+ Toutes les playlists

La musique hivernale smooth et transitoire de Kid Koala

Crédit photo : Pat Murray
La musique hivernale smooth et transitoire de Kid Koala
On ne présente plus Eric San, qui pourrait facilement être l’un des ambassadeurs culturels montréalais les plus illustres et polyvalents. De ses débuts avec la formation Bullfrog à ses affiliations avec l’étiquette Ninja Tune, en passant par des collaborations avec Gorillaz, Handsome Boy Modeling School et Deltron 3030, son immense talent derrière les tables tournantes est tout simplement pétrifiant.
 
Ce n’est cependant pas sa seule force – il souffre aussi d’une créativité sans bornes, et est un illustrateur reconnu. Son premier roman graphique, Nufonia Must Fall, a justement été adapté dans un spectacle multimédia à la Place des Arts en septembre 2016, et nous vous avions parlé en 2011 de ses endroits favoris où dessiner.
 
L’infatigable artiste nous propose cette semaine un nouvel album sur Arts & CraftMusic to Draw To : Satellite, et sept performances presque complètes du spectacle de lancement, qui aura lieu au Centre Phi du 1er au 4 février. Une expérience participative dans laquelle le public joue un rôle intégral, et qui s’annonce fort insane.


Nosaj Thing – Caves
«J’ai rencontré Jason (Nosaj Thing) il y a quelques années, alors que nous jouions tous les deux au festival Sonar (à Barcelone). Il est l’un de mes producteurs de musique électronique favoris.»
 
Odd Nosdam – Kill Tone
«J’apprécie vraiment les tonalités graveleuses de cette pièce. J’ai déjà croisé Odd Nosdam en tournée et nous avons passé un temps fou à jaser du plaisir que nous avions à travailler avec des échantillonnages 12 bit.»
 
Sparklehorse – It's a Wonderful Life
«Cette chanson est tirée d’un de mes albums favoris. C’est un album absolument propice au dessin. Mark Linkous a composé de la très belle musique, et j’adore la poussière et les textures qui flottent ici et là. Il y a beaucoup de superpositions sonores subtiles qu’on ne découvre seulement qu’après plusieurs écoutes.»
 
Isan – Cathart
«Colin Greenwood (de Radiohead) m’a fait cadeau de l’album Lucky Cat, de Isan, alors que j’étais avec eux pendant la tournée Kid A en 2001. Il m’a dit : ''Il faut que tu écoutes ça.'' Je ne connaissais pas grand-chose à la musique ambiante électronique à l’époque. C’est rapidement devenu mon album favori pour l’écoute et le dessin, pendant toute la tournée. Ça m’a ouvert tout un horizon.»
 
Emily Wells – Los Angeles
«C’est une musicienne et chanteuse exceptionnelle. Je l’ai croisée il y a quelques années dans un festival. Cette chanson ouvre son plus récent album.»
 
Dntel – Natural Resources
«J’ai été présenté à l’œuvre de Dntel via Andrew Broder, qui chante coïncidemment sur cette chanson, et qui est aussi un artiste exceptionnel. La version futuriste de Dntel est vraiment bien.»
 
mùm – Green Grass Of Tunnel
«Je les ai vus en spectacle dans une petite sale de Montréal dans le cadre de leur tournée pour cet album. Je suis fan de leur matériel depuis.»
 
Son Lux – Flickers
«J’ai rencontré Son Lux en jouant à un party de Hit Record à Los Angeles. Il est vraiment sympa, en plus d’être un musicien et chanteur fort talentueux.»
 
Sly and the Family Stone - Can't Strain My Brain
«Sly est l’un de mes chanteurs favoris de tous les temps. Il parle toujours de sujets assez lourds, mais parvient à les transcender. Cette chanson me ramène toujours sur la bonne voie quand je me sens un peu mal.»
 
Billie Holiday – For All We Know
«J’adore Billie Holiday. Cette pièce est tirée de son album Lady in satin, enregistré assez tard pendant sa carrière. C’est une interprétation très touchante, et j’aime aussi beaucoup les arrangements de Ray Ellis.»