+ Toutes les playlists

TOP films à voir au cinéma pour un mois de février moins plate

Crédit photo : Capture d'écran Youtube
TOP films à voir au cinéma pour un mois de février moins plate
Pour les hockey affectionados qui veulent prolonger le plaisir d’une simple saison et mêler des émotions qui vous porteront au-delà du sport (profond), Ça Sent la Coupe place Louis-José Houde en mauvais amoureux de sa blonde (Émilie Bibeau), mais prêt à tout pour le hockey. Rings avec un « s » tentera à nouveau le frisson dans le dos. Le calendrier pour le reste de février, mois de l’amour, beaucoup d'amour :  
 

Ceux Qui Font les Révolutions à Moitié N’ont Fait Que se Creuser un Tombeau - 3 février 

Appropriation du mouvement de grève étudiante d’un Québec en 2012, dans un geste de deuxième collaboration pour les réalisateurs Mathieu Denis et Simon Lavoie (Laurentie). Ce que le temps a laissé à ceux qui ont fait la grève. Quatre Québécois imaginés dans une société où les rêves d’idéaux déchus entrainent immanquablement un renfermement sur soi et une lutte qui se fait par la violence. Reste à voir si le geste d’interpréter une telle réalité demeure sensé ou insensé, voire vulgaire. Quatre acteurs de talent pour défendre l’acte des deux réalisateurs, Charlotte Aubin, Laurent Bélanger, Emmanuelle Luissier-Martinez, Gabrielle Tremblay.  


 
Le Client - 3 février

Emad (Shahab Hosseini) et Rana (Taraneh Allidousti), un couple d’acteurs déménagent. Le texte est inspiré de la pièce Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller. Un inconnu entre dans le nouvel appartement croyant y trouver la femme qui autrefois lui servait de prostituée. Il confond les silhouettes. Le couple est bousculé par le brusque de l’évènement. Asghar Farhadi (Une SéparationLe Passé) continue dans sa lignée de film amoureux en choc et sa volonté de parler de sa société iranienne.



Angry Inuk - 10 février

Démystifier la chasse aux phoques. La réalisatrice inuite Althea Arnaquq-Baril prend la caméra et s’en sert pour en faire un outil d’éducation populaire réfléchi et intelligent. Documentaire coup de coeur présenté aux RIDM. Fini l’incompréhension, il est temps d’aller au-delà des fausses propagandes, des fausses idées qui stigmatisent la noblesse de cette pratique ancestrale. La chasse aux phoques se doit d’être défendue. Les peuples inuits mènent un combat devant lequel il est grand temps de se faire silencieux, pour écouter. Un message important vous est livré.

 

Fifty Shades Darker - 10 février

Sans trop savoir à quoi s’attendre pour le film, le moment est quand même opportun pour souligner le travail de James Foley, réalisateur de ce dernier opus de la série Fifty Shades. 1986, New York, Foley tournait pour Madonna son clip Papa Don’t Preach. Hands up!
 



Le Cyclotron - 10 février

Neuf ans déjà depuis Un Capitalisme Sentimental, le nouveau film d’Oliver Asselin et sa charge scientifique, qui se mêle au suspense dans le genre film noir en temps de deuxième guerre mondiale. Dans un train, 1944, une espionne allemande alliée (Lucille Fluet) en mission pour retrouver un scientifique (Mark-Antony Krupa) détenant les secrets de la bombe atomique. Effacer ses traces. Sur le même train, un espion russe (Paul Ahmarani) aux mêmes volontés. 



L’Érotisme et le Vieil Âge - 10 février

Grande question : « Est-ce qu’il y a un érotisme possible quand on arrive à la vieillesse? ». Impossible de ne pas se demander ce que sera notre vie sexuelle rendue à nos vieux âges. Fernand Dansereau fait parler les personnes âgées sur leurs conceptions de la sexualité. Déconstruire les tabous de notre inévitable futur « rapproché » ou pour te demander sur quelle fréquence tes grands-parents consomment le nectar de leur fleur d’amour. 



​ The Lego Batman Movie - 10 février 

Laisser sur notre faim après le discutable Batman Vs Superman, Batman revient à l’écran accompagné de Robin pour contrer les mauvais coups du vilain Joker. Réalisé par Chris McKay, responsable de la série Robot Chicken, les aventures du justicier masqué sont repensées en mode animation Lego. Prêtent leurs voix au jeu : Will Artnett - Batman, Michael Cera - Robin, Ralph Fiennes  - Alfred, Rosario Dawson - Batgirl, Zach Galifianakis - Joker et s’ajoute Jenny Slate, Billy Dee Williams (Lando Calrissian dans Star Wars : Episode V et VI), cerise sur le sunday, Mariah Carey en mairesse de Gotham.  
 


Tony Erdmann - 17 février

Une femme d’affaires (Sandra Hüller) débordée se retrouve avec la visite-surprise de son père (Peter Simonischek) pour encombrer son temps. Un cheveu sur la soupe. Un père qui remarque le temps qui passe et qui voit sa fille vieillir de moins en moins heureuse. L’aider à trouver un bonheur dans cette vie qui nous rattrape tous par sa fin. Sous une perruque et de fausses dents, il fera le nécessaire pour qu’une lumière vienne à nouveau briller sur le ciel trop ennuagé de son enfant. Le feel good movie réalisé par Maren Ade.
 


​ Paterson - 24 février

Poète dans l’âme, Paterson (Adam Driver) jette en cachette sur papier les mots de sa poésie. Trentenaire, chauffeur d’autobus dans la ville de Paterson, New Jersey, son quotidien suit une routine bien rodée. Son amoureuse (Golshifteh Farahani) vit à l’inverse, sous les élans des possibilités que peut offrir la vie. Constat d’une quotidienneté dans toute sa beauté et ses quelques moments fanés. Le nouveau film du cinéaste aimé d’un amour inconditionnel, Jim Jarmusch



HORS SÉRIE :

Les meilleurs courts-métrages de Sundance, Centre Phi, 8 février. 

Titanic. Rose et Jack 2geter 4ever always, Centre Phi, 10 février.


Les courts-métrages dans la course des Oscars présentés au Cinéma du Parc, 10 février. 

Léolo. Film d’un imaginaire inventé par Jean-Claude Lauzon. Musique de Tom Waits. Cinémathèque québécoise, 21 février.
 


I Am Not your Negro. Les propos d’un livre inachevé de James Baldwin, mis en images par Raoul Peck.  23 et 24 février.  


La beauté d’un cinéma d’avant-garde signé Maya Deren, Cinématèque québécoise, 10 et 17 février.