+ Toutes les playlists

Moins de restaurants dans l’arrondissement Sud-Ouest? Oui, mais à quel prix...

Crédit photo : Page Facebook de Foiegwa
Moins de restaurants dans l’arrondissement Sud-Ouest? Oui, mais à quel prix...
Tu le sais sûrement, chez NIGHTLIFE.CA, on adore, mais on se fait surtout un devoir de connaître les ouvertures d'établissements. C'est pourquoi la nouvelle qu'on apprend aujourd'hui dans un article du Journal de Montréal, on la suit de près.

En fait, c'est que ce soir, mardi 1er novembre, l’arrondissement Sud-Ouest va voter sur un règlement qui ferait en sorte de limiter l’ouverture de nouveaux établissements sur la rue Notre-Dame. Déposé le 6 septembre dernier, ce règlement signifierait que tout nouveau restaurant ne pourrait s’installer à moins de 25 mètres d’un autre déjà établi. 

Du côté des principaux acteurs, les réactions sont également mitigées. Pour ce qui est des restaurateurs, plusieurs d'entre eux semblent être en accord avec cette idée de réglementation, car ils sont d’avis que trop de restaurants au même endroit peuvent nuire à la survie des restaurants. Ils pensent aussi que les clients doivent avoir d’autres raisons (par exemple: magasiner) de venir sur la rue Notre-Dame. De l’autre côté, plusieurs citoyens ont contesté le possible règlement, souhaitant qu’il ne soit pas appliqué entre le boulevard Georges-Vanier et la rue Murray. Le sort de ce tronçon de rue d'une distance d’environ un kilomètre sera décidé plus tard.

On trouve que ce n'est pas fou, comme idée, mais on se questionne par rapport à ce règlement. On comprend très bien ce désir d'avoir une plus grande diversité commerciale, que d'autres types d'établissements puissent également voir le jour sur la rue Notre-Dame, plutôt que seulement ou majoritairement des restaurants. Toutefois, il y a des zones grises. Oui, on est pour la diversité, mais à quel prix? Ce qu'on veut dire par là, c'est que si les boutiques ne souhaitent pas s'implanter sur la rue, mais qu'un restaurateur a une idée de restaurant très cool, est-il préférable de laisser un local vide plutôt que d'y installer un restaurant, même s'il est près d'un autre? On parle beaucoup des locaux vides à Montréal et si l'adoption de ce règlement fait en sorte qu'il y en aura davantage, on n'est pas convaincus que ce soit l'idée à adopter.

Si le conseil d’arrondissement de ce soir vote en faveur du règlement, il pourra être en vigueur d’ici environ un mois. L’arrondissement Plateau-Mont-Royal ainsi que quelques quartiers du centre-ville ont adopté une réglementation semblable.