+ Toutes les playlists

«Marguerite», une oeuvre magistrale et une ode à la musique classique !

Crédit photo : Films Séville
«Marguerite», une oeuvre magistrale et une ode à la musique classique !
NIGHTLIFE.CA a eu le très grand bonheur d’assister à la projection de presse du film français Marguerite réalisé par Xavier  Giannoli. Mettant en scène le Paris des années 20, Marguerite s'avère une proposition haute en couleurs dans laquelle le personnage principal, incarné par la fabuleuse actrice oscarisée Catherine Frot, brille de splendeur.

Frot joue donc le personnage de Marguerite Dumont, une femme fortunée, passionnée de musique et d’opéra et qui chante régulièrement devant son cercle d’habitués... Le seul ennui ? La belle cantatrice sonne faux et personne ne lui a encore jamais révélé la vérité. C'est au cours des événements relatés dans ce long métrage poétique et tragi-comique, qu'elle confrontera et déjouera son propre destin.
 
La réalisation nous entraîne dans une folle partition musicale où Giannoli, grand virtuose, dépeint le délire déchirant de cette Marguerite, véritable tragédienne déclarant son amour de la Vie. Dès le début, l'un des amis de Marguerite (le jeune poète et anarchiste Kyril Von Priest) donne le ton: «Ce n’est pas un article mais un poème qu’il faut écrire sur cette femme».

Alors le voici, notre poème, notre ode à Marguerite:

Marguerite ou le chant d’une femme amoureuse 

La musique est toute sa vie. Elle rêve sa vie puisque la musique, c’est du rêve. Elle le confie elle-même à son mari: «La musique, c’est tout ce que vous m’avez laissé. C’était cela ou devenir folle.»
 
La musique est toute sa vie et en tragédienne éprouvant une grande solitude, elle ira jusqu’à l’ultime sacrifice: celui de l'héroïne tragique en quête de regard de l’être aimé. Elle chantera devant un vrai public, à l’opéra.
 
La musique est toute sa vie et Madelbos, son photographe attitré et ange gardien, complice de son délire, joué savamment et tout pianissimo par Denis Mpunza, l’encourage: «La perfection, c’est de faire ce que l’on aime avec grandeur.»

Et la Marguerite incarnée par Catherine Frot est parfaite !




Toute une orchestration riche en harmoniques !
 
Pour soulever cette grande envolée musicale et filmographique, Catherine Frot est entourée d’acteurs qui nous amènent à vibrer à la folie de la diva qu'elle porte en son sein. Tous incarnent le génie, le sublime, le ridicule et l’inaudible et jouent sans fausses notes! André Marcon (Georges Dumont) en mari bouleversé par l’amour-passion indéfectible de sa femme. Michel Frau (Atos Pezzini) en maestro attendri et déstabilisé par cette cantatrice délirante. Christa Teret (Hazel) en jeune chanteuse émue de ce personnage démesuré. Sylvain Dieuaide (Lucien Beaumont) en journaliste et initiateur d’idées toujours de plus en plus rocambolesques de même que tous les personnages secondaires, partenaires de cette partition unique et déchirante.


 
Marguerite, c'est une invitation à plonger dans le bonheur des mélomanes pour qui la Musique est indispensable à l’Harmonie de la Vie. Marguerite, c'est profiter de décors et de reconstitutions somptueux de la Belle Époque (conçus par Martin Kurel) ainsi que d'admirer les magnifiques costumes en paillettes, plumes, brass et verroteries des Années Folles créés par Pierre-Jean Larroque et surtout à clamer en chœur comme elle le lançait à qui mieux mieux :
 
«En avant la Musique !»
 
Marguerite
En salle dès le vendredi 28 octobre 2016