+ Toutes les playlists

5 raisons de ne PAS utiliser un BIXI

Crédit photo : Johana Laurençon
5 raisons de ne PAS utiliser un BIXI
 Fait que nous autres les BIXI, on aime ben ça... sauf quand :

1-) Ta clé ne marche pas au moment où t’es pressé

Tu as un meeting au bureau avec ton boss à 8h30 tapante ou tu es attendu pour un événement de groupe quelque part dans la ville et là, ta clé décide de ne plus fonctionner. Oublie le gai son du carillon quand tu insères ta puce! Tu as plutôt droit au BIIIIPPPP et au voyant rouge qui s’allume. Fait que là, tu enlèves toutes tes affaires du panier, tu te pètes les doigts sur l’élastique et tu retentes la manœuvre sur l’autre vélo à côté. BIIIIIIIP! Même affaire au 3e, 4e, 5e vélo. La borne complète est déconnectée et hors système #truestory! Ou c’est ta clé qui est démagnétisée! Tabar*** que ça fait CHI**!

2-) Plus de place quand tu arrives à une borne

Tu reviens d’une belle soirée entre amis et tu flottes dans l’air montréalais! Awwww l’été, on est si bien à Montréal <3 Tu te rapproches tranquillement de la borne près de chez toi et pas de place! Celle deux rues après; même affaire! OK, pas de panique, celle près du métro. RIEN! T’attends donc comme un con qu’une âme charitable vienne prendre un BIXI au plus vite. Adieu charme estival!

3-) Jamais à l’abri des flats...

Il faut TOUJOURS se méfier du seul BIXI qui reste dans la borne... Tu penses que tu es trop chanceux et que la providence est bonne pour toi! ERREUR! Et tu le réalises aussitôt que tu prends le vélo et que celui-ci s’effoire à terre. Même pour le rebrancher dans son emplacement, faut que tu fasses preuve d’agilité et de force pour le soulever et le remettre dans le système de sécurité. Conseil de pro, toujours donner des p’tits coups de pieds sur les roues avant de prendre un BIXI. Ça va t’éviter ben des tourments.

4-) Un BIXI, c’est fuck*** lourdddd

La côte Berri?! Forget it! La remontée Papineau? Dans tes rêves. C’est que ces bidules à deux roues sont louuurrdsss!! Pratiques, c’est sûr, mais pas des plus légers. Fais tout de suite la paix avec les hipsters à petites casquettes SICO la peinture qui te doublent en fixi en ne tenant pas leur guidon. C’est ta réalité pour toute la saison!

5-) La selle là, est-elle propre? 

Il fait tellement chaud que tu mets ton p’tit short en jeans ou ta jupette fleurie?! Ok, pas de trouble, mais pense à la selle de ton BIXI et à tes fesses et ton entrejambe qui chevauche le siège HAHAHAHAHA. Et surtout, pense aux fesses de tous les utilisateurs de BIXI à Montréal, pis les touristes, pis les cacas d’oiseaux qui tombent dessus, sans parler des pluies acides et de la pollution qui s’y pose par fragments! Fait que ouin, un petit short de cycliste en dessous de tes tenues estivales ne sera pas trop!

Allez, bonne ride là!