+ Toutes les playlists

La playlist du sombre gentleman Andy Shauf

Crédit photo : Geoff Fitzgerald
La playlist du sombre gentleman Andy Shauf
Originaire de Regina, en Saskatchewan, Andy Shauf a signé l’un des albums les plus appréciés de 2016, The Party, finaliste pour le prix Polaris et saine obsession de plusieurs critiques musicales avisées. Fortement influencé par la pop orchestrale un peu enfumée des années ’70, il y propose des pièces envoûtantes qui ensorcellent ses auditeurs, et sa sélection nous aide à mieux cerner ses influences, qui sont certes assez classiques, mais d’un bon goût indiscutable. Et c’est, hors de tout doute, une trame sonore idéale pour votre prochain house party.
 
Il se produira au National le 9 septembre avec Chris Cohen.
 
Karen Dalton – Something on Your Mind
Une voix et une mélodie uniques, c’est étonnant. Le violon est FOU.

The Cranberries – Dreams
Quelques-unes des plus mémorables harmonies en musique pop se retrouvent dans cette chanson. L’effet sur la guitare fait rêver…

Kate Bush – Wuthering Heights
Elle a écrit cette chanson alors qu’elle avait 18 ans. C’est insensé.

ABBA – S.O.S.
ABBA sont responsables des arrangements les plus parfaits de la pop; leurs harmonies et leur jeu au piano sont très précis. J’adore la tonalité de la guitare acoustique du refrain.

Margo Guryan – Don't Go Away
Cette chanson me donne envie d’écrire des chansons rapides.

Cate Le Bon – I Can't Help You
J’ai assisté à un de ses spectacles à SXSW il y a quelques années et c’était épatant. J’aime les saxophones.

The Velvet Underground & Nico – Femme Fatale
Une très belle chanson avec une guitare désaccordée. Cet enregistrement a une sonorité très relax.

Alvvays – Red Planet
Lorsque j’étais concierge, c’était mon jam. Une excellente trame sonore pour nettoyer les planchers.

Dionne Warwick – I Say a Little Prayer
Burt Bacharach écrit les meilleures mélodies, et les structures qui les supportent sont du grand art.
 
The Carpenters – Hurting Each Other
Mes parents écoutaient beaucoup les Carpenters dans ma jeunesse. Cette chanson comporte une très forte mélodie, et j’ai toujours aimé les percussions. Et, bien sûr, la voix très pure de Karen Carpenter.

Jackie DeShannon – What the World Needs Now is Love
Une autre composition de Bacharach. Cela confirme en effet qu’il écrit les mélodies les plus fortes… il maîtrise aussi fort bien les changements de ton.
 
Minnie Riperton – Back Down Memory Lane
Oh yeah, du groove. La voix de Minnie Riperton est vraiment polyvalente.

Joni Mitchell – Coyote
Joni Mitchell est la meilleure; sa diction est vraiment précise. Cette chanson est l’une des meilleures de The Last Waltz, lorsqu’elle émerge de derrière le rideau.
 
Fleetwood Mac – Sara
J’aime les percussions et les changements d’accords. Je pourrais passer le reste de ma vie à écouter Stevie Nicks chanter.

Iris DeMent – Our Town
J’ai entendu cette chanson une fois à la radio, et elle m’a immédiatement hanté. Le niveau de tristesse y est vraiment élevé, et quelle mélodie !