+ Toutes les playlists

Monsieur Phil Roy: un premier one-man-show mauditement bien réussi

Crédit photo : @michelgrenier
Monsieur Phil Roy: un premier one-man-show mauditement bien réussi
D'entrée de jeu, mes attentes étaient assez élevées pour cette première. Tellement élevées que toute la journée de la première médiatique, j'avais peur d'être vraiment déçue si le premier one-man-show de Phil Roy était, disons, « correct ». La journée a été longue... (lol), mais l'attente en a value la peine.

C'était excellent. J'ai ri à en avoir mal aux joues jusqu'aux oreilles. Ma cuisse gauche ne s'en est pas encore remise au moment d'écrire ces lignes.

J'ai découvert Phil Roy au festival Zoofest en 2013. Il m'a réellement conquise dans la version québécoise de Saturday Night Live (SNL Québec) ainsi que dans la série documentaire Les 5 Prochains que j'ai suivie religieusement. Voilà pourquoi mes attentes étaient grandes. J'aime tellement ce que Phil Roy fait depuis ses débuts, que je ne voulais surtout pas descendre de ce nuage humoristique.

J'ai vraiment eu la chienne pour rien. Phil Roy a livré tout un show. L'humoriste dépeint à merveille la génération Y dans toute sa splendeur! De son enfance à Laval dans le cocon familial jusqu'à l’achat d’un condo, en passant par les fameuses « pauses-toilettes » du secondaire, la première brosse (en n’oubliant pas la référence à la Tornade aux baies des champs ) et le fumage de pot, tout y passe. Personnellement, j’étais crampée quand il décrivait les règles non écrites de l’heure du lunch au secondaire.

La génération Y se reconnaitra dans la totalité des blagues que l'artiste propose avec assurance. Il se permet même quelques interactions avec la foule (shout out à Maryse « la conne » ) qui sont à mourir de rire. Phil Roy est dans son élément. Un p'tit punch subtil par-ci, un gros punch par-là, le gars est bien rodé et ça parait!

Il faut quand même savoir que ce one-man-show n'est pas pour tout le monde. Je suis persuadée que les gens de plus de 40 ans dans la salle hier à l'Olympia devaient être un peu perdus par moment. Du moins, la face de ma voisine française d'une cinquantaine d'années affichait un pas pire gros point d'interrogation à plusieurs reprises. C'est qu'il y a tellement de références à la vie d'un adolescent québécois dans les années 1990 que c'est facile de se perdre si tu n'as jamais envoyé de WIZ à quelqu'un sur MSN Messenger

Bref, Monsieur de Phil Roy est un show que je conseille à tous ceux qui étaient sur Do You Look Good à l’âge de 16 ans. Tu vas voir, c’est un réel plongeon dans ton adolescence et c’est crissement drôle.

Pour savoir dans quelle ville du Québec Phil Roy débarque prochainement, c’est sur son site Web que ça se passe. Sinon, des supplémentaires auront lieu à l’Olympia de Montréal le 10 février et les 26-27 mai prochains. 

Pssst: y'avait ben du monde hier à la première médiatique et Hollywood PQ était sur place pour capter les vedettes sur le tapis rouge