+ Toutes les playlists

Nos meilleures anecdotes qui se sont passées en avion

Crédit photo : Pixabay (Libre de droits)
Nos meilleures anecdotes qui se sont passées en avion
Quand tu prends l’avion, tu souhaites que tout se passe bien. Un vol d’environ 3 heures? Tu lis un livre ou tu regardes un film ou quelques épisodes d’une série sur l’écran devant toi. Un vol de plus de 3 heures? Même chose, mais ajoute à ça un petit somme (si t’es chanceux!). Par contre, je sais pas si c’est parce que tout le monde respire le même air recyclé pendant de longues heures, mais des fois, un vol en avion, ça donne lieu à des situations tantôt cocasses, tantôt « malaisantes », tantôt carrément bizarres. Justement, il y a une nouvelle série humoristique sur les ondes de V, Ça Décolle, dans laquelle on suit l’équipage d’un avion qui vit des moments de ce genre-là. Pendant un dîner au bureau, ça nous a donné envie de nous raconter nos meilleures anecdotes qui se sont produites pendant un vol, que ce soit arrivé à nous ou à des gens dans notre entourage. Rien que la vérité, on le jure!
 

1- « Pendant un vol entre Madrid et Rome, il y a un chat qui a miaulé tout le long. Oui oui, un chat! Et oui oui : tout. le. long. On parle quand même d’un vol qui dure environ 2 heures. On s’entend, c’est pas mal moins pire qu’un bébé qui pleure ou qui crie, mais c’est quand même pas reposant. On taira le nom de la compagnie aérienne, mais c’est le genre de compagnie qui offre des vols vraiment pas chers, mais où tu n’as pas de sièges assignés. C’était premier arrivé, premier servi! Évidemment, j’étais assise pas trop loin du matou. On a toujours pas su la cause exacte de ses miaulements, mais on peut sûrement déduire qu’il avait peur. »
 
Source: Courtoisie
 
2- « Je me souviens plus c’était un vol vers quelle direction, mais on était vraiment en plein milieu du vol. À un moment donné, il y a un gars plusieurs rangées devant moi qui commence à mal feeler, pour se rendre compte finalement qu’il fait une appendicite. Être malade, c’est jamais le fun. Être malade en avion? C’est juste l’enfer! Mais tu sais ce qui est encore moins le fun? Faire une appendicite! Quand les hôtesses de l’air ont demandé s’il y avait un médecin à bord, le monsieur à côté de moi s’est tout de suite levé. Seul bémol, il était un peu saoul parce qu’il avaitversé pas mal de cognac dans son café pour être certain de bien s’endormir pendant le vol… Et surtout que deux minutes avant, il m’expliquait à quel point il adore voler avec cette compagnie aérienne justement à cause de la sélection d’alcool qui est offerte… Pas rassurant pour le monsieur qui faisait une appendicite, mais par chance il n’a pas entendu, et il s’en est sorti. Tout est bien qui finit bien! » Ça c’est teeeeellement le genre de situation qui pourrait se produire dans l’émission! Sauf que moi, c’est arrivé pour vrai, ha ha ha!


3- C’était un très long vol en direction de l’Asie. Après une escale, de la fatigue, etc., j’avais vraiment envie d’aller me dégourdir les jambes. En même temps, j’en ai profité pour aller au petit coin, tant qu’à être debout.  J’étais assise dans le siège du milieu (le pire siège, on s’entend), et comme j’étais seule, je ne connaissais pas les deux personnes assises à côté de moi. Et les deux dormaient. Donc j’avais pas vraiment le choix, je devais passer par-dessus un d’eux. Je sais toujours pas comment, mais j’ai réussi à passer par-dessus mon voisin de droite sans qu’il s’en rende compte, en faisant des mouvements qui rendraient jaloux un acrobate du Cirque du Soleil. Tout avait si bien été qu’évidemment, il fallait que je me plante en revenant. Ce qui devait arriver arriva : en retournant à mon siège, j’ai accroché mon voisin, ce qui fait qu’il s’est réveillé pile quand j’étais par-dessus lui, ma face pas mal proche de la sienne. Allô! »
 
Source: Courtoisie
 
4- « C’était sur un vol en direction de Punta Cana et le capitaine nous parle dans les haut-parleurs. Il explique que la date de notre vol va être mémorable, qu’on va s’en souvenir longtemps, qu’un événement est sur le point de se produire, patati et patata. Il a même dit, et je cite, Monsieur X va faire quelque chose bientôt… (Il a pas dit Monsieur X, mais je me souviens plus du nom du gars) Et là, un des passagers se lève, justement quand il nomme son nom. Ça y est, je capote. Moi, je suis quelqu’un de pas mal stressé dans la vie. Et son message au pilote, il était vraiment pas clair. Juste comme je me mettais à paniquer juste assez, le passager se met à genoux et demande sa femme en mariage. Le pilote était dans le coup et il a « beurré épais », comme on dit, d’où le message dans l’intercom. C’était cute, mais je l’ai pas trouvé drôle sur le coup. » Ça aussi, on est pas mal certains que c’est le genre de truc que Richard, le pilote de Ça décolle (interprété par Michel Laperrière) ferait!

Tags: