+ Toutes les playlists

Un awesome bar à vinyles ouvre dans Villeray

Crédit photo : Page Facebook Le Record
Un awesome bar à vinyles ouvre dans Villeray
C'est jeudi 1er septembre que Villeray accueille officiellement dans son hood une nouvelle adresse qu'on trouve pas mal excitante et dont le concept de l’endroit nous charme déjà : un bar à vinyles où l'accent est mis sur la musique des années 50-60. Avoue? Ça donne le goût.

Simple, chaleureux, et dédié à plaire aux habitants des alentours, Le Record – situé à l’angle des rues Saint-Hubert et Villeray - se veut une nouvelle alternative en matière de bar de quartier décomplexé. Déjà, l’établissement en rénovations depuis mai, intrigue les résidants.

On doit l’initiative à François Gadbois et Stéphane Brunet, les instigateurs du projet. En discutant avec François, il me raconta un peu comment Le Record est passé de l’intention à l’action.

Ils se sont rencontrés dans un bar et ont vite créé un lien au-delà du service client. Un jour, Stéphane - alors barman - laisse savoir ses ambitions de se lancer en business. François lève sa main, ayant toujours eu le rêve de posséder une place qui ferait office de lieu de rassemblement.

La paire se complète yin yang style : Stéphane, qui se taille une expérience majeure dans le milieu du bar et des alcools depuis plus de vingt ans, est spécialiste dans le domaine alors que François, en autres par son parcours professionnel en immobilier, maîtrise tout ce qui touche l’administration. L’un s’occupe davantage du volet bar (produits, fonctionnement, etc.) tandis que l’autre veille sur tout ce qui touche la paperasse.  «Quand on est allé à la SAQ, j’peux-tu te dire que j’ai rien que poussé le panier.» dit François à la blague. Malgré leurs champs de compétences, les deux hommes sont impliqués dans le processus entier : du chantier de construction aux saveurs de beurres composés pour leur popcorn maison.

La conception de l’endroit est signée par APPAREIL architecture. François me disait qu’à la base, son comparse et lui savaient ce qu’ils voulaient ; un genre de feeling rouge-noir Rockabilly et que APPAREIL sont parvenus à élever la vision initiale «James Dean» à une vibe Madmen qui leur plait beaucoup. J'avoue que ça fit, tables tournantes et Don Draper.
 
Bref, le duo Brunet-Gadbois espèrent que leur chilling spot, qui combine l’esprit des années fifties et sixties à de décadents cocktails signature réalisés par Katherine Cassie Roy, saura se tailler une place dans l’arrondissement et, surtout, faire plaisir à tout ceux et celles s’y déplaceront.

L’endroit offrira aussi un petit menu bouffe dont la conception de certains plats revient au magnifique bistro Lustucru et rassemble une grande sélection de produits locaux. Avis aux amateurs de whisky : Le Record proposera également une pas pire variété de scotch.

Dès 17h demain, toute l’équipe du Record vous invite à prendre part à l’ouverture. Soulignons le grand départ de ce bar de quartier chic-nostalgique à l’avenir prometteur.
 



LE RECORD
7622, St-Hubert