+ Toutes les playlists

Ce qu'écoute Patrick Sénécal pour faire peur à ses lecteurs

Crédit photo : Mélanie Crête | Page Facebook Patrick Sénécal
Ce qu'écoute Patrick Sénécal pour faire peur à ses lecteurs
 
Il n’est pas inexact de présenter Patrick Sénécal comme étant le « Stephen King du Québec », bien que ça soit à la fois réducteur et trop facile. Il est certes l’auteur horrifique le plus lu de la province, mais il a son style bien à lui – une lente dérape de la réalité vers des territoires où le sol se dérobe sous vos pieds et vous fait faire un vol plané vers la terreur la plus pure. Prolifique, il a sorti un nouveau roman à la fin de l’année dernière, Faims, et son œuvre emblématique Aliss a récemment été adaptée au théâtre en France. Il nous annonce en primeur qu’il travaille sur un nouveau roman d’épouvante qui se déroulera dans le milieu du livre et qui paraîtra à l’automne, et deux de ses titres viennent d’être édités en France chez le prestigieux éditeur Fleuve Noir.
 
Charles Aznavour – La Bohème
«Une chanson extraordinaire, qui représente une époque que je n’ai pas connue mais qui la rend si bien. Aucune ride en cinquante ans.»
 
The Beastie Boys – So What’cha Want
«Je ne suis pas un fan de rap, mais un grand fan des Beastie Boys, dont l’approche du genre m’a toujours semblé pleine d’autodérision. Une de mes meilleures chansons pour danser.»
 
The Beatles – I Am the Walrus
«Quand les Beatles ont décidé de changer les codes du rock. Surréaliste.»
 
Cake – I Will Survive
«Un rare exemple d’un cover meilleur que l’original. Et le seul groupe qui réussit à glisser de la trompette dans toutes ses chansons de manière pertinente.»
 
Nick Cave – Jubilee Street
«J’aurais pu prendre tellement de chansons de Cave, mais j’en ai choisi une récente comme preuve que ce grand artiste, depuis 35 ans, continue d’évoluer.»
 
Robert Charlebois – Engagement
«Parce que pour moi, c’est avec cette chanson que la chanson québécoise est entrée dans la modernité. Et parce que Charlebois était merveilleusement fou.»
 
Dead Weather – New Pony
«Une reprise de Dylan. J’adore le rock crotté qui semble avoir été enregistré en une prise avec pas mal d’alcool.»
 
DJ Shadow – The Number Song
«Quand j’entends cette chanson, je ne peux pas rester assis. Impossible. Quand je me prépare à aller à un party, je me la mets.»
 
Feu! Chatterton – Côte Concorde
«Un groupe que je viens tout juste de découvrir. Des textes aux images fortes et poétiques. Et dans le cas de cette chanson, une musique très dramatique.»
 
Charlotte Gainsbourg – Trick Pony
«Je ne suis pas un fan des chanteuses françaises au mince filet de voix, mais je trouve cette chanson diablement sexy.»
 
Gros Mené – Gros Mené
«Musique sale, voix sale, langue sale et paroles sales : mon genre de rock.»
 
Holy Fuck – SHT MTN
«À la fois électro et rock, crotté et dansant, anarchique et organisé. Et une des meilleures utilisations de feeback que j’ai entendue.»
 
Led Zeppelin – Kashmir
«Tout simplement la meilleure chanson au monde. Point.»
 
Loco Locass – L’Empire du Pire Empire
«Des textes riches, intelligents, lucides et engagés. Et les échantillonnages dramatiques, aux accents de péplum américain, sont très efficaces.»
 
Metallica – Disposable Heroes
«En souvenir de mes années de métalleux. Quand j’écoute cette chanson, c’est toute mon adolescence qui explose dans mes oreilles.»
 
Mr. Bungle – My Ass is on Fire
«Inclassable, iconoclaste, et d’une violence latente extrêmement jouissive. Et je suis un fan du chanteur Mike Patton, l’homme à la voix sans limites.»
 
Nine Inch Nails – Heresy
«Nine Inch Nails est le groupe qui m’inspire le plus lorsque j’écris mes scènes violentes dans mes romans. Allez savoir pourquoi.»
 
Pigface – Nutopia
«Il y a un drame latent dans cette chanson, quelque chose de grave dans la voix à la fois mécanique et ironique de la chanteuse, comme l’hymne d’une génération qui annonce la fin imminente de notre monde. À la fois cool et tragique.»
 
Renaud – Mistral Gagnant
«Une des rares chansons qui me fait presque pleurer. Tout ce qu’un parent lucide voudrait dire à son enfant.»
 
Suuns – 2020
«Une découverte récente. Je n’ai aucune idée de quoi parle la chanson, mais je trouve le beat et la voix tellement cool que je m’en moque.»
 
Mara Tremblay – Déniaise
«Une sorte d’exercice de style extrêmement intéressant. Et n’importe quelle chanson à laquelle participe le guitariste Olivier Langevin ne peut pas être mauvaise.»
 
Tom Waits – Clap Hands
«Pour moi, il était impossible que ce géant ne figure pas dans ma liste, mais je ne savais pas quelle chanson choisir. J’ai finalement pris celle-ci parce qu’elle comporte un solo de guitare totalement décalé du formidable Marc Ribot.»

Tu peux également écouter cette playlist (et plusieurs autres) sur notre page Apple Music! Et tant qu'à y être, suis nous donc!