+ Toutes les playlists

5 livres pour combler ton paternel à la fête des Pères

Crédit photo : Johana Laurençon
5 livres pour combler ton paternel à la fête des Pères
Après s’être cassé la tête pour la fête des Mères, il faut maintenant trouver un cadeau à papa! Voici quelques suggestions pour régler la question sans tracas.



La dame de Zagreb

Philip Kerr
Éditions du masque 34,95$, en librairie.

Un must, si papa est un fan de La trilogie berlinoise. En 1943, à Berlin, le policier Bernie Gunther est chargé par Joseph Goebbels de retrouver la star de cinéma Dalia Dresner, avec laquelle il a déjà eu une aventure, enfuie en Suisse. Sur ses traces, il fera la connaissance du père de la jeune femme, un antisémite sadique qui dirige un camp de concentration. Toujours beaucoup de plaisir à lire un polar de cette série qui fait voir la Deuxième guerre mondiale à travers le prisme unique de Gunther, ce narrateur macho, désabusé et sarcastique.


 
Stadorama
Catherine Mathys
VLB 29,95$, en librairie.

Construit juste à temps pour les Jeux de 1976, le Stade olympique suscite alternativement les critiques et l'admiration depuis 40 ans, mais chose certaine, il ne laisse personne indifférent. À preuve, ce drôle de livre, un objet un peu baroque qui réunit témoignages, essais et nouvelles sur tous les tons au sujet du Stade par les personnalités les plus diverses comme Simon Boulerice, Serge Bouchard, Michel Rabagliati et même Roger Taillibert (l’architecte du stade). Surprenant, honnête, et très instructif...un bel hommage à cet incontournable du paysage montréalais!
 

L’outsider
Frederick Forsyth
Albin Michel 34,95$, en librairie.

Auteur du Chacal et du Dossier Odessa (tous deux adaptés au cinéma), le Britannique Frederick Forsyth est reconnu pour être l’un des plus grands auteurs de romans d’espionnage. Cette fois, c’est sa propre vie qu’il raconte et pourtant, on a encore l’impression de se trouver dans l’un de ses romans tant les péripéties incroyables se succèdent à un rythme effréné. Pilote de la Royal Air Force dans sa jeunesse et ancien journaliste, Forsyth a été arrêté par la Stasi, s’est trouvé en Guinée pendant un coup d’état, s’est fait mitrailler par un avion russe, etc. Destiné à être écrivain, quoi!
 


L’insoumis
John Grisham
JC Lattès 34,95$, en librairie.

Un bon John Grisham, toujours une valeur sûre pour papa. Surtout qu’ici, l’écrivain semble quitter un peu sa zone de confort avec un personnage cynique, le genre qui narre les romans noirs (comme Bernie Gunther). Sebastian Rudd n’est pas un avocat comme les autres. Flanqué d’un garde du corps et armé en permanence, le jeune homme a le malheur de défendre les coupables « parce que quelqu’un doit le faire ». Dans le roman, cinq procès différents mettront ainsi en lumière le talent de Rudd, mais surtout la corruption du système judiciaire américain.   
 

Trois jours et une vie
Pierre Lemaître
Albin Michel 29,95$, en librairie.

L’écrivain français a remporté le Goncourt en 2013 pour Au-revoir là-haut et son nouvel effort, un roman très troublant, est à la hauteur des attentes. Sans le vouloir, Antoine, 12 ans, tue Rémi, un voisin de 6 ans. Son réflexe est de cacher le corps dans la forêt. Paniqué, il est persuadé qu’il sera arrêté d’un moment à l’autre, pourtant, le temps passe et personne ne le soupçonne…Dans ce suspense atypique, on fait corps avec le personnage, on vit ses remords, ses craintes, et on retient notre souffle en attendant de voir comment il sera démasqué.