+ Toutes les playlists

Le Bataclan rouvrira bientôt ses portes un an après les attentats de Paris

Crédit photo : Wiki Commons
Le Bataclan rouvrira bientôt ses portes un an après les attentats de Paris
Alors qu’on célébrera bientôt le triste premier anniversaire des attentats de Paris, voilà que le Bataclan, un des endroits qui avait été touché le 13 novembre 2015 ouvre ses portes dans exactement un mois, soit pratiquement un an plus tard. C'est ce que nous rappelle l'entrevue que le Francis Cabrel a accordé ce matin au Parisien, dans laquelle le populaire chanteur explique qu'il a pour sa part refusé de jouer pour la réouverture de l'établissement, expliquant que c'était trop d'émotions pour lui et que c'était au-dessus de ses forces. 
 
Selon ce qu’on apprend dans un article du Huffington Post, la mythique salle de spectacles accueillera donc à nouveau artistes et public les 16 et 17 novembre prochains. Après plusieurs mois de rénovations, on connaît maintenant les artistes qui prendront part aux célébrations: Pete Doherty (du groupe The Libertines, qui avait d’ailleurs écrit une chanson suite aux attentats), Youssou Ndour, Yael Naim, Marianne Faithfull et FFF.


Un souffle nouveau au Bataclan

La fréquentation dans la salle avait grandement diminuée aux suites des attaques, et c'est bien compréhensible. L'engouement et le goût de sortir a par la suite repris au fil des mois. Les propriétaires de l'endroit sentaient donc que c'était le moment idéal pour rénover et donner un souffle nouveau au Bataclan. Évidemment, la sécurité a été renforcée afin de rassurer les gens et leur donner envie de venir assister aux différents spectacles. D’ailleurs, ce renforcement de la sécurité, on en sent même les effets jusqu’ici. Plusieurs salles de spectacles de Montréal ont amélioré leurs techniques de sécurité afin que le public se sente dorénavant plus en confiance. 

Montréal avait d'ailleurs été très solidaire envers Paris au lendemain du 13 novembre. Ces attentats nous avaient laissé impuissants, surtout de par la distance physique entre Montréal et Paris. Or, on connait les nombreux liens qui unissent étroitement et intimement le Québec et la France, Montréal et Paris. C’est pourquoi en l’honneur des victimes, les Montréalais et les nombreux Français vivant ici avaient pris part à différentes marches et même des moments de silence. La Ville en tant que telle avait elle aussi célébré Paris en projetant les couleurs du drapeau français sur certains édifices de la ville.

Gageons que ce sera une réouverture forte en émotions et espérons que la vie nocture parisienne et sa jeunesse indrépite puissent retrouver toute leur puissance.