+ Toutes les playlists

Un bar du Plateau aurait refusé de servir une personne gaie

Crédit photo : Page Facebook de Les torchés taverne
Un bar du Plateau aurait refusé de servir une personne gaie
MÀJ (14/12/16 à 15h56): Le copropriétaire de Les Torchés en question a publié une lettre d'excuses sur le Facebook du bar.




Le bar du Plateau Les Torchés est en plein cœur d’une controverse. Le Ricochet a publié un article aujourd’hui faisant l’état d’une situation qui se serait déroulée dans l’établissement. Le journal rapporte que le copropriétaire du bar aurait refusé de servir une personne homosexuelle et lui aurait également interdit l’accès aux toilettes. 

L’incident se serait produit dans la nuit du 2 au 3 décembre dernier, alors que Francis et son ami, déjà pas mal intoxiqués, se rendent aux Torchés pour un dernier verre, une demi-heure avant la fermeture. C’est alors qu’un des propriétaires de l’endroit, Christian Morin, aurait demandé à Francis s’il était gai. Lorsque ce dernier a répondu oui, le propriétaire lui aurait lancé que l’établissement ne sert pas les gais. Selon les dires, Christian Morin aurait ensuite refusé à Francis l’accès aux toilettes, avant de lui demander de sortir du bar.

Le journal rapporte également que pendant que Francis est allé uriner à l’extérieur (ce qui lui aurait d’ailleurs valu une amende de 321 $), son ami, qui était resté à l’intérieur pour prendre sa défense, se serait fait frapper après avoir été invité à « régler ça dehors ».

Jusqu’à maintenant, le bar s’est fait plutôt silencieux. Plusieurs personnes ont commenté sur la page Facebook du bar en mentionnant que l’établissement devrait expliquer sa version des faits et son point de vue. La seule « action » qui a été posée par le bar, jusqu’à maintenant, c’est de mettre une photo de profil aux couleurs du drapeau gai, ce qui, selon plusieurs, n’efface pas toute l’histoire. Parallèlement à ça, plusieurs gens se sont également plaints d’avoir vu leurs commentaires Facebook, dans lesquels ils manifestaient leur mécontentement, être effacés par le bar.

C’est définitivement une histoire à suivre de près...