de Matrix version 2017 semble habiter le film The Dark Tower. À travers le faux été qui se passe devant nous, plusieurs films retiennent notre attention, valeurs sûres ou pas, le mois d’août se présente à toi. * Jeanne Moreau, on te garde une place spéciale dans nos coeurs.
 


A Ghost Story - 4 août
 
Le couple M (Rooney Mara) et C (Casey Affleck)  est séparé par la mort de l’autre. Que reste-t-il des souvenirs une fois que la vie a démontré sa volonté de se faire laide? Le fantôme de C qui revient habiter la maison où il a fait son histoire. M, la veuve qui cherche une lumière dans l’absurdité de son histoire. Un film de David Lowery. Amour et frisson d’amour.
 


Brigsby Bear - 4 août
 
La spéciale histoire d’un enfant kidnappé, devenu adulte, élevé par ses kidnappeurs et dont le cheminement éducatif s’est fait par l’intermédiaire d’un show télé à la Barney, Brigsby Bear. Une fois sa liberté retrouvée, il se donnera comme mission de réaliser la suite inexistante du héros en peluche. Satuday Night Live lovers, Dave McCary, qui travaille sur le show depuis 2013, arrive avec son premier film et un Kyle Mooney en personnage principal + participation de Beck Bennet, Andy Samberg, s’ajoute Mark Hamill (Luke Skywalker) et Claire Danes.
 


Detroit - 4 août
 
L’été 1967, au-delà de l’expo, Detroit et ses émeutes. Un incident au Algiers motel laisse au sol trois corps morts et neuf autres battus. Trois afro-américains abattus par la police. Le cri d’une population qui se fait entendre derrière les mécanismes d’une justice inexistante, qui travaille à maintenir des fossés entre différentes ethnies pour glorifier le racisme de l’homme blanc. Un conflit racial qui nous remet devant le triste constant que le progrès ne demeure qu’une construction imaginée permettant de détourner les masses du besoin immédiat de travailler à repenser socialement la place de chacun, chacune si l’on veut en arriver à appeler notre société plus « juste ». Un film de Kathryn Bigelow (Zero Dark Thirty) 
 


The Little Hours - 11 août
 
Un couvent excentrique et marginal, durant une époque du Moyen-Âge qui ne semble jamais avoir existée. Des soeurs reçoivent entre leurs murs un nouveau servant et en même temps un nouveau prêcheur - qui leur reproche tout. La tentation des corps, la recherche de l’expression de soi, etc., les nonnes se laissent aller aux sensations. Comédie satirique de Jeff Baena avec entre autres Alison Brie, Dave Franco, John C. Reilly, Molly Shannon, Fred Armisen, Termina Kirke, Nick Offerman.
 


Logan Lucky - 18 août
 
Un licencié (Channing Tatum) et un autre travailleur qui n’aime pas sa job (Adam Driver), allient leurs mentales pour arriver à penser un plan de braquage sans faille d’une course style Nascar, non pas sans l’aide d’un détenu expert en la matière (Daniel Craig) et la soeur de l’autre (Riley Keough). Steven Soderbergh, qui avait annoncé une retraite anticipée trois années en arrière, laisse son confort de vacancier pour reprendre du travail. Chill


Ingrid Goes West - 18 août
 
La fascination des inconnus devenus stars du Instagram qui cumulent les followers et carburent aux likes. Ingrid (Aubrey Plaza) mènera une traversée des États-Unis pour aller s’immiscer dans la vie de la belle Taylor (Elizabeth Olson). Vie de vacances, purification de soi, parfaite lumière, namaste, tout le côté inventé que l’on peut se donner pour en arriver à diffuser une belle image de soi. Premier film pour Matt Spicer.


Good Time - 25 août
 
Le nouveau projet des frères Ben et Joshua Safdie après le grand Heaven Knows What. Robert Pattinson au gros pinch et cheveux bleachés, doit tout donner pour sortir de la merde son frère récemment détenu (Ben Safdie) et ne pas se mettre lui-même dans la merde jusqu’au cou. La nuit et ses possibilités, la vie sans lumière des braqueurs de quartier.   


Le Problème d’Infiltration - 25 août 

Robert Morin (Que Dieu Bénisse l'Amérique) présente son film par sa bande-annnonce.



HORS SÉRIE :


Théâtre Outremont
Roland Smith fait son cinéma. Du 3 août au 3 septembre. 

Ascenseur pour l’Échafaud  - 11 et 12 août

Les Bons Débarras - 23 août

Wild at Heart - 24 et 25 août


Cinémathèque Québécoise

Rosemary’s Baby - 10 août

Les 400 Coups - 12 août  

Breaking the Waves - 15 août 


Cinéma L’Amour

Shortbus - 12 août *** En présence de son réalisateur, John Cameron Mitchell.


Centre Phi

Take One - 18 août


Deuxx

Cinéma de genre québécois au féminin - 18 août 

Graveyard Alive : A Zombie Nurse in Love 


Cinéma en Plein Air :

Inuk en Colère - 7 août. Place de la Paix


Montreal New Wave - 8 août 20h30. Théâtre de la Verdure

 
Le Parc Jurassique - 9 août. Parc Beauséjour 


White Like Me - 10 août. Parc Molson


I Am Not your Negro - 14 août. Cabot Square


Combat au Bout de la Nuit - 16 août. Première partie 23 août. Deuxième partie. Cabot Square



No Country For Old Man - 24 août. Place de la Paix


Do Not Resist - 28 août. Cabot Square