+ Toutes les playlists

MEG: un parcours selon ton humeur à travers la programmation

Crédit photo : Facebook RYAN Playground
MEG: un parcours selon ton humeur à travers la programmation
Le Montreal Electronic Groove – MEG pour les intimes – atteint cette année la majorité, avec une 18e édition (déjà!). On nous y propose chaque été une excellente sélection de ce qui se fait de mieux en électronique, souvent en France, toujours au Québec, et parfois ailleurs. Comme nous sommes à l’écoute de nos feelings, et que nous savons que nos lecteurs le sont aussi, on vous propose un parcours 100% local, selon votre humeur de festivalier.

 

Fonkynson
Le Français Fonkynson, maintenant basé à Montréal, perfectionne sa signature sonore depuis son premier EP en 2008, et cette longue maturation l’a mené à exercer, de nos jours, dans la disco moderne, à mi-chemin entre Ed Banger et C.H.I.C., avec un aspect très « french touch ». On vous le suggère si votre niveau d’énergie est assez élevé, et que vous avez envie de vous lâcher lousse sur un dancefloor. Une écoute de son album #followme, fraîchement sorti sur l’étiquette montréalaise Lisbon Lux, vous convaincra de sa pertinence.
Le 22 juillet à la SAT

 

RYAN Playground
La Montréalaise RYAN Playground est DJ, chanteuse, mannequin, et productrice. Et son style est parfait si vous êtes d’humeur mélancolique, mais festive. Son electronica intuitive, souvent baignée de sa voix très douce, nous donne envie de contempler le soleil couchant en dégustant un single malt vieilli bien tranquillement. Son album Elle est récemment sorti sous l’étiquette Secret Songs de Ryam Hemsworth, et on nous annonce la parution d’un nouveau projet à la fin de l’été.
Le 28 juillet au Belmont

 

Wake Island
Percussions, guitares et chant live sont le pain quotidien de ce duo, formé des Libanais d’origine Philippe Manasseh et de Nadim Maghzal, qui partage son temps entre Montréal et New York. Leur album Out est disponible depuis avril. La voix de Manasseh évoque par moments celle de Thom Yorke, et les instrumentations, quoique modernes, évoquent des pionniers de l’électronique tels que Tangerine Dream, de par leurs ambiances et textures, avec un heureux mariage avec des sonorités plus indie rock. C’est parfait pour une soirée où vous avez envie de laisser vos préoccupations au vestiaire et voyager dans votre tête, avec de l’excellent shoegazetronica local.
Le 22 juillet au Divan Orange

 

Topium
Ce projet est issu de la rencontre de deux musiciens jazz, Jérôme Dupuis-Cloutier et Jonathan Gagné, qui ont décidé de transposer leurs aptitudes à l’improvisation et leur culture musicale dans un contexte électronique. On a donc droit à un produit final très original, qui est assez loin des compilations cheesy d’acid jazz qui ont inondé le marché au début des années 2000. Si vous êtes dans un mood propice à la découverte, aux expérimentations, et à une ambiance à mi-chemin entre Angelo Badalamenti et Ricardo Villalobos, Topium a une date à vous proposer.
Le 29 juillet au Divan Orange

 

Omni
On utilisait jadis des qualificatifs tels que « décapant » ou « y’arrache TOUTTE » pour décrire les prestations de DJ de Omni, un sympathique bon vivant qui roule sa bosse sur la scène depuis plus de 15 ans. Même s’il est devenu papa et qu’il a fondé son propre labelTasty Bytes, sa musique n’a pas diminué en intensité, et il propose toujours un son se situant quelque part entre techno et électro. 
Le 23 juillet au Divan Orange


Le MEG a lieu du 21 au 31 juillet, dans diverses salles.