+ Toutes les playlists

13 films à voir au cinéma en juillet

Crédit photo : Capture d'écran Youtube
13 films à voir au cinéma en juillet
Le mois de juillet et la légèreté de l’été se font maintenant ressentir par la place qu'occupent les gros blockbusters sur nos écrans. The Legend of Tarzan qui frappe un arbre sous l'influence du flop annoncé, le retour non-demandé de Paul Doucet, Guillaume Lemay-Thivierge pour la suite des 3 P’tits Cochons, etc. Mais juillet, c’est aussi le début de Fantasia le 14 et la Cinémathèque québécoise qui se tape un trip érotique à partir du 7. Et pour le reste, une sélection de treize films aussi variés que peut l’être une sélection de parfums de crème glacée, regroupant nage synchronisée,  musiciens, esprits maléfiques et plus encore :


Swiss Army Man
Daniel Radcliffe (Harry Potter) qui use de ses pets pour se propulser sur l’eau comme un jet-ski. Hank (Paul Dano - There Will Be Blood), seul sur une île déserte. Au bord du suicide, le corps de Manny (Radcliffe) inerte comme un mirage, pour le garder en vie. Corps mort qui reviendra à la vie, sa motricité en moins, mais d’une vie imaginée par Hank qui voit en Manny le complice idéal pour l’escapade de son isolement. Les discussions au penchant scato ou masturbatoire qui les lie d’amitié. Manny se transforme de manière insensée en homme-karaté en passant par une arme à détonation rapide et à n’importe quoi d’autre (tel un couteau suisse aux multiples usages). Une insolite aventure réalisée par Dan Kwan et Daniel Scheinert. En salle le 1er juillet.



The BFG
Une petite fille qui découvre le monde secret des géants. Elle devient amie avec BGF (Mark Rylance - Bridge of Spies), un géant chill, pas méchant ni trop grand qui lui dévoilera le secret des rêves. Un monde non pas sans danger avec d’autres géants du genre pas mal méchants, qui placent la chair humaine au sommet de leur pyramide alimentaire. Une bataille devra être menée entre les gentils et les méchants. Film pour retrouver son coeur d’enfant, si tu sens que t’en as encore un quelque part en toi. L’un des maîtres du fantastique en réalisateur, m’sieur Steven Spielberg (E.T.).  En salle le 1er juillet



Closet Monster
Le processus de questionnement qu’amène l’éveil sexuel chez l’adolescent. Le jeune ado qu’est Oscar (Connor Jessup) est confus et ne comprend plus ses désirs. Les charmes du beau Wilder (Aliocha Schneider - frère de l’autre) ne peuvent le laisser indifférent. En plein milieu d’une famille en crise, il développera son identité dans un processus reconstitué de flashbacks d’enfance et sa famille en version idéale / le traumatisme d’un épisode homophobe violent (Jack Furton pour la version rajeunie - The Room). Un hamster parlant (Isabella Rossellini - Blue Velvet) comme confident pour échanger sur son intimité. Premier film pour le Canadien Stephen Dunn. En salle le 8 juillet.



Eat That Question : Frank Zappa in his own words
Musicien hors pair, créateur plus grand que nature, Frank Zappa a marqué l’histoire par son génie et ses idées éclatées. Un documentaire réalisé par Thorsten Schütte nous guide à travers la carrière de Zappa par le visionnement d'anciennes entrevues.« Don’t eat the yellow snow ». En salle le 8 juillet. 



Mike and Dave Need Wedding Dates
Pour te déconnecter de tout et espérer passer un bon moment chillax à la clim. Une histoire de bros qui se font prendre à leur propre jeu de bro par des filles plues futées et tout aussi trash qu’eux. Deux frères (Zac Efron - Neighbors et Adam Devine - Pitch Perfect) aux comportements agités se font ramener à l’ordre par leur famille quand leur soeur annonce son mariage. On exigera d’eux un comportement exemplaire dépourvu de leur sens de la bêtise. Une diffusion de leur message désespéré à la télé et deux filles (Anna Kendrick - Pitch Perfect et Aubrey Plaza - Parks and Recreation) complotent afin d’échapper à leur quotidien et voler vers le soleil d’Hawaii. Évidemment, tout fini par déraper parce que les deux filles s'avèrent différentes de l'idée qu'en avaient les deux gars. Du même réalisateur de 7 Days in Hell, Jake Szymanski. Rira ou rira pas? En salle le 8 juillet.



De Palma
Jake Paltrow, le petit frère de la queen milkshake poussière de lune Gwyneth Paltrow fait équipe avec Noah Baumbach (Frances Ha) pour réaliser un entretien avec le grand maestro de la mise en scène au cinéma : Brian De Palma. De Palma se livre au jeu de passer devant la caméra pour passer en revue chacun de ses films dans un langage qui semble être loin de l’ennui. Pour connaître l’oeuvre du réalisateur par ses mots ou pour le découvrir si tu ne le connais toujours pas (il est connu notamment pour Carrie, Scarface, Blow Out…). En salle le 15 juillet



King Dave
La pièce de théâtre qui avait fait sensation dans un temps pas si lointain de nous renaît, réinventée en un objet de cinéma porté par son créateur, Alexandre Goyette. Podz (19-2) à la réalisation qui y va avec l’audacieux pari du plan-séquence pour une durée de 80 minutes. Les tribulations d’un instant de vie de Dave (Goyette), et ses débordements influencés par les gangs de rue. Un vol. Une célébration et un bouleversement. Une sensibilité cachée derrière l’armure de ses traits durs et rebelles. En salle le 15 juillet.

 

Ghostbusters
Who you gonna call? Plus de 30 ans après leur début, les Ghostbusters sont là. Une équipe au féminin, pour chasser la planète de la terreur fantôme. Un esprit maléfique aux volontés destructrices devra être freiné dans sa lancée afin d’éviter le pire. Le team all star comprend Melissa McCarthy (Spy), Kristen Wiig (The Martian), Kate McKinnon (SNL) et Leslie Jones (SNL). Paul Feig (Brides Maids) s’occupe de la réalisation pour te faire lever de ton siège par l’action et te faire pleurer par les rires. En salle le 15 juillet. 



Lights Out
David F. Sandberg présentait en 2013 un court-métrage du même nom qui avait pas mal tout pour te faire ch**r dans tes culottes. L’histoire de trois minutes s’allonge et devient un long-métrage. Rien pour te faire bien feeler, le réalisateur s’amuse à enchaîner les sauts de peur, et abonde dans le style grattement de mur inquiétant en plein milieu de la nuit. Vomi. Une mère (Maria Bello - A History of Violence) troublée mentalement dont les comportements laissent son enfant apeuré. Ce dernier doit lentement assimiler le fait que sa maison est belle et bien hantée. La suite est immanquablement une nuit de sommeil qui n’aura pas lieu parce que tu ne seras pas capable de penser à autre chose qu’au film une fois la lumière fermée. En salle le 22 juillet.
 

 
Star Trek Beyond
La suite des aventures spatiales de l’USS Entreprise. Au-delà des galaxies déjà visitées, le menaçant mystère de l’inconnu. Être au mauvais moment, au mauvais endroit. L’aventure tourne à la catastrophe et Capitaine Kirk (Chris Pine - Les deux Star Trek précédents) et son équipage se retrouvent en terrain inconnu sur un vaisseau salement amoché, sans moyen de communiquer avec les civilisations rapprochées. J.J Abrams a quitté le bateau pour de nouveaux horizons avec Star Wars et Justin Lin (Fast & Furious) arrive en nouveau chef de commande de la franchise. Que sera, sera. En salle le 22 juillet.



Captain Fantastic
Une famille vivant en marge de tout ce que la société a créée se voit ramenée à la réalité. Cette dernière est une notion perçue d'une façon bien particulière par leurs enfants. Élevés dans les bois, isolés de toute contamination vide des éléments que peut produire une société capitaliste, six enfants croient en une définition de la vie dans laquelle ont célèbre Marx et Chomsky. La mort subite et provoquée de la mère bouleversera l’équilibre de cet univers fermé. Viggo Mortensen (A History of Violence) en père qui se montre courageux devant la ré-éducation de ses enfants et leur entrée dans notre monde aux valeurs par moment discutables. Deuxième film pour Matt Ross. En salle le 22 juillet



Jason Bourne
Jason Bourne est de retour - et pas en version Jeremy Renner. Matt Damon (The Martian) ressurgit après avoir passé les dernières années à se cacher. La dangereuse instabilité de notre société mise entre les mains de Matt Damon pour nous léguer un monde meilleur. Mais voilà que Matt Damon, en plus de sauver le monde, est traqué et mènera en parallèle une enquête sur son identité pour trouver les clés des mystères de son passé. Paul Greengrass,qui avait délaissé les Bourne avec The Bourne Legacy, revient derrière la caméra. En salle le 29 juillet.



Parfaites
Juste à temps pour les Olympiques, ce documentaire qui célèbre le travail acharné des athlètes nageuses synchronisées prend l’affiche et lance Jérémie Battaglia dans la cour des grands. L’équipe de nage synchronisée et le travail fou des athlètes dévouées à être les meilleurs dans leur sport. Derrière l’ultime moment de compétition qui les mènera à Rio, l’oeil à l’esthétique travaillée de Battaglia saura t’immerger. En salle le 29 juillet.  





En spécial :
Le Centre PHI célèbre l’anniversaire des 40 ans de Taxi Driver (Martin Scorsese) le 2 juillet et les 15 ans de la jeune ado qu’est Mulholland Drive (David Lynch) à ses côtés, le 9 juillet. Une occasion unique de revoir ses chefs oeuvres sur grand écran.  
 

Bon cinéma!