+ Toutes les playlists

Momo : nouveaux sushis… végétaliens sur la rue Saint-Denis!

Crédit photo : Sophie Ginoux
Momo : nouveaux sushis… végétaliens sur la rue Saint-Denis!
Le local des ex Trois Petits Bouchons ne sera pas resté vide longtemps. Effectivement, un nouveau concept s’est installé sur place, et il est particulièrement intrigant, puisqu’il s’agit d’un restaurant spécialisé dans les sushis… végétaliens! Impossible à imaginer de prime abord, n’est-ce pas? Les Japonais cuisinent beaucoup les légumes, certes, mais ils sont surtout connus pour apprêter les poissons.
 
Crédit photo Sophie Ginoux
C’est donc avec un grand point d’interrogation sur le visage que je me suis rendue à ce petit restaurant, déjà plein à mon arrivée un dimanche soir d’une clientèle bigarrée comprenant de petits couples, un groupe d’amis et même une famille de trois générations. À croire que le concept séduit.
 
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Premier constat : le décor des Petits Bouchons a totalement changé d’esprit. Les murs en pierre ont été préservés, mais tout le reste a été modifié avec l’aménagement d’un long comptoir à aire ouverte derrière lequel s’activent les cuisiniers, et trois espaces de salle à manger pouvant recevoir, selon le cas, de deux à une vingtaine de personnes. Quelques Bouddhas et éléments de décoration japonisante en prime, des inscriptions amusantes sur des tableaux noirs, une musique rock en sourdine, et hop! On atterrit dans un resto à la frontière du japonais et du hipster. Sympa, d’autant plus lorsqu’on apprend que les propriétaires de l’endroit sont Mexicains! Décidément, Montréal est vraiment synonyme de mélange des genres.
Crédit photo Sophie Ginoux
La découverte se poursuit sur le menu, où figurent plein de choix allant des sushis, aux tempuras, en passant par de la poutine et des salades. À noter, l’établissement n’a pas pour le moment de carte d’alcools. Alors, comme pour tout resto japonais traditionnel, je teste tout d’abord la soupe miso. Celle-ci arrive bien sûr sans crevettes, concept oblige, et son bouillon, assez clair, manque un peu de goût et de substance. Un peu plus d’assaisonnement et de contenu (comme du tofu, peut-être?) seraient les bienvenus.

Je poursuis mon exploration avec une tempura de crevettes végétales. Qu’entend-on par là? Eh bien, il s’agit de fausses crevettes constituées de poudre de racine de yam (konyaku), de sucre, de sel, de paprika et d’épices. En bouche, leur texture et leur goût sont étonnamment convaincants, il faut l’avouer. Toutefois, la panure qui les recouvre est un peu épaisse et convient mieux aux légumes en tempura servis dans la même assiette.
Crédit photo Sophie Ginoux
Faire un resto de sushis sans en tester une série est hors de question. Mon choix se porte donc sur quelques hosomaki et futomaki végétaliens, dont le Momo qui porte le nom éponyme du lieu, ainsi qu’un surprenant Kamikaze Inari au tofu sucré et à la pomme verte. Le tout est servi de jolie manière sur une petite planche et est assez agréable à la dégustation, même si l’omnivore en moi s’ennuie un peu d’y trouver du poisson, même faux.
Crédit photo Sophie Ginoux
Mais il faut se montrer ouvert avant toute chose, alors je finis mon repas avec de la poutine végétalienne constituée d’hosomaki frit aux patates douces, de  faux fromage cheddar gratiné, et de sauce teriyaki aux shiitakes. Attirant à l’œil, ce plat se révèle un peu fade en bouche. Dommage, car il s’agit d’une bonne idée au départ.

Résultat des courses? Momo est à mon sens un concept plus ludique que gastronomique. Mais il plaira sans aucun doute aux hipsters du quartier et aux personnes, de plus en plus nombreuses, qui cherchent des alternatives resto santé et sans gluten. Avis aux intéressés!


Sushi Momo Vegan
4669 Saint-Denis, Montréal
514-825-6363