+ Toutes les playlists

7 romans glaçants cherchent canicule

Crédit photo : Luis Asencios-Tyroler
7 romans glaçants cherchent canicule
C’est une tradition : quand la chaleur monte, on succombe aux romans qui nous laissent des frissons sur la nuque. Voici 7 nouveautés à emporter en vacances.



La veuve
Fiona Barton (Fleuve noir) - en librairie

Avant d’être écrasé par un bus, Glen Taylor était le principal suspect dans l’affaire d’enlèvement et de meurtre d’une fillette de 2 ans. Sa veuve, Jane, aurait-elle dû se douter de quelque chose pendant toutes les années où elle vivait à ses côtés? La journaliste Kate Waters est bien déterminée à la cuisiner pour lui faire cracher le morceau. Un duel fascinant qui met en lumière la laideur sur laquelle on choisit tous trop souvent de fermer les yeux.   
 


13 raisons
Jay Asher (Albin Michel) - en librairie

Si, comme moi, vous faites partie des rejets qui n’ont pas visionné la série dont tout le monde parle, le livre peut se révéler un bon substitut – au moins, les choses horribles sont en partie laissées à l’imagination. Cette réédition qui profite du buzz est loin d’être un prix Nobel de littérature mais on y suit quand même avec des frissons de peur et d’expectative la voix d’outre-tombe d’Hannah Baker sur les 7 cassettes laissées après son suicide.
 


Au fond de l’eau
Paul Hawkins (Sonatine) - en librairie

Il y a eu Lauren, Katie…et puis maintenant, Nel. Toutes se sont jetées dans les eaux du «bassin aux noyées». Pourquoi Nel était-elle obsédée depuis toujours par cette rivière où des sorcières ont connu un sort funeste il y a plusieurs siècles? Jules, la sœur de Nel, revient à contrecœur dans son village natal pour essayer de comprendre. Retenez votre souffle et plongez: le dernier roman à suspense de Paul Hawkins (La fille du train) envoûte et effraie.
 


Amqui
Éric Forbes (Héliotrope) - en librairie

Un libraire transformé en tueur? On adore. Étienne Chénier sort de prison où il a purgé une peine pour meurtre et, tandis qu’il met en œuvre sa vengeance, les cadavres commencent à s’accumuler autour de lui. C’est là qu’entre en scène Denis Leblanc, du SPVM, qui n’a plus rien à perdre depuis la mort de son fils. Voilà un bon petit polar efficace qui distille une parfaite dose d’ironie et s’approprie avec brio les codes du noir.
 


Selfies
Jussi Adler Olsen (Albin Michel) - en librairie

Déjà la septième enquête pour la division des affaires non résolues de la police de Copenhague ! Le Département V doit pourtant prouver son efficacité, au risque d’être dissout. Malheureusement, l’équipe a bien d’autres chats à fouetter : notre chère Rose bascule dans la folie, alors que Carl et Assad en ont plein les bras avec un tueur à moto qui cible des jeunes femmes sur l’aide sociale. Une mécanique bien huilée, qui crée la dépendance, as usual.
 


Quand sort la recluse
Fred Vargas (Flammarion) - en librairie

Comme il est doux de retrouver le style sans faille de Fred Vargas, sa tranquille assurance et son érudition. L’écrivaine française sort son troublé commissaire Adamsberg de sa retraite en Islande pour le parachuter dans une affaire qui, comme d’habitude aura des ramifications historiques insoupçonnées : trois morsures d’araignée, trois cadavres. Un cas pour les zoologues? Pas selon l’avis d’Adamsberg…
 


Évanouies
Megan Miranda (De la Martinière) - en librairie

Corinne, la meilleure amie de jeunesse de Nicolette, a disparu et son corps n’a jamais été retrouvé. Dix ans plus tard, quand Nicolette retourne dans sa famille pour s’occuper de son père souffrant d’Alzheimer, elle apprend que ce dernier croit avoir revu Corinne... Avez-vous la chair de poule juste à lire la prémisse? Racontée à rebours, pour un maximum de suspense, cette histoire troublante promet de hanter nos vacances!