+ Toutes les playlists

Butterblume : nouveau resto du Mile-End déjà prêt pour Instagram

Crédit photo : Christine Plante
Butterblume : nouveau resto du Mile-End déjà prêt pour Instagram

De nos jours, tout le monde prend son assiette en photo…

C’est devenu un rituel obligé, un bénédicité que tout bon influenceur du Web pratique pour rendre grâce à son followrama.
 
En discutant de la chose avec un ou deux amis chefs ou propriétaires de restaurants pour la rédaction de cet article, c’est même encore plus probant : pour la majorité des restos qui viennent d’ouvrir ou qui attirent une clientèle de foodies, pas une journée ne passe sans que les réseaux sociaux gazouillent d’images de clients.
 
Le Butterblume, lui, a prévu le coup.
 
Ce beautiful petit restaurant, débordant de charme, a tout mis en place pour nourrir à satiété les réseaux sociaux de belles images.


 
Vignettes décoratives, objets choisis et bouquets coquets sont prêts à rayonner sous les flashs de passage des paparazzis alimentaires.
 


Julie Romano et Nadine Boudreau, les gentilles copropriétaires nous viennent d'adresses qui étaient déjà très esthétiques telles que le Rhubarbe ou encore le Olive & Gourmando, ce qui a bien dû travailler leur sens de la D.A.
 


Déjà, s’installer sur le tronçon du boulevard Saint-Laurent le plus triste (vous savez celui entre Van Horne et le dessous du viaduc Rosemont, dans le coin du marchand d’aspirateurs), déjà s’installer là dis-je, relève de la vocation. Amener du beau là où il n’y en avait pas, moi j’aime ça.

On entre à l’intérieur et c’est si clair, si évident que des tonnes de restaurants auraient dû exploiter cet espace baigné de lumière et donnant sur une paisible ruelle. 



Les plats arrivent et ça se poursuit. Comme je vous dis, je n’ai pas beaucoup de mérite si ce que vous voyez vous fait saliver.
 
Le fromage maison est un choix heureux, douillet, et tout de blanc ce qui est très tendance dans les non-couleurs actuelles. Il est abondamment garni d’une couronne de fines herbes, ce qui finalement lui donne des airs et des saveurs de salade d’herbes au fromage frais. 


 
Le cake au chou-fleur est mon grand coup de cœur. Ne repartez pas d’ici sans y avoir goûté. Reprenant plusieurs concepts d’autres plats et ingrédients séduisants, il combine le moelleux du pain perdu, la délicate saveur du chou-fleur, la légèreté d’un cake aux légumes, et une fabuleuse petite sauce au piment d’Espelette qui n’est pas sans rappeler le côté sucré-acidulé des sachets de sauce aux prunes qui accompagne les Egg Rolls chinois! Ha! Avec le petit kick du piment, la boucle est bouclée. Un plat qui a l’air simple, mais qui s’avère vraiment surprenant.
 


Le chef Jens Ruoff, issu des cuisines du Bouillon Bilk, n'hésite pas à nous servir des saveurs vraiment intenses qui se répondent entre elles. Les raviolis sont un peu trop salés à mon goût, mais tout de même originaux, empruntant librement des détails savoureux de l’Asie et de l’Italie. 


 
Je repars de cet endroit avec le ventre encore plus creux, et les yeux plus curieux.
 
Le Butterblume est une adresse qui ne se mange pas en une seule bouchée.
 
 
Le Butterblume
mar-ven:
08:00 - 16:00
sam-dim:
10:00 - 16:00
Photos: Christine Plante