+ Toutes les playlists

Mapplethorpe éblouit avec quelque 300 oeuvres au MBAM

Crédit photo : Robert Mapplethorpe
Mapplethorpe éblouit avec quelque 300 oeuvres au MBAM
Pour les cinq prochains mois, le Musée des beaux arts de Montréal ouvre ses portes à quelque trois cent œuvres du célèbre photographe Robert Mapplethorpe (1946-1989). Tu n’as peut-être jamais entendu son nom avant. Par contre, je te garantis que tu as déjà vu une de ses œuvres, si ce n’est que le fameux portrait en noir et blanc de Andy Warhol.
 Source : Flickr
 
Au cours de sa carrière, Mapplethorpe s’est principalement concentré sur les genres stylistiques suivant : le portrait, le nu et la nature morte. Au cours de sa carrière, les thématiques récurrentes de l’artiste ont été la sexualité et l’identité sexuelle ; le multiculturalisme ; les fleurs. À cela s’ajoute une fort grande quantité de célébrité qui a été immortalisée par ses clichés ainsi que des séries sur des femmes qui l'ont inspiré, comme son amie intime Patti Smith ou même la culturiste Lisa Lyon.

 
Compte tenu de l’époque auquel il créait, les photos sont habitées d’une lourde histoire. Elles dégagent une puissance particulière, entre autres à cause de leur contexte socio-économique et culturel. Elles prennent quasiment plus de sens quand on les regarde aujourd’hui, quand on les replace dans l’Histoire… Quand on pense, par exemple à : la guerre du Vietnam ; la place des noirs au travers du « american dream » de Martin Luther King ; l’avènement du VIH et l’éclosion de l’homosexualité ; la Révolution tranquille – pour ne nommer que ceux-là…

Source :  MBAM
Robert Mapplethorpe (1946-1989), Melody (Shoe), 1987, 

Un pan de mur surprend si l’on ne s’y attend pas : des doigts dans l’urètre d’un pénis, du fist fucking anal, des éjaculations prises sur le fait et des pratiques SNM diverses… C’est plutôt fascinant. Le sexe – et tout ce qu’il comporte! – a toujours été au centre des pratiques artistiques de Mapplethorpe, qui était subjugué non seulement par l’humain et les corps en général, mais bien par les pratiques non conventionnelles et les repoussements des limites.
 
 

À voir!

MBAM
FOCUS : PERFECTION
ROBERT MAPPLETHORPE
10 septembre 2016 – 22 janvier 2017