+ Toutes les playlists

5 expos à voir gratuitement pour la Journée des musées montréalais

Crédit photo : Sébastien Roy/ Page Instagram du MAC
5 expos à voir gratuitement pour la Journée des musées montréalais
Tandis que le printemps tarde à se pointer véritablement le bout du nez, un évènement incontournable fait un retour en selle pour une 31e édition. En effet, c’est ce dimanche le 28 mai que les musées montréalais ouvriront leurs grandes portes afin de t’accueillir gratuitement et te faire vivre une ribambelle d’émotions sans précédents.

Cette fois-ci, le réseau des musées de la métropole a agrandi sa sélection et te propose plus d’une quarantaine d’expositions aux thèmes et variations multiples. Puisque cette année marque le 375e de Montréal, les expositions en sont quelque peu teintées. Afin de te mettre l’eau à la bouche (et d’illuminer le pont Jacques-Cartier de ton cœur), on te présente quelques suggestions qui te feront partir à la conquête des musées montréalais. C’est un départ!
 

1- Le Musée McCord : Mode Expo 67

C’est bien connu, L’Expo 67 a été un game changer en termes d’idées de grandeur, d’ambition et d’ouverture sur le monde dans la métropole québécoise. Les idées avant-gardistes de cet événement marquant ont beaucoup plu au monde de la mode, inspirant au passage des robes, les costumes d’hôtesses des différents pavillons et la garde-robe de Mme Drapeau, la femme de l'ancien maire Drapeau. L’exposition Mode Expo 67 du Musée McCord réuni une soixantaine de ces accoutrements, laissant entrevoir toute l’effervescence créatrice et novatrice des années 1960. Le tout est réparti dans différentes zones qui exposent divers documents expliquant la genèse des idées qui ont marqué cette époque au fer rouge. Tu serais fou de t’en passer, quand même.
 
 
2- Le Musée des beaux-arts de Montréal : Mnémosyme

Ta sensibilité artistique sera interpellée lorsque tu franchiras les portes de l’expo Mnémosyme présentée au Musée de beaux-arts de Montréal. Cette dernière te présente avec grâce et minutie un parcours d’œuvres assemblées deux par deux, non pas pour leur esthétisme, mais plutôt pour l’intention et le processus créatif derrière celles-ci. Mnémosyme évoque la mémoire, puisqu’il s’agit d’œuvres d’art ancien européen et d’art contemporain québécois et canadien. Tu pourras ainsi déceler la perspective historique qui teinte les âmes créatrice d’hier et d’aujourd’hui. Plus ça change, plus c’est pareil!

*Note bien que les expos principales comme Chagall et Love is Love de Jean-Paul Gaultier sont à admission payante. Il se peut que sur place, tu te laisses tout de même tenter et que tu décides de sortir ton portefeuille pour garnir tes connaissances. Ça reste une option gagnante!
 

3- La Prison-des-Patriotes : Rébellions de 1837 et de 1838

Construite entre 1831 et 1840, la prison Au Pied-du-Courant incarne une institution qui a vu s’écrire de nombreuses pages de l’histoire montréalaise. C’est entre ses murs de pierre qu’ont été emprisonnés les patriotes de la rébellion du Bas-Canada de 1837 et 1838. C’est d’ailleurs sur quoi repose l’essentiel de l’exposition à l’intérieur de la prison : on te transportera au 19e siècle (sans faute, promis) et on te détaillera l’histoire entourant leur incarcération. La Prison-des-Patriotes (renommée ainsi pour des raisons évidentes) fait partie de ces institutions qu’on croit réservées aux touristes avec un glorieux sac banane autour de la taille venant visiter la métropole, mais qu’on gagne à (re)découvrir. À voir!
 

4- Le Musée d’art contemporain de Montréal : Tableau(x) d’une exposition
Source : Sébastien Roy / page Instagram du MAC

Si tu es près du Quartier des spectacles, tu pourras déambuler librement dans le Musée d’art contemporain qui présente Tableau(x) d’une exposition. Mise en œuvre comme étant un cycle d’exposition évolutif, cette plateforme se veut un espace de dialogue entre les pièces historiques du musée et ses plus récentes acquisitions. Comme une représentation artistique du passé et du présent. Dans ce contexte, le MAC propose Entre le soi et l’autre et L’état du monde. La première expo présente de multiples incarnations de l’autoportrait à travers une panoplie de mediums (et d’époques!) et la deuxième propose des visions artistiques de l’état du monde actuel. De bien beaux artéfacts qui alimenteront ta réflexion!
 

5- Le Musée Pointe-à-Callière : Ici a été fondée Montréal

Le Musée Pointe-à-Callière du Vieux-Montréal, spécialisé dans l’archéologie nationale, fait rimer « gratuit » avec « Ville-Marie » à l’occasion de sa toute nouvelle exposition Ici a été fondée Montréal. Proposée dans le cadre du fameux 375e anniversaire de Montréal, celle-ci est le fruit de 15 années de fouilles archéologiques. Présentée en quelque sorte comme une lettre d’amour à la métropole, l’expo transporte le visiteur à travers les premiers balbutiements de la ville fondée par Paul de Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance. Le tout est notamment présenté par le biais d’un grand plancher de verre révélant de nombreux artéfacts (dont certains parmi les plus anciens trouvés en Amérique!) Si tu cherchais la meilleure façon de célébrer l’histoire de Montréal, on miserait là-dessus!
 

Comme on le mentionnait, ces suggestions ne représentent qu’un échantillon de ce qui t’attend ce dimanche. Tu peux visiter la Cinémathèque québécoise, le Biodôme, le Musée de la mode, le Musée des pompiers de Montréal, le Musée du Rock ‘N’ Roll, etc. Tout le monde peut y trouver son compte! Tu peux voir la liste complète des musées juste ici.

Aussi, pour rajouter au côté pratique de la chose (et à ton plaisir, bien entendu), la STM a prévu des parcours au courant de la journée en partance de la promenade des artistes (sortie Jeanne-Mance du Métro Place-des-Arts.)

La conquête commence dès dimanche matin. Profites-en!


JOURNÉE DES MUSÉES MONTRÉALAIS
28 mai 2017