+ Toutes les playlists

5 suggestions de films prometteurs à voir à Fantasia 2017!

Crédit photo : Page Facebook de Fantasia International Film Festival
5 suggestions de films prometteurs à voir à Fantasia 2017!
Tandis que le beau temps se fait discret pour les festivaliers d’événements extérieurs, les cinéphiles se donneront une excuse supplémentaire pour aller errer dans les sombres salles à l’occasion du retour tant attendu du Festival international de films Fantasia!

Présenté pour sa 21e édition, le festival, qui s’étend du 13 juillet au 2 août, reste fidèle à lui-même en présentant une fois de plus une imposante et éclectique programmation provenant des quatre coins du globe. En gros, on parle de plus de 150 long-métrages, 300 court-métrages et une quantité astronomique de pur bonheur!

Puisque notre mission est de te mettre l’eau à la bouche pour les semaines à venir, on prend le temps de te proposer cinq suggestions prometteuses qui ont accroché notre regard lors du dévoilement de la programmation officielle. On est comme des anges-gardiens, finalement.

Sans plus tarder, voici cinq présentations à ne pas manquer!
 
Expo 67 : Mission Impossible (Guylaine Maroist, Eric Ruel, Michel Barbeau – Québec)


Tu as rendez-vous avec un partie de l’Histoire dès le 20 juillet alors que sera présenté (gratuitement) le documentaire Expo 67 : Mission impossible en projection extérieure sur l’écran Concordia, situé à l’arrière de l’édifice Henry F. Hall. L’œuvre documente l’envers du décor de cet événement phare qui a modernisé et transformé le Québec en pleine Révolution tranquille! La présentation sera précédée par The World of Man (1967), une compilation de mini-films qui avaient été conçus pour l’Expo 67 et qui n’ont pas vu la lumière du jour depuis 47 ans!
 

A Day (Cho Sun-ho – Corée du Sud)


Il t’est déjà arrivé de revivre le même rêve en boucle? C’est ce qui attend le célèbre chirurgien Jun-young dans ce thriller sud-coréen dans lequel le personnage se retrouve prisonnier d’un loop temporel dans lequel il doit continuellement revivre la mort de sa jeune fille happée par une voiture. Celui-ci ira au bout de ses hantises afin de pouvoir la sauver et se sortir de cet atroce cauchemar. Le film peut être perçu comme une espèce de version terrorisante du Jour de la marmotte. Le tout est présenté avec des sous-titres en anglais, tu n’auras donc (heureusement) pas besoin de consulter ton dictionnaire français-coréen avec une lampe de poche dans la salle!
 
 
Atomic Blonde (David Leitch – États-Unis)


Les amateurs d’explosions, de cascades et d’histoires renversantes seront servis à la première locale d’Atomic Blonde, le plus récent long-métrage de David Leitch (le réalisateur derrière John Wick et l’éventuel Deadpool 2.) La protagoniste, l’agente du MI6 Lorraine Broughton (campée par l’hypnotisante Charlize Theron) se sert de ses plus grands atouts comme l’espionnage, la sensualité et l'impitoyabilité pour réduire en cendres tous les espions qui tentent de l’empêcher de compléter sa mission à Berlin. Ceux qui ont vu le film en primeur à SXSW affirment qu’on y voit une scène explosive en un plan-séquence qui pourrait entrer dans les annales du cinéma. Attache ta ceinture, ça se passe le 25 juillet à 21h30 à l’Auditorium des diplômés de la SGWU!

 
Patti Cake$ (Geremy Jasper – États-Unis)


Présenté en première canadienne, le premier long-métrage écrit et réalisé par Geremy Jasper (connu pour avoir travaillé sur de nombreux vidéoclips) te plongera dans l’univers de Patricia Dumbrowski alias Patti Cake$, une rappeuse marginale au cœur du New Jersey qui tente de faire sa place dans la scène underground du hip-hop américain. C’est une histoire de ténacité, de persévérance et de volonté à faire frémir le plus solide des cœurs de pierre. Le film a récemment fait sensation au Sundance Festival et certaines critiques ont crié au film culte! Veux-tu vraiment passer à côté de ça?
 

Le problème d’infiltration (Robert Morin – Québec)


En clôture du festival, tu pourras voir en primeur mondiale la plus récente œuvre expérimentale de l’audacieux réalisateur Robert Morin. On y relate la descente aux enfers du Dr. Louis Richard (incarné par le plus curieux des Christian Bégin), un chirurgien esthétique pour les grands brûlés, qui voit sa vie narcissique s’écrouler sur les plans professionnel, amoureux, social et personnel dans un déboire initié par un problème anodin. Le tout est présenté avec minutie et un grand savoir-faire dans divers lots de plans-séquences qui ont notamment fait la réputation du réalisateur! La projection du 2 août sera présentée en compagnie du réalisateur, de la distribution et de l’équipe. Si t’as des fleurs à lancer, tu pourras le faire en personne!
 

Que tu sois un amateur de comédie décapante, d’horreur gore sanglant, d’action nostalgique à l’image des films de Bruce Willis dans les années 1980, de film d’auteur psychologique, de thriller nécessitant l’aide d’un pacemaker ou whatever quel autre genre niché, sois sans crainte, car tu trouveras assurément chaussure à ton pied dans l’explosive programmation de Fantasia 2017! En plus des films diversifiés provenant des cinq continents, on te propose un nombre saisissant de présentations en primeur et de projections gratuites!

Pour plus d’infos, tu peux consulter le site officiel

Profites-en bien!