+ Toutes les playlists

Foiegwa: de hashtag à "diner" français dans St-Henri

Crédit photo : Stéphane Lajeunesse
Foiegwa: de hashtag à
Quand on nomme un restaurant autour d'un hashtag assez populaire sur twitter, on s'attend à un beau branding et surtout, un bel espace. C'est exactement ce qu'offre le foiegwa, nouvelle place des gens derrière le Barroco et le Bocata. Ils ont fait un beau boulot pour convertir un restaurant la belle province en un espace très tendance. Dans l'assiette tout était relativement bon, quoique sans surprises.



L'os à la moelle avec sauce bordelaise est assez classique et on obtient ce à quoi on s'attend. L'os aurait pu être cuit un peu plus pour en rendre sa moelle plus onctueuse. La sauce était bien assaisonnée, mais commençait à figer à son arrivée.



Le plat de salade niçoise était très frais et parfait pour la chaleur qu'il faisait. Les tomates cerises étaient sucrées et ceci se mariait très bien avec le fromage de style labneh. Le thon était savoureux et très tendre, il fondait dans la bouche ! Des olives noires complétaient le plat en apportant une bonne dose de sel. Par contre, pour que celle-ci soit une niçoise, il se devait d'avoir des œufs et des anchois. De plus, le menu décrit une stracciatella comme base à la salade. Stracciatella peut représenter soit une soupe avec des filets d'œufs soit un fromage filandreux. Est-ce que le plat était bon ? Absolument ! Est-ce que c'était une niçoise avec de la stracciatella ? Pas tout à fait.



La rillette de saumon a attiré notre attention. Belle texture et parfait pour étendre sur une biscotte. Petit problème côté assaisonnement. Très peu d'épices dans la rillette et la majorité du sel était déposée sur les concombres ce qui faisait en sorte que les bouchées étaient inégales.



Le cheeseburger avec extra foiegwa (foie gras) était très décadent. Avec mayo, sauce au cognac, des oignons confits et des cornichons, c'est un burger assez savoureux. Les saveurs sont tellement concentrées et fortes par elles-mêmes que le foie gras se perd un tout petit peu dans l'ensemble. Il apporte néanmoins une belle richesse au burger.



Je trouvais la pièce d'entrecôte plutôt mince. La sauce était excellente et les frites sont vraiment top. Nous avons eu une petite discussion sur la cuisson du steak : est-ce saignant ou à point ? Devrait-on demander bleu à Montréal ou est-ce que saignant veut dire rouge et non rosé. Le tout a été très bien géré par le restaurant. D'ailleurs j'en profite pour souligner le service et l'accueil qui a été parfait tout au long du repas!



La poire belle Hélène au dessert était bonne, mais je ne sais pas si c'était le meilleur choix sur le menu. La poire était bien ferme et le sirop au chocolat n'était ni trop sucré, ni trop amère.

« Diner » français ou brasserie française ? Peu importe le terme qu'on choisit, c'est un bel endroit qui joue dans les plats classiques sans réinventer la roue. Endroit qui se veut branché et dont la clientèle l'est tout autant. À peine ouvert, il y a quelques ajustements à faire. Avec l'expérience des gens derrière ce resto, ceci devrait être bien rodé d'ici peu.
 
Crédit photo: Stéphane Lajeunesse

Foiegwa
3001 Notre-Dame Ouest