+ Toutes les playlists

Victime de la porn: être «bien mis»

Crédit photo : Johana Laurençon
Victime de la porn: être «bien mis»
Je me suis mêlé d’une conversation où plein de femmes discutaient de combien elles apprécient les hommes « bien mis » et c’était comme une épiphanie. Je comprenais enfin comment tous ces gars à gueule ordinaire réussissaient à passer pour des beaux gars.
 
Évidemment, c’est difficile de généraliser sur les goûts de tout le monde, mais quand même, tout se mettait à faire beaucoup plus de sens. Il ne me restait qu’à comprendre ce que ça signifie d’être « bien mis ». Petite chemise propre dans les culottes? Coupe de cheveux propre? Barbe étudiée propre? Circoncision propre? En fait, ça semble être tout ce qu’on qualifie de propre et qui n’a aucun rapport avec la propreté.
 
Et plus j’avais réponse à mes questions, plus je réalisais combien je suis dans la catégorie des « mal mis  avec mes jeans, t-shirt et cheveux croches en boucle infinie. Je suis full propre, mais plutôt amorphe au niveau des efforts. Et ce qu’on apprécie de l’homme « bien mis », ce sont justement ces petits efforts.
 
D’ailleurs, vous remarquerez, les fois où l’on entend le fameux « Ouuuuuh, beau bonhomme! », c’est souvent quand un gars vient de mettre un maximum d’efforts. Même la mode des gros barbus qui fait rage depuis un bout de temps, ce n’est pas la vraie barbe de bucheron ou de poil rebelle ou de Doc Mailloux qui scorent, c’est la barbe entretenue quotidiennement avec 14 produits dedans. On veut sentir les efforts!
 
Pourtant, dans ma liste personnelle de critères, la fille « bien mise » ne fait même pas le Top 10. En fait, dans mon esprit semi-tordu, être « bien mis » a plus une connotation porn du genre « balls-deep » ou bien…
 
Copine #1 : « Je te jure! Je suis venue tellement fort et souvent que je ne me rappelais même plus de mon nom! »
Copine #2 : « OMG! T’as vraiment été bien mise! »
 
Et les efforts? Je m’en sacre pas mal. La fille peut être en bedaine et porter des leggings et je vais être bien heureux. Mais peut-être que quelque chose m’échappe. Peut-être que c’est comme le sexe oral. Les bons lécheurs ont une technique et y mettent des efforts, mais les vrais pros arrivent à tout dissimuler ces efforts pour que ç’ait l’air facile et naturel!
 
En fait, c’est peut-être pour ça qu’autant de femmes tripent sur les gars bien mis. Elles savent que tu n’es pas aussi doué, mais elles apprécient quand tu t’essaies. Peut-être même que leur « Ouuuuh, beau bonhomme! » signifie en fait « « Aaaaww, c’est cute! T’as mis presque le tiers des efforts que je mets chaque matin! »
 
Ce que j’aime avec cette théorie sur l’attrait pour les gars « bien mis », c’est qu’elle est quand même assez accessible. Évidemment, le corps hawt demeure un atout. Jimmy Fallon, David Beckham et Justin Timberlake ne sont pas seulement bien mis. (Ils sont aussi riches et célèbres.) Mais être « bien mis », c’est pas mal à la portée de tout le monde. Ça peut être un peu emmerdant, mais s’il faut être bien mis pour se mettre plus, pourquoi pas? Il reste seulement à déterminer à partir de quel point on a l’impression de se déguiser.