+ Toutes les playlists

Les 8 shows de théâtre et de danse à ne pas rater en octobre

Crédit photo : John Hall
Les 8 shows de théâtre et de danse à ne pas rater en octobre
Qui dit premier mois complet d’automne dit température parfaite pour se réfugier entre quatre murs, afin de profiter de la programmation exceptionnelle des théâtres et des compagnies de danse de Montréal. Voici les spectacles qui ont retenu notre attention.

 
On attire votre attention sur le Roméo et Juliette des Grands Ballets canadiens de Montréal (13 au 28 octobre, Théâtre Maisonneuve). Non seulement on a hâte de ressentir les émotions de cette histoire d’amour tragique à travers les corps de ces grands danseurs, mais on est aussi très curieux de découvrir celui qui interprètera Roméo : Raphaël Bouchard, l’un des rares Québécois de la compagnie.

 
Autre classique, autre forme : Cendrillon reprendra vie sur les planches de la salle Wilfrid-Pelletier (18 au 23 octobre) dans la comédie musicale imaginée par les mêmes créateurs que The Sound of Music et The King and I. En anglais seulement.

 
Après avoir vendu des centaines de milliers de copies de son roman La liste de mes envies à travers la francophonie, l’écrivain français Grégoire Delacourt verra son œuvre adaptée au théâtre du Rideau Vert (11 octobre au 12 novembre), dans une mise en scène de la brillante Marie-Thérèse Fortin, avec Marie-Chantal Perron et Steve Laplante.

 
Le chorégraphe Bryan Arias propose a rather lovely thing (11 au 15 octobre, Cinquième Salle), une chorégraphie où les mouvements et l’humour illustrent de quelle façon nos comportements sont influencés par notre passé et notre environnement, avec une éclatante fusion des styles.

 

Si vous avez manqué la formidable pièce Yukonstyle de Sarah Berthiaume, au Théâtre d’Aujourd’hui en 2013, vous aurez l’occasion de vous reprendre, à condition de bien comprendre l’anglais : la pièce sera présentée à La Chapelle (10 au 29 octobre).

 

Fuck You! You fucking Perv! n’a pas d’anglais que son titre: elle est présentée avec des surtitres français). Présentée à La Licorne (10 au 21 octobre), la pièce met en lumière une femme, seule sur scène, qui se déchaîne contre ses démons, elle qui est aux prises avec un trouble de la personnalité limite et qui porte les blessures d’un abus sexuel.

 
Sorte de radiographie de l’école secondaire et des adolescents, Album de finissants (13 au 29 octobre, Espace Libre) est une confrontation directe avec la jeunesse en 2016, sa quête de sens et le chemin que la société a tracé pour elle. Soutenus par des acteurs professionnels, trois chœurs de 20 jeunes issus des environs du théâtre s’alterneront d’une représentation à l’autre.

 
Sophie Desmarais, Évelyne de la Chenelière, Louise Laprade, Évelyne Rompré et Frédéric Lavallée seront dirigés par Brigitte Haentjens dans Une femme à Berlin (25 octobre au 19 novembre, Espace GO), une pièce racontant le destin d’une jeune Allemande capable de parler le russe, faisant d’elle la seule interlocutrice auprès de l’ennemi, alors que la Deuxième Guerre mondiale gronde dans la capitale allemande.