+ Toutes les playlists

3 endroits inédits où aller te baigner dans le Saint-Laurent

Crédit photo : Denis Tremblay | Flickr Parcours riverain - Ville de Montréal
3 endroits inédits où aller te baigner dans le Saint-Laurent
Si on dit « Île de Montréal », c’est parce que notre ville est entourée d’eau! Mais combien de fois par jour, Montréalais, vois-tu cette eau qui nous entoure?  Puisqu’on est censés vivre l’été le plus chaud des trois dernières années, on t’a trouvé 3 endroits inédits où te rafraîchir. Même le St-Laurent te permet de te saucer le petit orteil quand il fait trop chaud!

Bon, pas pendant le flushgate quand même... sache que si l’envie te prend, tu peux consulter cette carte interactive pour connaître l’état de l’eau autour de l’île avant d’aller te baigner! Aussi, important de savoir bien nager pour t'aventurer dans le fleuve! Un accident est si vite arrivé avec tout ce courant! Note que quatre plages surveillées sont accessibles sur l’île de Montréal : la plage de l’Horloge, du Parc Jean-Drapeau, de l’Île Bizard et du Cap Saint-Jacques. 


Voici quelques endroits à Montréal où tu pourras assouvir ta soif de fraîcheur comme bon te semble.

1) Les Berges de Verdun : Deux quais, au pied de la rue Brault, et derrière le Natatorium ainsi qu’une foule d’endroits où lézarder au soleil et te rafraîchir, pareil comme à la campagne. La ville a inauguré en 2006 ces deux quais flottants qui permettent un meilleur accès au fleuve. Il est clairement mentionné que la baignade est à tes risques et périls.

2) La Promenade Bellerive : dans Tétreaultville, à l’extrémité de la ligne verte, il y a un immense parc riverain. Longeant le fleuve sur 2,2 km, ce parc offre des rives aménagées : 5 accès à l’eau et 2 quais. Un traversier te permettra de rejoindre l’Archipel de Bourcherville. Un signe décourage la baignade, mais ce n’est pas une interdiction. 

3) Archipel de Boucherville : Entre l’île de Montréal et la Rive-Sud existe une petite oasis de nature, un Parc National où il est possible de faire une foule d’activités, incluant le volley-ball de plage, le kayak, le rabaska, le surf à pagaie, la pêche... Un vrai petit coin de paradis, à  seulement 15 minutes de Montréal!

 
Finalement, Montréal aura deux plages de plus en 2017 : une plage à Verdun qui sera accessible par métro et une plage à Pointe-aux-Trembles, à la jonction de la 94e et la rue Bellerive, près du bout de l’île. 

Même le Maire Coderre le dit dans son Plan de l’eau : « J’ai pris l’engagement de redonner aux Montréalais l’accès aux berges (...). Nous vivons sur une île et nous pouvons en profiter maintenant. La qualité de l’eau du fleuve est bonne et nous travaillons maintenant pour que tous puissent en profiter. Notre eau est bonne pour s’y baigner, pour pêcher et manger le poisson, bonne pour y faire du surf, pour y naviguer et profiter d’un panorama magnifique et varié. »


Est-ce que la baignade dans le fleuve Saint-Laurent est interdite à Montréal?
 
Non, elle n’est pas interdite. Selon le Journal Métro et ses échanges avec les représentants de la Ville de Montréal (communications et corps policier), la ville n’a pas le droit d’interdire la baignade puisque les eaux relèvent de compétences provinciales et fédérales. Tu peux donc exercer ce droit sur un terrain public et tu ne devrais pas recevoir de contraventions. C’est une autre histoire si tu contreviens à d’autres règlements, par exemple l’heure d’ouverture des parcs ou le bruit excessif.

Alors, sauteras-tu dans le Saint-Laurent cet été?