+ Toutes les playlists

Le Speakeasy : nouveau resto-bar clandestin à Montréal

Crédit photo : Douvlak
Le Speakeasy : nouveau resto-bar clandestin à Montréal
La mode des speakeasy, ces bars inspirés de la prohibition aux États-Unis où on servait illégalement de l’alcool à la clientèle, a littéralement explosé depuis un an. Ici à Montréal, on en retrouve quelques-uns qui servent des drinks dans une ambiance feutrée et rétro mais surtout, où on entre de façon clandestine.
 
Même si aujourd’hui c’est tout à fait légal de servir aux clients majeurs de l’alcool (duh !), ces bars ont gardé un peu du caractère caché des speakeasy du temps. Un nouveau-venu de ce concept vient d’ouvrir sur la rue Mc Gill dans le quartier des affaires. Mais chut ! Faut pas le crier sous tous les toits !
 


Le Speakeasy, à la différence des autres bars du genre, offre des plats qu’on peut déguster sur place ou pour emporter. « Lorsqu’on a élaboré notre concept, on voulait que les gens viennent aussi pour manger. Le menu offre une grande variété de plats. Et bien sûr, on a aussi d’excellents cocktails », affirme Cédric Saint Onge, co-propriétaire de l’endroit.
 
Crédit photo : Benoît Rousseau
 

Le concept : un deux-dans-un 
 
À l’avant du restaurant, on retrouve un beau petit comptoir sandwicherie qui est ouvert de 11:00 à 17:00. Parfait pour qui veut emporter un lunch et s’installer dans le parc du Square-Victoria, à deux pas, pour le déguster. Tous les sandwichs sont faits à la minute en cuisine et les pains (provenant de la Bête à Pain) sont frais du jour. Les plus populaires sont ceux au porc effiloché et sauce barbecue, ou  au canard confit, oignons et sauce mayo. Sur le mur du fond de cet étroit local, une porte de frigo… qui n’en n’est pas une !
 
Crédit photo : Douvlak 
 

Le restaurant
 
En fait, cette porte donne sur le resto-bar clandestin qui donne ses lettres de noblesse à l’endroit. Lorsqu’une lumière rouge s’illumine à l’extérieur ou près de la porte du « frigo » à l’intérieur, c’est le signal que le restaurant est ouvert. On pénètre ainsi dans un espace partagé entre un bar (assez impressionnant d’ailleurs) une cuisine à notre droite, et des tables disposées à gauche et dans le fond près des fenêtres.
 

 
 
Une ambiance rappelant l’époque des années 30 s’y dégage. De grands lustres baroques sont suspendus au plafond, ainsi que des ampoules nues aux reflets blafards qui donnent des airs louches à l’endroit. Puis ce mur en brique, qui rappelle l’intérieur des cachettes du temps de la prohibition.
 
Crédit photo : Patricia Brochu
 
Les gangsters et les mafieux opéraient ces bars et les hommes riches les fréquentaient. Le décor s’inspire donc de cette ambiance de « gentleman’s club ». Les serveurs sont aussi vêtus avec le style de l’époque : chemise blanche, pantalon noir et bretelles. Si avant, seuls les hommes pouvaient fréquenter ces endroits clandestins, aujourd’hui les femmes sont plus que bienvenues !
 
Crédit photo : Douvlak
 
 
La nourriture
 
Mais que peut-on bien manger dans ce resto à cocktails clandestin ? Une cuisine italienne, comme celle que mangeaient les gangsters et mafieux de l’époque ? Non, c’est plutôt une cuisine internationale qu’on propose ! 
 
 
 Gyosa japonais aux crevettes (genre de dumplings)
 
 
Le chef Ash (aka Ashraf), d’origine jordanienne, a voyagé beaucoup à travers le monde. Pourquoi se limiter aux mets d’un pays quand on peut varier les plaisirs ? «  La cuisine est un vrai terrain de jeu ! Tant de goûts, tant de possibilités ! C’est le but de venir dans un speakeasy : avoir du fun et vivre une expérience unique. » Pour ce jeune chef qui a travaillé au Hambar et au Deville avant d’atterrir au Speakeasy, la recherche a commencé en essayant d’offrir le meilleur de toutes les cuisines. Ainsi, on trouvera des plats d’inspiration moyen-orientale, mais aussi asiatique, italienne et française. Impossible de ne pas trouver le plat qui nous convient !

 
Murtabak à la yéménite
 


 Carpaccio de surlonge de boeuf, câpres frits, pesto et parmesan. 
 

Le bar
 
Un speakeasy ne serait pas un vrai speakeasy sans ses drinks offerts. Ici, on se fait un honneur de vous servir les meilleurs cocktails classiques avec une petite twist maison. Les favoris sont certainement les mai taï, daiquiris et old fashionned. Une grande sélection de cocktails est offerte, tous plus délicieux les uns que les autres et à prix aussi très raisonnables.
 
Cocktail : Maï thaï

L’intérêt de ce Speakeasy réside dans un mot « accessibilité ». Premièrement, parce que tous, hommes comme femmes, sont bienvenus (pourvu qu’ils aient 18 ans), mais aussi parce que les prix et les choix au menu plaisent à une grande majorité de gens. Un endroit festif qui ne manquera pas de devenir le nouveau spot branché du moment!
Crédit photo: Marie-Claude Di Lillo, sauf indications contraires


Le Speakeasy

Tags: